HEDY LAMARR

Vue 12725 fois

Profession:
Actrice et productrice autrichienne.

Date et lieu de naissance:
09-11-1913, à Vienne, Autriche.

Date et lieu du décès:
19-01-2000, à Altamonte, Floride, États-Unis.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 86 ans.

Nom de naissance:
Hedwig Eva Maria Kiesler.

État civil:
Mariée le 10 août 1933 avec le manufacturier d'armes : FRITZ MANDL - divorcé en 1937.

Mariée le 05 mars 1939 avec le scénariste et producteur : GENE MARKEY - divorcé en 1940.

Mariée en 1943 avec l'acteur : JOHN LODER - divorcé en 1947.
Ils eurent trois enfants : Anthony (1947), Denise (1945), et James (1939.

Mariée en 1951 avec l'acteur : TEDDY STAUFFER - divorcé en 1952.

Mariée en 1953 avec : W. HOWARD LEE - divorcé en 1960.

Mariée le 04 mars 1963 avec l'avocat : LEWIS J. BOIES - divorcé le 21 juin 1965.

Taille:
(1.70 m)

Commentaires: 17

Anecdotes

Orientation sexuel : Bisexuellle.

Fille d'Emil Kiesler, banquier (autrichien), et de Gertrud Lichtwitz (ascendance hongroise)
Vol à l'étalage en 1966 (acquitée)
Vol à l'étalage en 1991 (coupable), 1 ans de probation.

Elle a inventé avec Antheil les téléphones portatifs.

L'actrice et Antheil inventèrent en effet le "commutateur de fréquences" qui rendit possible l'apparition des téléphones portatifs. Il l'inventèrent au moment où un radiosignal émis à une fréquence déterminée par les troupes américaines pour contrôler une torpille pouvait être facilement intercepté et bloqué par l'armée allemande. Antheil et Lamarr se demandèrent pourquoi ne pas émettre alors à des fréquences différentes, une dans chaque intervalle de temps, et selon une séquence qui puisse chaque fois varier.

L'idée, simple, nécessitait cependant une solution pratique. Pour ce faire, Hedy et George, qui passèrent de longues soirées assis sur un tapis de l'entrée de la demeure de la première à simuler divers engins avec des allumettes et une petite boîte d'argent, dessinèrent un dispositif s'inspirant des rouleaux perforés des pianolas et des cacophonies de certaines expériences musicales d'Antheil, surtout de son Ballet mécanique, écrit rue de l'Odéon, où seize pianolas fonctionnaient simultanément dans une même salle, synchronisés par un mécanisme de ce genre. L'invention est compliquée à décrire, mais toujours est-il qu'ils réussirent à inventer des rouleaux perforés qui synchronisaient et commutaient leurs fréquences et rendaient leurs messages inintelligibles aux intrus allemands qui essayaient de les intercepter. Hedy et Antheil apportèrent une contribution décisive à la victoire des Alliés lors de la Deuxième Guerre mondiale. Puis, l'invention fut, un temps, oubliée, il semblait difficile d'accepter l'idée qu'un pianola à l'intérieur d'une torpille ait pu contribuer à résoudre le conflit armé. Jusqu'à ce que de nouvelles avancées de la technique finissent par redécouvrir le commutateur de fréquences qui ouvrirait la voie à la téléphonie mobile. Antheil, en collaboration avec Lamarr, fut donc le précurseur des téléphones portatifs. Nos portables ne seraient rien sans le 12, rue de l'Odéon où Antheil se consacra à la poétique des pianolas de l'art portatif.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à HEDY LAMARR

 

 

Mise à jour le 11 octobre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

Si dans les années 50 et 60, de pâles jeunes gens se ruaient dans les salles où on projetait Samson et Dalila, il y avait des raisons. Primo, le film était signé Cecil B. DeMille (en 1949), un géant du cinéma qui savait mêler avec génie ses penchants personnels et ceux de son public. Ensuite, la charge érotique de ce long péplum d'inspiration biblique était puissante. Les uns se laissaient troubler par la jupette de Samson (Victor Mature en muscles et en os), les autres s'enflammaient pour Dalila et son sex-appeal incandescent. Difficile d'oublier la scène où la traîtresse lance des noyaux vers Samson et celle, décisive, où elle tranche la chevelure du héros... Cette Dalila de légende s'appelait Hedy Lamarr, dont on vient de retrouver le cadavre, chez elle en Floride.

De Vienne à Hollywood. Elle était née Hedwig Eva Maria Kiesler, fille d'une pianiste et d'un banquier, le 9 novembre 1913, à Vienne en Autriche. Dès son enfance, fascinée par le cinéma, la petite fille juive a voulu devenir actrice. Elle abandonne l'école et sa riche famille pour travailler en Allemagne avec le metteur en scène de théâtre Max Reihnardt. En 1930, à moins de 17 ans, Hedwig joue dans son premier film, Geld Auf Der Strasse. Mais c'est en 1933, pour son cinquième rôle au cinéma, dans une production germano-tchèque dirigée par Gustav Machaty, qu'elle va atteindre une notoriété continentale. Une scène où on la voit à travers les arbres d'une forêt entrer nue dans un lac, suivie d'un plan où son visage exprime un plaisir intense et Extase devient une légende du cinéma européen.

