HEATHER ANGEL

Vue 5967 fois

Profession:
Actrice britannique.

Date et lieu de naissance:
09-02-1909, à Oxford, au Royaume-Uni.

Date et lieu du décès:
13-12-1986, à Santa Barbara, en Californie, États-Unis.

Cause du décès:
À la suite d'un cancer à l'âge de 77 ans.

Nom de naissance:
Heather Grace Angel.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 3 reprises et n’eut aucun enfant :

Mariée avec l'acteur : HENRY WILCOXON - Divorcée (pas de dates)

Mariée le 29 août 1934 avec l'acteur : RALPH FORBES - Divorcée le 18 juillet 1941.

Mariée le 15 avril 1944 avec le réalisateur : ROBERT B. SINCLAIR - jusqu’à son assassinat le 04 janvier 1970.

Taille:
(1m57)

Commentaires: 0

Anecdotes


>

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à HEATHER ANGEL

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 18 février 2022 par Philippe de CinéMémorial


Fille cadette de Mary Letitia (née Stock) et d'Andrea Angel, un conférencier de chimie de l'Université d'Oxford. Heather Grace Angel voit le jour le 9 février 1909, à Oxford au Royaume-Uni. Deux sœurs complètent la famille. Peu de temps après le décès du père en 1917 tué dans l'explosion d'une usine de munitions à Silvertown lors de la Première Guerre mondiale, la mère déménage à Londres avec ses filles.


Formée à la London Polytechnic of Dramatic Arts, à 17 ans, Heater se dirige vers une carrière théâtrale et joue pendant quelques années à l’Old Vic de Londres puis rejoint diverses compagnies en tournée.

Au terme d’un solide apprentissage théâtral, Heather Angel tourne ses premiers films en Angleterre avant de se rendre à Hollywood. Elle se voit confier des rôles secondaires dans des films de bonne facture comme le policier « Une nuit à Montmartre » (1930), un thriller au rythme effréné signé Leslie S. Hiscott avec Horace Hodges et Binnie Barnes. Suivi d’une comédie musicale « La ville qui chante » (1930) de Carmine Gallone elle est Carmela chantant aux cotés de Betty Stockfeld et Jan Kiepura, puis enchaîne avec « Le chien des Baskerville » (1931), un thriller haletant de Gareth Gundrey où les héritiers de ce nom meurent sous les crocs d'un gigantesque chien, avec Robert Rendel incarnant Sherlock Holm et Frederick LIoyd le Docteur Watson.

Puis elle campe une pauvre fille qui réussit comme créatrice de mode dans le drame « Self made lady » (1931) de George King Louis Hayward et Henry Wilcoxon.

En 1933, sa notoriété grandissante, cette jolie brunette aux grands yeux marron, le regard vif est sollicitée par Hollywood, et obtient un contrat avec les studios Fox. Elle reste néanmoins une actrice de second plan, développant un style de femme sensible et distinguée d’une façon remarquable, dans des productions de qualité.

John Ford signe un très émouvant mélodrame « Deux femmes » (1933) une vieille femme (Henrietta Crosman) s'occupe de sa ferme avec son fils Jim (Norman Foster), Jim tombe amoureux de Suzanne (Heather Angel) une jeune fille réprouvée par la mère, afin d'empêcher leur union, elle enrôle son fils dans l'armée pour combattre en France, lors d'une perm il apprend que Suzanne attend un bébé, il refuse alors de rejoindre ses camarades avant de l'avoir épousé mais il est contraint de reprendre le convoi en partance pour le front. La guerre lui sera fatale, les deux femmes n’on plus que les yeux pour pleurer.


Dans la romance fantastique « Berkeley Square» (1933) de Frank Lloyd, Angel est en covedette avec Leslie Howard, qui campe un jeune américain possédé de manière démoniaque transporté dans le temps à l'époque de la Révolution américaine et rencontre ses ancêtres dont Helen (Heather Angel) décédée en 1787 à l'âge de 23 ans; puis elle interprète une jeune étudiante convoitée par Claude Rains accro à l'opium et à l’esprit torturé dans un drame d’horreur « Le mystère d’Edwin Drood » (1934) de Stuart Walker avec Valérie Hobson et Douglass Montgomery.

En habit d’époque, elle interprète Constance Bonacieux aux cotés de Walter Abel en d’Artagnan, dans le célèbre roman d’Alexandre Dumas « Les trois mousquetaires » (1935) de Rowland V. Lee. Dans le drame de John Ford « Le mouchard » (1935) elle est Mary, la sœur de Gypo (Victor McLaglen), un pauvre bougre, ivrogne et catholique, qui dénonce son ami Frankie (Wallace Ford) un militant de l’IRA pour quelques dollars, il épongera sa honte dans l'alcool.

Toujours brune à l'écran, Heather Angel porte une perruque blonde pour jouer Cora Munro, une femme ravissante au destin tragique dans le dramatique western « Le dernier des Mohicans » (1936) de George B. Seitz, aux côtés de Randolph Scott, Binnie Barnes et Henry Wilcoxon.

Elle atteint le point culminant de sa carrière avec son rôle de Phyllis Clavering, la fiancée du policier Bulldog Drummond interprété par Ray Milland, dans le premier volet « Bulldog Drummond s’évade » (1936) de James P. Hogan, premier d’une série populaire policière dont les quatre autres épisodes sont interprété par John Howard dans le rôle titre. La série s’arrête avec « Bulldog Drummond se marie » en 1939.

Dans « Orgueil et préjugés » (1940) de Robert Z. Leonard, elle incarne une des cinq filles célibataires de Mary Boland qui cherche un mari pour ses filles, aux cotés de Greer Garson et Laurence Olivier dans les rôles principaux. Sous la direction d’Alfred Hitchcock elle se fait remarquer pour sa prestation d’Ethel, la femme de chambre dans « Soupçons » (1941), auprès de Cary Grant et Joan Fontaine.

