HIND ROSTOM

Vue 11785 fois

Profession:
Actrice Égyptienne.

Date et lieu de naissance:
12-11-1929, à Caire, Égypte.

Date et lieu du décès:
08-08-2011, à l'hôpital de Al-Mohandeseen au Caire, Égypte.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
- Surnom : La Marilyn de l'orient.

État civil:
Mariée avec le réalisateur : HASSAN RIDHA - jusqu'a son divorce.
Ils eurent une fille.

Quarante ans de vie commune avec le Dr : MOHAMED FAYYAD - jusqu'au décès de son conjoint en 2009.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Née le 12 novembre 1929, fille d'un officier de police et sa mère était issue d'une famille très humble. Elle est née dans un quartier de Mahram-Bak du Caire, elle était d'origine turque. Sa famille paternelle appartenait à la classe moyenne. qui avait rejoint le monde du cinéma à l'âge de 16 ans, avait participé à 102 films tels "Azhaar Wa Ashwak" (Fleurs et épines).

On l'appelait la "Marylin Monroe" arabe, Hind Rostom aura tatoué de prestige le cinéma arabe, avec une présence remarquable et une filmographie grandiose.

Sa première apparition au grand écran fut en 1947, dans " Des fleurs et des épines ". Elle fera pendant huit ans de modestes apparitions ou des doublures dans plusieurs films, mais décrochera son premier rôle principal dans " Femmes de la nuit " en 1955, un film de Hassan al-Imam.

Pendant une carrière de 30 ans, Hind Rostom s'est taillée un portrait d'actrice de séduction à la Marilyn Monroe. Hend Rostom s'est retirée de la scène artistique en 1979 ne laissant dans la mémoire de son public que des moments de gloire.

Son médecin Dr. Mohammad Fayyad est mort il y a quelques semaines ce qui serait la cause de sa crise cardiaque. Elle était amoureuse de lui depuis plus de 30 ans.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

"Vamp" presque dans le vrai sens du terme, Hind Rostom aura incarné de son vivant, et mieux que toute autre star, le rôle de la femme fatale Le décès du plus célèbre sex-symbol du cinéma arabe, Hind Rostom, est venu comme pour annoncer la fin d'une belle époque, celle du cinéma d'après-guerre, dominé par des icônes d'une beauté légendaire. La sensualité animale qu'elle dégageait, son charme et sa séduction reposaient indubitablement sur le côté glamour de sa personnalité.

La mort subite de Hind Rostom, survenue dans la nuit du lundi 8 août suite à un infarctus du myocarde, a plongé le monde du cinéma en Égypte et dans le monde arabe dans l'affliction.

Pourtant, la célèbre actrice a mis fin à ses activités cinématographiques au début des années 1970, avec son apparition dans Hayati Adhab (ma vie est un calvaire). Ce film a sonné le glas d'une longue et riche carrière qui s'est poursuivie une quarantaine d'années durant.

Portée aux nues et comparée à son avantage à la grand star hollywoodienne, Marilyn Monroe, Hind Rostom aura incarné le mythe d'un authentique monstre sacré dans tout l'éclat de sa beauté et de sa vulnérabilité.

Née à Alexandrie le 11 novembre 1931, au sein d'une famille de la grande bourgeoisie d'origine turque, elle est venue très tôt au cinéma, à une époque où la concurrence était rude et âpre. Elle devait affronter et soutenir la rivalité avec Mariem Fakhreddine, Leïla Fawzi, Madiha Yosri et surtout, la belle Camélia.

De son vrai nom, Liliane Cohen-Lévy, cette dernière, Égyptienne de confession juive, était la maîtresse attirée du roi Farouk. Elle devait périr tragiquement en Suisse, en 1951, dans un accident d'avion, un biplace ultraléger motorisé. Un accident probablement signé par les "Moukhabarat" (services de renseignements égyptiens) qui la soupçonnaient d'intelligence avec le Shin Beth ennemi.

Si on devait réduire la longue carrière de Hind Rostom à quelques films, on doit obligatoirement citer : La anam (Nuits sans lendemains) de Ezzeddine Zulfikar, Rodda Kalbi (Mon coeur revit) du même metteur en scène, Chafika El Kiptiya (Chafika la copte) et Bab el hadid (Gare centrale) de son compatriote alexandrin, Youssef Chahine.