Le pape Pie XII condamne ce film impie et Hitler l'interdit en Allemagne. Ce qui n'empêche pas un grand marchand d'armes autrichien, Fritz Mandl d'être captivé. Il épouse Hedwig et c'est aux côtés de cet ami et fournisseur de Mussolini que la belle brune devient une star de la société viennoise. Elle ne supporte pas longtemps les tendances politiques de son mari. En 1937, alors qu'elle n'a pas 25 ans, elle quitte Vienne, le nazisme et son mari, pour Londres. C'est là que Louis B. Mayer, le nabab de la Metro Goldwyn Mayer, va la découvrir. Il l'envoie à Hollywood et lui propose de changer de nom. Il s'agit d'éviter que les ligues de décence ne fassent le rapport avec Extase et ne la chassent du paradis.

En hommage à une actrice du cinéma muet, Barbara La Marr, Hedwig Kiesler devient Hedy Lamarr. Elle commence aussi à regretter de n'être considérée que pour sa plastique. «N'importe quelle femme peut avoir du glamour. Il suffit de se tenir tranquille et d'avoir l'air idiot», devait-elle confier dans les années 50.

En 1938, elle joue le rôle féminin principal de Casbah, remake de Pépé le Moko, puis enchaîne sur la Fièvre du pétrole entre Clark Gable et Spencer Tracy et Comrade X de King Vidor. Cette femme très intelligente se marie avec Gene Markey puis avec un compositeur d'avant-garde, George Antheil.

C'est avec ce troisième mari, antinazi passionné comme elle, qu'il va lui arriver une aventure peu banale. A force de passer ses soirées avec lui à discuter de la meilleure manière de battre Hitler, de se souvenir des plans qu'elle a lus chez son premier époux Fritz Mandl, de se soucier du manque de fiabilité des torpilles, ils finissent par imaginer un système de guidage de fusées par fréquence radio... Dans les années 40, il sera jugé trop compliqué mais le brevet accordé sera utilisé quinze ans plus tard, quand l'électronique aura fait des progrès, par l'industrie d'armement américaine et mis en œuvre dans la crise des missiles en 1962 à Cuba, et jusque dans les années 80 pour la défense américaine. Le procédé a ensuite servi aux systèmes de téléphonie cellulaire.

Un seul chef-d'œuvre. Cette invention n'a jamais rapporté un sou à Hedy Lamarr. Heureusement, sa carrière a continué. Après avoir joué dans Tortilla Flat, adaptation du roman de John Steinbeck par Victor Fleming (1942), avoir tourné dans White Cargo de Richard Thorpe (1943), le Démon de la chair d'Edgar G. Ulmer (1946), après avoir divorcé d'Antheil, s'être remariée avec l'acteur John Loder, en avoir deux enfants, s'en être séparée, être considérée comme une has been, Hedy Lamarr est mise en scène par Cecil B. DeMille en 1949. C'est le Samson et Dalila en couleurs de De Mille. Sa carrière durera encore huit ans après ce chef-d'œuvre.

En 1957, Hedy Lamarr disparaît de la circulation. Elle tente un come-back en 1966 mais elle est arrêtée pour vol à l'étalage, en Floride où elle habite. Malgré un jugement qui l'innocente, son retour tourne court - en 1991, elle doit faire de nouveau face à des accusations du même type.

 

Source : Edouard Waintrop pour la Libération - Mise à jour le 10 novembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

RÉCOMPENSE :

 

1949 - Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, États-Unis.

 

 

commentaires (17)

hugongerard

16-06-2008 18:32:33

J ' adore HEDY LAMARR , surtout pour sa beauté , je déplore amèrement qu ' elle soit totalement ignorée et délaissée de nos jour par le 7ième art , ses films ne repassent que trés peu à la télé , ne parlons non plus du non hommage qu ' il n y lui pas été rendu le jour de sa disparition , pas un cycle sur aucune des chaînes télé que ce soit FRANCE 3 , FRANCE 2 , ARTE , pas un seul ouvrage sur elle en librairie , cela est inadmissible , elle était une véritable legende dans ce cinéma glamour , qui ne l ' est plus.

hugongerard

21-06-2008 18:49:36

Pas un seul de ses films qui soient sortis et reédités en dvd dans les centres commerciaux comme LA FNAC VIRGIN LES CENTRES LECLERC , je parle des films les plus connus comme ANGOISSE de JACQUES TOURNEUR , SAMSON ET DALILA , CAMARADE X de KING VIDOR , CASBAH de JOHN CROMWELL , pour ne citer que ceux-là.