Hitchcock l’engage dans son drame psychologique « Lifeboat » (1944), dans un canot de sauvetage perdu en mer après une attaque de sous-marin, neuf personnes tentent de survivre, Heather Angel tient le rôle d’une jeune femme anéantie par la mort de son bébé auquel elle s'accroche, mais bientôt de vives tensions entre les rescapés vont éclatées .

Son parcours au cinéma se termine avec deux chefs d’œuvres de Walt Disney, où elle prête sa voix à la sœur d’Alice dans « Alice au pays des merveilles » (1951) et à Madame Darling dans «Peter Pan» (1952) tout deux de Clyde Geromin.

Lasse d’être considérée que comme une actrice décorative, Heather se tourne vers le petit écran où elle obtient de beaux succès qu’elle mérite. Elle joue différents rôles dans plus d’une dizaine de séries télévisées, on l’aperçoit entre autres dans les séries comme « Peyton Place » (1964/65) et «Family Affair » (1966/71). Sans compter les émissions où elle est cordialement invitée.

Après 13 ans d’absence, Heather Angel fait un ultime retour en 1961 avec une apparition dans un film fantastique « L’enterré vivant » (1961) de Roger Corman, avec Ray Milland qui est obsédé à l'idée d'être enterré vivant.

L’actrice a été mariée trois fois. Avec l’acteur Henry Wilcoxon (pas de dates connues) puis avec l’acteur Ralph Forbes, mariée de 1934 à 1941, et une dernière fois avec le réalisateur Robert B. Sinclair, épousé en 1944, un fils est né de leur union en 1947.

En 1970, ce dernier est poignardé à son domicile en présence de Heather par un étudiant suite à une tentative de cambriolage avorté.


Heather Angel décède le 13 décembre 1986, à l’âge de 77 ans, emportée par un cancer.


Source : Gary Richardson - Fait le 18 février 2022 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie

52 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1975 - GONE WITH THE WEST
Réal : Bernard Girard

 

1962 - ENTERRÉ VIVANT .L'

 

1953 - AVENTURES DE PETER PAN .LES
Réal : Hamilton Luske, Clyde Geromini et Wilfred Jackson

 

1951 - ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

 

1948 - SAXON CHARM .THE

 

1944 - NAUFRAGÉS .LES

 

1944 - IN THE MEANTIME, DARLING

 

1943 - CRY HAVOC

 

1942 - UNDYING MONSTER .THE

 

1942 - TIME TO KILL
Réal : Herbert I. Leeds

 

1941 - SOUPÇONS

 

1941 - SINGAPORE WOMAN

 

1941 - SHADOWS ON THE STAIRS
Réal : D. Ross Lederman

 

1941 - LADY HAMILTON

 

1940 - ORGUEIL ET PRÉJUGÉS

 

1940 - KITTY FOYLE

 

1940 - HALF A SINNER
Réal : Al Christie

 

1939 - RUÉE SAUVAGE .LA
Réal : James P. Hogan

 

1939 - POLICE PRIVÉE DE BULLDOG DRUMMOND .LA
Réal : James P. Hogan

 

1939 - CHASSE AU CRIME .LA
Réal : Louis King

 

1939 - BULLDOG DRUMMOND’S BRIDE
Réal : James P. Hogan

 

1938 - BULLDOG DRUMMOND EN AFRIQUE
Réal : Louis King

 

1938 - ARMY GIRL
Réal : B. Reeves Eason et George Nichols Jr.

 

1937 - WESTERN GOLD
Réal : Howard Bretherton

 

1937 - DUKE COMES BACK .THE
Réal : Irving Pichel

 

1937 - PORTIA ON TRIAL
Réal : George Nichols Jr.

 

1937 - BULLDOG DRUMMOND S’ÉVADE
Réal : James P. Hogan

 

1936 - DANIEL BOONE
Réal : David Howard

 

1936 - BOUILLANT CAVALIER .LE
Réal : Wells Root

 

1936 - DERNIER DES MOHICANS .LE
Réal : George B. Seitz

 

1935 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES
Réal : Rowland V. Lee

 

1935 - PERFECT GENTLEMAN .THE
Réal : Tim Whelan

 

1935 - MYSTÈRE D'EDWIN DROOD .LE

 

1935 - MOUCHARD .LE

 

1935 - IT HAPPENED IN NEW YORK
Réal : Alan Crosland

 

1935 - HEADLINE WOMAN .THE
Réal : William Nigh

 

1934 - SPRINGTIME FOR HENRY
Réal : Frank Tuttle

 

1934 - ROMANCE IN THE RAIN
Réal : Stuart Walker

 

1934 - ORIENT EXPRESS
Réal : Paul Martin

 

1934 - MEURTRE À TRINIDAD
Réal : Louis King

 

1933 - EARLY TO BED

 

1933 - DEUX FEMMES

 

1933 - CHARLIE CHAN’S GREATEST CASE
Réal : Hamilton MacFadden

 

1933 - BERKELEY SQUARE

 

1932 - SELF MADE LADY
Réal : George King

 

1932 - MR. BILL THE CONQUEROR
Réal : Norman Walker

 

1932 - MEN OF STEEL
Réal : George King

 

1932 - HOUND OF THE BASKERVILLES .THE
Réal : Gareth Gundrey

 

1932 - FRAIL WOMEN
Réal : Maurice Elvey

 

1932 - AFTER OFFICE HOURS
Réal : Thomas Bentley

 

1931 - NIGHT IN MONTMARTRE
Réal : Leslie H. Hiscott

 

1931 - CITY OF SONG
Réal : Carmine Gallone

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)