HARRY LANGDON

Vue 8188 fois

Profession:
Acteur, scénariste et réalisateur américain.

Date et lieu de naissance:
15-06-1884, à Council Bluffs dans l'Iowa, États-Unis.

Date et lieu du décès:
22-12-1944, à Los Angeles en Californie, États-Unis.
Il est enterré au : Grand View Memorial Park, Glendale, Los Angeles, Californie.

Cause du décès:
D'une hémorragie cérébrale à l'âge de 60 ans.

Nom de naissance:
Harry Langdon - Surnom : Le Clown Triste

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 3 reprises et eut 2 enfants :

Marié en 1903 avec : ROSE LANGDON, divorcé en 1929.
Ils eurent un enfant qui n'a vécu que 11 jours en 1911.

Marié en 1929 avec : HELEN WALTON, divorcé en 1932.

Marié en 1934 avec : MABEL SHELDON - Jusqu’au décès de l’acteur.
Ils eurent un fils, qui est devenu photohraphe.

Taille:
(1m70)

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à HARRY LANGDON

Source : basilnelson de Movie Legends -- Ajout de la vidéo le 26 septembre 2011 par Philippe de CinéMémorial


Fils du peintre amateur William Worley Langdon et de son épouse Lavinia (née Lookinbill) une missionnaire dans l’Armée du Salut, Harry Langdon est né le 15 juin 1884 à Council Bluffs, une ville dans l'ouest de l'Iowa aux Etats-Unis. A 13 ans, il s'enfuit de chez lui et exerce différents petits boulots comme coiffeur, bateleur, accessoiriste, il rédige des bandes dessinées pour les journaux. Il rejoint ensuite le spectacle itinérant le Kickapoo Indian Medicine Show, puis parcoure les Etats-Unis au sein de la compagnie Gus Sun American Minstrels, employé en tant que musicien, ménestrel au visage noirci, gymnaste, et trapéziste.


En 1903, Harry épouse Rose Musolff sa partenaire rencontré dans un cirque, ensemble ils connaîtront le succès pendant une vingtaine d’années dans les circuits de vaudeville des meilleurs villes du pays avec un numéro comique imaginé par Harry «Johnny's New Car» dans lequel il affrontait une épouse acariâtre et une guimbarde non moins rétive qui finissait par exploser. Puis le couple transforme leur spectacle en une production théâtrale à part entière, intitulé « A Night on the Boulevard »

Fort de ce succès en 1923, Harry décide de tenter sa chance sur le grand écran, et signe un contrat avec la Principal Pictures du producteur Sol Lesser, mais en difficulté financière le studio le libère de son contrat, en octobre 1923. Fin de cette année, il rejoint la Keystone Studio, la société de Mack Sennett.

Dans cette ambiance burlesque, il innove en créant un inoubliable personnage au caractère unique, celui d’un ahuri au visage blafard et lunaire, naïf avec une pointe de perversité, en décalage avec le comportement des adultes une sorte d’adolescent attardé en costume étriqué, totalement inapte au monde qui l’entoure. Il réalise peu de cascades ou d’acrobaties, il se situe à mille lieues du burlesque frénétique de ses compères tels ; Charlie Chaplin , Harold Lloyd et Buster Keaton, il se distingue avec ses bouffonneries et son jeu jamais outrancier, il donne l'image d'un poète névrosé, incapable d'exprimer fermement ses sentiments, un personnage pleutre, tout à la fois attiré et terrifié par les femmes (si une femme s’évanouit devant lui le voilà qui prend la poudre d’escampette) et subit plus qu’il n’agit. chaque péripétie comme un effroyable cauchemar. Il fut qualifié de Baby Face par la profession.


Sa popularité grandissante l’encourage à devenir producteur, en 1926 il s’associe avec les scénaristes et producteurs Frank Capra et Harry Edwards ainsi qu’avec le gagman Arthur Ripley, bien que tout son art burlesque passe par son visage de bébé, le trio va donner naissance à trois chefs-d’œuvre du cinéma comique citons : «Plein les bottes !» (1926) de Harry Edwards, il participe à un concours de course à pied et gagne de 25 000 $ ce qui lui permet d’épouser Betty, (Joan Crawford); dans «L’athlète incomplet» de Frank Capra, il campe un ancien combattant qui tente de retrouver une américaine (Priscilla Bonner) avec laquelle il à tenu une correspondance pendant la Première Guerre mondiale ; et dans «Sa dernière culotte» (1927) de Frank Capra, fier de recevoir son premier long pantalon il se croit adulte et tombe immédiatement amoureux d’une trafiquante de cocaïne (Priscilla Bonner).