Luc

28-10-2008 10:15:36

@hugongerard, Bonjour, 16-06-2008 12:32:33 C' est en partie vrai mais : Calling Hedy Lamarr Arte_23/12/2007... 23/12/2007 WDR Réalisateur: Georg Misch Hedy Lamarr, la sublime actrice qui a enflammé Hollywood dans les années 30 et 40, ... où on peut la voir pas loin de son décès ainsi que ses enfants !!! Elle est également évoquée dans : Exils : de Hitler à Hollywood (diffusé en Belgique) Acteurs: Hedy Lamarr, Robert Siodmak, Salka Viertel, Peter Lorre, Fritz Lang, Billy Wilder, Erich Pommer, Franz Waxman, Ernst Lubitsch... Ne te tracasse pas, ELLE reviendra. Au revoir.

hugongerard

26-12-2008 11:03:32

Pas un seul ou des ouvrages sur HEDY LAMARR en librairies , quand on voit plethord de livres sur MARYLIN MONROE , cela me saoule un peu , on dirait que les éditeurs et auteurs de livres ne connaissent que MARYLIN comme actrice , vraiment pas original de leurs parts , quand se décidera t-on à faire un jour un ou des livres sur HEDY .

hugongerard

29-12-2008 16:42:41

Il existe de nouvelles éditions de livres de cinéma comme LES IMAGES D UNE VIE qui a consacré des ouvrages sur GRACE KELLY AUDREY HEPBURN ELIZABETH TAYLOR ou SOPHIA LOREN , un livre sur HEDDY dans cette édition serait interressant , savoir si un auteur serait d ' accord de publier un ouvrage sur elle , la est la question .

hugongerard

25-02-2009 09:13:36

Une beauté et une présence magnifique dans SAMSON ET DALILA de CECIL B DE MILLE ( 1949) .

GADRA Larry

13-05-2009 16:31:48

QELLE SUBLIMISSIME BEAUTE DANS SAMSON ET DALILA (1949)AVECAVA GARDNER LLES RESTERONT GRAVEES DANS LE MARBRE DE MA MEMOIRE COMME ETANT LES PLUS BELLES STARS DU CINEMA MONDIAL DE TOUS LES TEMPS.

hugongerard

28-06-2009 17:21:51

Tombons nous sur de plus en plus de gens incultes qui ont totalement oubliés la star de légende qu ' elle a été , certains de ses films ont marqués pourtant et sont restés dans nôtre cinématèque , retenons SAMSON ET DALILA ( 1949) de Cecil B De Mille , film qui l ' a porté au pinacle ANGOISSE de JACQUES TOURNEUR , EXTASE de Gustav Machaty ( 1932 ) film qui l a revela et fît scandale , retenons aussi sa beauté plastique , trés naturelle , pas du tout refaite ni siliconée ou botoxée , Hedy avait une trés belle chevelure . Bref une trés belle femme , un sacré canon. Il n y a rien à dire d ' autre.

hugongerard

29-09-2009 18:30:11

Un tout et triste petit hommage rendue à Hedy Lamarr au Cinéma de Minuit de Patrick Brion , il n ' avait proposé qu ' un seul film Le démon de la chair d ' Edgar Ulmer avec Louis Hayward et Georges Sanders , Hedy méritait mieux que çà , c ' est une véritable légende dans l histoire du septième art et quelle belle femme .

hugongerard

05-12-2009 16:33:25

Mais à quand un trés bel ouvrage de photos sur Heddy , ras le bol le pléthord de livres sur Marylin Monroe ou Romy Schneider , je les adores beaucoup certes , mais ce ne sont quand même pas les seules et véritables mythes et actrices dans ce domaine. Heddy y est considérée comme un mythe aussi , une véritable légende .

hugongerard

06-02-2010 16:32:11

Hollywood l ' a complètement détruite comme beaucoup de stars de légende .

hugongerard

17-04-2010 09:13:10

Ne ratez pas au cinema de minuit de Patrick Brion dimanche 18 avril sur France 3 Tondelayo ( white cargo ) 1942 de Richard Thorpe avec Hedy bien entendu , Richard Carlson et Walter Pidgeon .

hugongerard

21-04-2010 13:21:35

Amy Redford , la fille de Robert Redford est en train de préparer un film sur sa vie avec Charlize Theron dans le rôle d ' Hedy Lamarr , çà serait bien , espèront que çà permettra de faire ressuciter Hedy , de reparler d ' elle comme au passé quand elle avait de la poluarité , du moins espèrons le .

hugongerard

25-04-2010 17:30:27

Quand elle avait de la popularité , faute de frappe que j ' ai commmis dans le message précédent .

hugongerard

20-08-2010 14:57:04

J ' aimerais savoir quand sortira : Samson et Dalila de Cecil B de Mille en dvd , il n est pas encore dans les ventes , enervant quand même , c ' est un film culte dans la carrière d ' Heddy .

hugongerard

11-10-2010 16:25:58

Je dis un mythe en parlant d ' Heddy Lamarr , j ' exagère un peu trop , une légende çà oui une vraie , une belle.

hugongerard

06-02-2012 11:51:00

Quand auront nous la chançe de voir un jour dans les ventes un trés beau coffret des films d ' Heddy ? , Samson et Dalila n ' a toujours pas été reédité en dvd de même que Angoisse de Tourneur , la dame sans passeport de Joseph Lewis . Ses films sont peu ou rarement rediffusés sur nôs chaines françaises.