Dans ce film culte, elle a campé le personnage d'une marchande de boissons gazeuses aux côtés de Farid Chaouki et du metteur en scène Y. Chahine, dans le rôle de Kennawi, le pied-bot.

Ce film admirable de tous les points de vue a représenté dignement l'Égypte au festival de Cannes en 1954. Il faut également citer sa prestation dans Al jassad (La chair) réalisé à l'orée des années 1950.

Film érotique avant l'heure, brisant le tabou et la censure et provoquant les foudres d'El Azhar. Ce rôle lui a permis d'étaler généreusement sur l'écran sa plastique et de figurer sur la liste des dix femmes les plus sexy du cinéma international d'après la revue newyorkaise Variety.

Mariée deux fois, d'abord avec le cinéaste égyptien Hassan Ridha, père de son unique enfant, une fille, elle devait récidiver avec un célèbre médecin d'origine syro-libanaise Dr Emile Fayyadh.

Paix à son âme.

 

Source : Fr.allafrica.com - Fait le 16 août 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

66 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1975 - AATHAM TEFL FEL ALAM

 

1975 - EL-GABAN WE EL-HOUB

 

1974 - AGAIEB YA ZAMAN

 

1974 - ANA WE BENTY WA EL-HOUB

 

1972 - ANTRE DES MALFAITEURS
Autre Titre : Wakr al-ashrar

 

1971 - MADRASATEE AL-HISNAA

 

1967 - EL ARIS EL THANI

 

1967 - EL KHOUROUG MIN EL GUANA

 

1966 - EL WADIA

 

1966 - EL ZOJ EL AZEB

 

1966 - HUWA WA EL NESSAA

 

1966 - TALAT LOUSSUSS

 

1966 - TIFAHET ADAM

 

1965 - AL RAHIBA

 

1965 - EL HUB EL KHALED

 

1965 - ITERAFAT ZOJ

 

1965 - SHAYATIN EL LAIL

 

1964 - EMRAA ALAL HAMISH

 

1963 - CHAFIKA LA COPTE
Titre Orig. : Chafika el keptia

 

1962 - GHADAN YAWMON AKHAR

 

1962 - SITT EL BANATE

 

1961 - DEMA ALAL NIL

 

1961 - EL MORAHEK EL KABIR

 

1961 - TARIK AL ABTAL

 

1961 - ISHAYAT HUB

 

1960 - ENTRE CIEL ET TERRE
Titre Orig. : Bbayn el samaa wa el ard

 

1960 - HUB FI HUB

 

1960 - RAJAL FIL ASSIFA

 

1960 - RAJUL BALA KALB

 

1959 - AWATEF

 

1959 - BUFAKKAR FILLI NASSINI

 

1959 - EL AKH EL KABIR

 

1959 - EL HUB EL AKHIR

 

1959 - EL HUB EL SAMET

 

1959 - GHARIMET HUB

 

1959 - KABBELNI FI ZALAM

 

1959 - LOKANDET EL MOFAGAAT

 

1958 - SERAA FIL NIL

 

1958 - GARE CENTRALE
Autre Titre : Bab El Hadid

 

1958 - ISMAIL YASSEEN FI MOSTASHFET AL-MAGANIN

 

1958 - JE NE DORS POINT
Titre Orig. : La Anam

 

1958 - RAHMA MINAL SAMAA

 

1958 - SAHER EL NESSAA

 

1958 - SAWAK NUS EL LAIL

 

1958 - SERAA MAAL HAYAT

 

1957 - EL HUB EL AZIM

 

1957 - IBN HAMIDU

 

1957 - C'EST TOI MON AMOUR
Autre Titre : Inta Habibi

 

1957 - TOUHA

 

1956 - ITERAFAT ZAUJA

 

1955 - BANAT EL LAIL

 

1955 - EL GASSAD

 

1955 - EL MALAK EL ZALEM

 

1954 - EL MOHTAL

 

1954 - EL NAAS MAKAMAT

 

1953 - HUB FIL ZALAM

 

1953 - LISANAK HUSANAK

 

1953 - TARIK EL SAADA

 

1952 - INTISAR EL ISLAM

 

1950 - PAPA AMIN
Autre Titre : Baba Amin

 

1950 - EL AKL ZINA

 

1949 - ALA AD LEHAFAK

 

1949 - GAWAHER

 

1947 - AZHAR WAS ASHOWK

 

1947 - EL AB

 

1947 - EL TADHEYA EL KOBRA

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)