Au sommet de sa carrière cinématographique, il était considéré comme l'un des quatre meilleurs comiques de l'ère du cinéma muet. Mais après ses trois plus gros succès, Harry Langdon commet l’erreur de s’attribuer seul le mérite de sa réussite et fonde sa propre société de production, il se brouille avec ses collaborateurs et les renvoie un à un afin d’être le scénariste, le réalisateur et l’interprète de ses films. Mais piètre homme d’affaire, et trop novice dans la réalisation, plusieurs de ses films manque de rythme et certains sont même de gros échecs financiers.

Engluer dans sa mécanique quelque peu statique, ses mauvais choix et les changements drastiques du cinéma parlant, son caractère enfantin qui ne s'est pas bien adapté aux films sonores lui assènent le coup de grâce, en 1931 il est mis en faillite. Harry perd son public et n’a plus le choix, il redevient simple acteur.

Mais Langdon était un nom assez important pour ne pas sombrer dans l’oublie, il continua à travailler régulièrement dans des courts et longs métrages à petit budget jusqu’aux années 1940, jouant des gaffes aux manières douces.

En fin de carrière cette ancienne gloire du cinéma burlesque participa au scénario des films de Laurel et Hardy dont «Têtes de pioche» (1938) ; «Laurel et Hardy conscrits» (1939) ; «Les As d'Oxford» (1940) et «Laurel et Hardy en croisière» (1940).

Après son divorce avec Rose Musolff, il épouse en 1929 Helen Walton un mariage qui se termine en 1932 et une dernière fois en 1934 avec Mabel Sheldon qui lui donna un fils devenu un photographe apprécié, ils restèrent unis jusqu’au décès de l’acteur.

A l'origine de son échec!, Harry Langdon fut sans doute le plus malchanceux dans l’ère du cinéma burlesque. Ce virtuose de la mimique décède le 22 décembre 1944 d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 60 ans.

En 1999, sa ville natale de Council Bluffs lui rendit hommage en inaugurant un boulevard en son honneur. Pour sa contribution à l’industrie du film, Harry Langdon a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6925 Hollywood Boulevard.


Source : Gary Richardson - Fait le 03 septembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


35 LONGS MÉTRAGES
_________________________________


1944 - SWINGIN' ON A RAINBOW
Réal : William Beaudine

 

1944 - HOT RHYTHM
Réal : William Beaudine

 

1944 - BLOCK BUSTERS
Réal : Wallace Fox

 

1943 - SPOTLIGHT REVUE
Réal : William Beaudine

 

1942 - HOUSE OF ERRORS
Réal : Bernard B. Ray

 

1941 - HISTOIRE DE FOUS
Réal : Hal Roach, Gordon Douglas et Hal Roach Jr.

 

1941 - DOUBLE TROUBLE
Réal : William West

 

1941 - ALL-AMERICAN CO-ED
Réal : LeRoy Prinz

 

1940 - MISBEHAVING HUSBANDS
Réal : William Beaudine

 

1940 - LAUREL ET HARDY EN CROISIÈRE

 

1940 - AS D'OXFORD .LES

 

1939 - LAUREL ET HARDY CONSCRITS
Réal : A. Edward Sutherland

 

1939 - DEUX BONS COPAINS

 

1938 - TÊTES DE PIOCHE
Réal : John G. Blystone

 

1938 - MAD ABOUT MONEY

 

1938 - PAUVRE MILLIONNAIRE .LA
Réal : Norman Z. McLeod

 

1935 - AVENTURE TRANSATLANTIQUE

 

1934 - TRIMMED IN FURS
Réal : Charles Lamont

 

1933 - TIED FOR LIFE
Réal : Arvid E. Gillstrom

 

1933 - STAGE HAND .THE
Réal : Harry Langdon

 

1933 - JE SUIS UN VAGABOND

 

1933 - FLIRTEUSE
Réal : David Butler

 

1932 - TIRED FEET
Réal : Arvid E. Gillstrom

 

1930 - AMÉRIQUE À SOIF .L'

 

1931 - A SOLDIER'S PLAYTHING

 

