FRANCES LANGFORD

Vue 10343 fois

Profession:
Actrice et chanteuse américaine.

Date et lieu de naissance:
04-04-1914, à Lakeland, Floride, États-Unis.

Date et lieu du décès:
11-07-2005, à Jenses Beach, Floride, États-Unis.

Cause du décès:
D'une insuffisance cardiaque à l'âge de 91 ans.

Nom de naissance:
Frances Newbern Langford.

État civil:
Durant sa vie, elle s'est mariée trois fois et n'a eu aucun enfant :

Mariée le 04 juin 1935 avec l'acteur : JON HALL - divorcée en 1955.

Mariée le 06 octobre 1955 avec : RALPH EVINRUDE - Jusqu'au décès de Ralph en 1986.

Mariée le 19 novembre 1994 avec : HAROLD STUART - Jusqu'au décès de Frances en 2005.

Aucun enfant n'est né de ses différentes unions.

Taille:
(1m55)

Commentaires: 0

Anecdotes


Elle avait notamment offert des prestations en compagnie de Bob Hope lors de tournées pour les soldats américains pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Possèdais un grand motel à la côte, avec un nightclub, où elle chantait toujours.

Son interprétation de la chanson l'm in the Mood for love, écrite pour le film (Every night at eight), sorti en 1935, l'avait rendue célèbre.

Frances Langford a joué dans une trentaine de films de Hollywood parmi lesquels (Broadrway melody, Yankee Doodle, et The hit parade).

Elle a aussi joué son propre rôle dans (The Glenn Miller story) en 1954, son dernier fIlm.

Elle est morte à son domicile de Jensen Beach, en Floride...

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à FRANCES LANGFORD
Bande annonce du film de 1947 : Beat the band

Ajout de la vidéo le 11 mars 2022 par Philippe de CinéMémorial


Fille d’Anna Rhea (née Newbern), une pianiste renommée, et de Vasco Cleveland Langford, un menuisier. Julia Frances Langford est née le 4 avril 1913, à Inverness siège du comté de Citrus, dans l'État de Floride, aux États-Unis. Elle passe sa petite enfance à Hernando puis la famille s’installe à Lakeland, (toujours en Floride), où Frances a grandi.

Influencée par la maman la jeune fille étudie la musique au Florida Southern College avec le souhait de devenir une chanteuse d'opéra, mais une opération à la gorge, une amygdalectomie alors qu'elle était encore adolescente l’obligea à se tourner vers un style de musique plus populaire. A 16 ans elle est engagée comme chanteuse professionnelle dans une station de radio local de Tampa en Californie.


Frances, Alice Faye et Patsy Kelly - Dans le film de 1935 : Nuit après Nuit.


Sa voix attire l’attention du crooner américain, Rudy Vallee qui lui offre une place dans son programme radiophonique et l'emmène à la Nouvelle-Orléans, où elle fait sa première diffusion nationale.

Devenue une chanteuse à succès, en 1932 elle est courtisée par Hollywood pour une première apparition à l'écran dans un court métrage musical « The Subway Symphony ». Le premier maillon d'une carrière qui sera jalonnée de comédies musicales, ou de films chantés, où souvent la pauvreté des intriques sont prétexte pour présenter ses chansons les plus populaires de son répertoire.

Dans le film musical de Raoul Walsh « Empreintes digitales » (1935), Frances va connaitre un succès fulgurant avec la chanson « Je suis d'humeur amoureuse » une chanson écrite spécialement pour elle, qu'elle interprète en partageant la tête d'affiche avec Alice Faye, Patsy Kelly et George Raft.

Frances Langford, de petite taille 1m55, n'est pas conventionnellement jolie, elle n'avait pas le regard pas très glamour et la bouche un peu trop grande, néanmoins elle ne manquait pas de charme. En pleine essor des comédies musicales les producteurs de films n'ont pas hésités à engager cette fille au visage poupon et à la voix de velours.

Ce sésame la propulse dans des comédies musicales à succès où elle chante citons : « Broadway melody » (1935) de Roy Del Ruth avec Eleanor Powell et Robert Taylor ; « L’amiral mène danse » (1936) du même réalisateur avec Eleanor Powell et James Stewart. A noter que ce film remporte l'Oscar de la meilleure chorégraphie.

Une intrigue plus soutenue dans « Hit parade of 1937 » de Gus Meins où licencié par sa chanteuse la mondaine Monica Barrett (Louise Henry) l'agent Pete Garland (Phil Regan) veut faire d'une inconnue une star en la personne de Ruth Allison (Frances Langford) mais Ruth a de sombres secrets c'est une ex-détenue sous caution.

Dans « Le collège en folie » (1941) de LeRoy Prinz, une comédie musicale légère et moelleuse où Frances tout en chantant avec le trio The Tanner Sisters se fait courtisée par un étudiant Bob (Johnny Downs).

En 1942, Michael Curtiz l’invite à chanter dans « La glorieuse parade » (1942), un biopic relatant la vie de l'artiste George M.Cohan interprété par James Gagney, qui remporte l'Oscar du meilleur acteur, USA.

Jack Benny, Bob Hope, Frances Langford, , Bing Crosby et Dinah Shore - Dans : The Jack Benny Program de 1950.


Petite comédie romantique du réalisateur Frank Woodruff « Cowboy in Manhattan » (1943) avec Bob Allen, (Robert Paige), un auteur-compositeur en difficulté se fait passer pour un cow-boy millionnaire pour gagner le cœur de la star de Broadway Babs Lee. (Frances Langford).

Lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis , elle participe en tant que membre de l'USO avec Bob Hope pour divertir les troupes américaines en poste à l'étranger notamment en Afrique, en Italie et aussi dans le Pacifique Sud où elle chantait des mélodies familières notamment sa chanson phare « In the Mood for Love » traduit « Je suis d'humeur amoureuse » pour le plus grand plaisir des militaires.

Elle poursuit sa carrière musicale avec « Carrer girl » (1944) de Wallace Fox, elle campe une fille du pays qui veut devenir une star de Broadway, mais cela s'avère difficile lorsque son petit ami (Edward Norris) tente de lui saboter sa carrière, et dans « Dixie Jamboree » (1944) de Christy Cabanne, Frances fait entendre sa belle voix avec une présence aimable, mais les numéros musicaux sont déroutants et si peu distingués.

Sa notoriété auprès des GI’s dans le Pacifique s’accroit avec le film d’Anthony Mann qui lui dédie le film de guerre « The bamboo blonde » (1946) un pilote de bombardier (Ralph Edwards) tombe amoureux Louise (Frances Langford), une chanteuse de discothèque et peint sa photo sur son bombardier, ils connaitront tous les deux la gloire.

De 1946 à 1951 on peut l'entendre dans une série de sketches comiques radiophoniques sur NBC puis sur CBS « The Bickersons » ou en couple avec Don Ameche, elle campe une épouse grincheuse et passe presque tout leur temps ensemble à se chamailler.

Une exception aux comédies musicales avec le western « L’inconnu aux deux colts » (1949) de William A. Berke, les membres de la famille Masters, propriétaire d'un ranch, sont en danger, après la mort de son père et de son oncle, la fille Janet (Frances Langford) est à son tour menacée, le marshal Ed. Garry Garry (Jon Hall) lui vient en aide, il parvient aussi a abattre les deux criminels qu'il recherchait (Joe Sawyer et Dick Foran).

Frances joue son propre rôle dans « Purple Heart Diary » (1951) de Richard Quine où un trio de chanteurs part en tournée pour divertir les soldats blessés de la Seconde Guerre mondiale.

Après son dernier film en 1953, se jouant elle-même dans « Romance inachevée » (1956) d’Anthony Mann où elle interprète « Chattanooga Choo Choo ». Elle passa les dernières années de sa vie dans son motel avec un night club où elle pouvait chanter librement son répertoire.


Coté vie privée : France fut mariée une première fois en 1935 avec l'acteur John Hall après son divorce en 1955, elle épouse la même année Ralph Evinrud, un héritier des moteurs hors-bord, et déménage dans son domaine à Jensen Beach, en Floride, après le décès de Ralph en 1986, elle convole une dernière fois en 1994 avec Harold Stuart, le secrétaire adjoint des forces aériennes du président Harry Truman, ils resteront unis jusqu'au décès de l’actrice à Jenses Beach en Floride, d'une insuffisance cardiaque le 11 juillet 2005 à l'âge de 91 ans. Incinérée, ses cendres furent dispersées en mer. Aucun enfant n'est né de ses différentes unions.

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 1500 sur Vine Street.

Source : Gary Richardson - Fait le 11 mars 2022 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


29 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1954 - ROMANCE INACHEVÉE

 

1951 - PURPLE HEART DIARY

 

1949 - INCONNU AUX DEUX COLTS .L'

 

1948 - MELODY COCKTAIL

 

1947 - BEAT THE BAND

 

1946 - BAMBOO BLONDE .THE

 

1946 - PEOPLE ARE FUNNY

 

1945 - RADIO STARS ON PARADE

 

1944 - GIRL RUSH

 

1944 - DIXIE JAMBOREE

 

1943 - À LA RECHERCHE D'UNE CARRIÈRE

 

1943 - NEVER A DULL MOMENT

 

1943 - COWBOY IN MANHATTAN

 

1943 - C'EST ÇA L'ARMÉE

 

1943 - FOLLOW THE BAND

 

1942 - GLORIEUSE PARADE .LA

 

1942 - MISSISSIPPI GAMBLER

 

1941 - COLLÈGE EN FOLIE .LE

 

1941 - SWING IT SOLDIER

 

1940 - HIT PARADE OF 1941

 

1940 - TROP DE MARIS

 

1940 - DREAMING OUT LOUD

 

1937 - HOLLYWOOD HOTEL

 

1937 - HIT PARADE OF 1937

 

1936 - AMIRAL MÈNE LA DANSE .L'

 

1936 - PALM SPRINGS

 

1936 - COLLEGIATE

 

1935 - CHAQUE SOIR À HUIT HEURES

 

1935 - MÉLODIE DE BROADWAY .LA

 

12 COURTS MÉTRAGES ET 9 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

1995 - VICTORY IN THE PACIFIC
Documentaire pour la télé
Avec Bob Hope, Eddie Albert, Greer Garson, George Bush

 

1980 - BOB HOPE'S OVERSEAS CHRISTMAS TOURS : AROUND THE WORLD WITH THE TROOPS - 1941-1972
(TV - documentaire)

 

1941 - PICTURE PEOPLE NO. 4 : STARS DAY OFF
Documentaire pour la télé - Court métrage de 9 Mn.)
De M. Clay Adams
Avec Jack Harmon, Joan Carroll, Jon Hall, Edward Norris

 

1936 - SUNKIST STARS AT PALM SPRINGS
(Court métrage de 18 Mn.)
De Roy Rowland
Avec Edmund Lowe, Peter Lind Hayes, Betty Grable, Walter Huston, Buster Keaton

 

1954 - ONCE UPON A WINTERTIME
(Court métrage - dessin animé - seulement voix et chansons)
De Hamilton Luske

 

1950 - CASSINO TO KOREA
Documentaire de 55 Mn. -- Scénariste : Max Klein
Avec Jack Benny, