GEORGES ROLLIN

Vue 270 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
06-04-1909, à Pont-à-Mousson, en Meurthe et Moselle en France.

Date et lieu du décès:
03-03-1964, à Paris (18e) en France.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 54 ans.

Nom de naissance:
Georges Constant René Rollin.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à GEORGES ROLLIN
Dans la bande annonce : Goupi Mains Rouges

Ajout de la vidéo le 09 septembre 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Georges Constant René Rollin est né à Pont-à-Mousson, en Meurthe et Moselle, le 6 avril 1909. Au terme de ses études secondaires, il songe à devenir architecte. Mais, attiré par les métiers de scène, il s'inscrit au Conservatoire d'Art dramatique de Nancy, son talent reconnu il remporte un premier prix. Il décide alors de gagner Paris où il rencontre Georges Pitoeff. Enrôlé dans sa troupe, il se retrouve sur les scènes parisiennes où il se produit dans des pièces d'auteurs célèbres de l'époque : Jean Anouilh, Armand Salacroux…

Jeune premier doté d'un physique séduisant il débute au cinéma en 1933 dans «Ame de clown » de Marc Didier aux cotés de Pierre Fresnay. Après de timides apparitions, il apparaît dans des oeuvres plus consistantes comme «J'accuse» (1937) d'Abel Gance avec Victor Francen et Line Noro ; Dans «La plus belle fille du monde» (1938) de Dimitri Kirsanoff, il campe un milliardaire qui s'éprend d'une bergère aveugle dont la soeur jumelle (Véra Flory qui joue les deux rôles) va prendre sa place le jour du mariage pour profiter de sa fortune. Dans une comédie familiale «La loi du printemps» (1940), de Jacques Daniel-Norman, une famille recomposée assez tonitruante où résonne des discussions orageuses avec pugilats, demi-frères et demi-soeurs se haïssent, et il faut toute la diplomatie de la tante Léonie (Marguerite Deval) et le sourire de la petite Jeannette (Monique Dubois) pour ramener la paix à la maison.

Il tient le rôle de Bibi dans «Notre Dame de la Mouise» (1940) de Robert Péguy, un jeune gars misérable endurci par la rue que l'abbé Vincent (François Rozet) accueille avec d'autres malheureux dans sa future église qu'il construit ; dans un policier «Le dernier des six» (1941) de Georges Lacombe, il retrouve Pierre Fresnay en commissaire qui tente de résoudre une série de meurtres avec Suzy Delair et Michèle Alfa. Autre policier signé Jacques Becker «Dernier atout» (1942) avec un jeune collègue (Raymond Rouleau) ils doivent élucider un crime sans savoir que le défunt est l'ennemi public n° 1 des Etats-Unis. Dans le drame rural chargé de mystères et de perversité «Goupi Mains Rouges» (1942), dans la famille des Goupi, une famille de paysans aux bas instincts est dirigée avec fermeté par Goupi Mes Sous (Arthur Devère) qui accueille son fils qu'il n'a jamais vu, Goupi Monsieur (Georges Rollin) avec Fernand Ledoux le taciturne oncle Goupi Mains Rouges.

Il va vivre une histoire d'amour dramatique dans «Les clandestins» (1945) de André Chotin il est Laurent un journaliste résistant durant la Seconde Guerre mondiale qui tombe amoureux de la fille (Suzy Carrier) d'un collaborateur ; il campe aussi un résistant dans «Le père tranquille» (1946) de René Clément avec Noël-Noël dans le rôle titre. Dans un film autobiographique «Le sorcier du ciel» (1947) de Marcel Blistène il est le saint Curé d'Ars vénéré par l'Église catholique avec Alfred Adam, Dora Doll et Marie Daëms, ce film retrace sa lutte contre le Malin et sa volonté de ramener les paysans de la région dans les chemins du Bien et de la Foi. Puis il endosse l'habit royal dans le film historique «Buridan, héros de la tour de Nesle» (1952) de Emile Couzinet, il est le roi Louis X le Hutin ; dans «La famille Cucuroux» (1953) de Emile Couzinet avec Pierre Larquey, Nathalie Nattier et Jean Tissier , il campe le Comte Gontran de Saint-Paul désargenté qui est sur le point d'épouser la riche Henriette Cucuroux (Catherine Cheiney) mais sa maîtresse, Nita (Nathalie Nattier) .

Dans un film d'épouvante «Le sadique baron Von Klaus» (1962) de Jesus Franco, lorsqu'une jeune fille est assassinée et qu'une autre disparaît on suppose que c'est le fantôme du baron Von Klaus (Howard Vernon) qui revient violer et assassiner les femmes de la région, l'inspecteur Borowsky (Georges Rollin) décide d'enquêter. Dans son dernier film franco-espagnol «Agent 077 opération Jamaïque» (1963) de Jesus Franco il campe un trafiquant d'armes avec Danick Pattison.

Après ce film, diagnostiqué d'un cancer Georges Rollin disparaît des écrans, la terrible maladie l'emporte le 3 mars 1964 à Paris à l'âge de 54 ans, laissant derrière lui une filmographie qui aujourd'hui encore ses films sont projetés dans les salles obscurs pour une catégorie de cinéphiles du cinéma français d'avant et d'après guerre.

Source : Gary Richardson - Fait le 09 septembre 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

43 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

 

1963 - JAGUAR .LE

 

1962 - 077 OPÉRATION SEXY

 

1962 - SADIQUE BARON VON KLAUS .LE

 

1961 - PLEINS FEUX SUR L'ASSASSIN

 

1960 - CHAQUE MINUTE COMPTE !

 

1959 - BAL DE NUIT

 

1956 - AVENTURIÈRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES .L'

 

1954 - CONGRÈS DES BELLES-MÈRES .LE

 

1953 - MOUREZ, NOUS FERONS LE RESTE

 

1953 - GUÉRISSEUR .LE

 

1953 - FAMILLE CUCUROUX .LA

 

1951 - FEMME À L'ORCHIDÉE .LA

 

1951 - BURIDAN, HÉROS DE LA TOUR DE NESLE

 

1949 - NUIT S'ACHÈVE .LA

 

1948 - VIE EST UN RÊVE .LA

 

1948 - SORCIER DU CIEL .LE

 

1948 - CASSE-PIEDS .LES

 

1946 - IMPASSE

 

1946 - FAUSSE IDENTITÉ

 

1946 - ARCHE DE NOÉ .L'

 

1945 - PÈRE GORIOT .LE

 

1945 - CLANDESTINS .LES

 

1944 - MERLE BLANC .LE

 

1943 - HOMME SANS NOM .L'

 

1942 - MARIAGE D'AMOUR

 

1942 - LOI DU PRINTEMPS .LA

 

1942 - GOUPI MAINS-ROUGES

 

1942 - DERNIER ATOUT

 

1941 - NOTRE-DAME DE LA MOUISE

 

1941 - DERNIER DES SIX .LE

 

1941 - BRISEUR DE CHAÎNES .LE

 

1941 - ANNETTE ET LA DAME BLONDE

 

1939 - EMBUSCADE .L'

 

1938 - ULTIMATUM

 

1938 - FIRMIN, LE MUET DE SAINT-PATACLET

 

1938 - ACCORD FINAL

 

1937 - PLUS BELLE FILLE DU MONDE .LA

 

1937 - J'ACCUSE

 

1936 - PATTES DE MOUCHE

 

1936 - HOMME DU JOUR .L'

 

1935 - FILLE À PAPA .UNE

 

1935 - BARCAROLLE

 

1933 - ÂME DE CLOWN

 

3 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

 

 

1953 - ZIG ET PUCE SAUVENT NÉNETTE
Réal : Yvan Noë et Georges Rollin

 

1950 - NUIT DU 12 AU 13 .LA
Réal : Claude Orval

 

1950 - ALLO AU SECOURS !
Réal : Claude Orval

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)