1929 - HOTTER THAN HOT
Réal : Lewis R. Foster

 

1928 - HEART TROUBLE
Réal : Harry Langdon

 

1928 - CHASER .THE
Réal : Harry Langdon

 

1927 - SA DERNIÈRE CULOTTE
Réal : Frank Capra

 

1927 - PAPA D'UN JOUR
Réal : Harry Langdon

 

1927 - HIS FIRST FLAME
Réal : Harry Edwards

 

1926 - SOLDIER MAN
Réal : Harry Edwards

 

1926 - PLEIN LES BOTTES !
Réal : Harry Edwards

 

1926 - ELLA CINDERS
Réal : Alfred E. Green

 

1926 - ATHLÈTE INCOMPLET .L'


75 COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES
____________________________________________

1957 - GRANDE ÉPOQUE .LA

 

1945 - PISTOL PACKIN' NITWITS

 

1945 - SNOOPER SERVICE

 

1944 - MOPEY DOPE

 

1944 - DEFECTIVE DETECTIVES

 

1944 - TO HEIR IS HUMAN

 

1943 - HERE COMES MR. ZERK

 

1943 - BLONDE AND GROOM

 

1943 - A BLITZ ON THE FRITZ

 

1943 - PIANO MOONER

 

1942 - CARRY HARRY

 

1942 - BEAUTIFUL CLOTHES

 

1942 - TIREMAN, SPARE MY TIRES

 

1942 - WHAT MAKES LIZZY DIZZY ?

 

1940 - COLD TURKEY

 

1940 - GOODNESS, A GHOST

 

1938 - A DOGGONE MIXUP

 

1938 - SUE MY LAWYER

 

1935 - I DON'T REMEMBER

 

1935 - HIS MARRIAGE MIX-UP

 

1935 - LEATHER NECKER .THE

 

1935 - LOVE, HONOR AND OBEY

 

1935 - HIS BRIDAL SWEET

 

1934 - SHIVERS

 

1934 - COUNSEL ON DE FENCE

 

1934 - PETTING PREFERRED

 

1934 - CIRCUS HOODOO

 

1933 - ROAMING ROMEO

 

1933 - ON ICE

 

1933 - STAGE HAND .THE

 

1933 - HOOKS AND JABS

 

1933 - MARRIAGE HUMOR

 

1933 - TIED FOR LIFE

 

1933 - HOLLYWOOD ON PARADE NO. A-12

 

1933 - KNIGHT DUTY

 

1933 - HITCHHIKER .THE

 

1933 - LEAVE IT TO DAD

 

1933 - TIRED FEET

 

1932 - BIG FLASH .THE

 

1930 - VOICE OF HOLLYWOOD NO. 15 .THE

 

1930 - KING .THE

 

1930 - SHRIMP .THE

 

1930 - BIG KICK .THE

 

1930 - VOICE OF HOLLYWOOD NO. 5 .THE

 

1930 - FIGHTING PARSON .THE

 

1930 - HEAD GUY .THE

 

1930 - LA ESTACIÓN DE GASOLINA

 

1930 - ¡POBRE INFELIZ !

 

1929 - SKIRT SHY

 

1929 - SKY BOY

 

1929 - HOTTER THAN HOT

 

1927 - FIDDLESTICKS

 

1926 - SOLDIER MAN

 

1926 - SATURDAY AFTERNOON

 

1925 - THERE HE GOES

 

1925 - LUCKY STARS

 

1925 - WHITE WING'S BRIDE .THE

 

1925 - HORACE GREELEY, JR.

 

1925 - REMEMBER WHEN ?

 

1925 - PLAIN CLOTHES

 

1925 - GIDDAP

 

1925 - BOOBS IN THE WOOD

 

1925 - HIS MARRIAGE WOW

 

1925 - SEA SQUAWK .THE

 

1924 - FEET OF MUD

 

1924 - ALL NIGHT LONG

 

1924 - HANSOM CABMAN .THE

 

1924 - LUCK O' THE FOOLISH .THE

 

1924 - FIRST 100 YEARS .THE

 

1924 - HIS NEW MAMMA

 

1924 - CAT'S MEOW .THE

 

1924 - FLICKERING YOUTH

 

1924 - SHANGHAIED LOVERS

 

1924 - SCAREM MUCH

 

1924 - SMILE PLEASE

 

1924 - PICKING PEACHES

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)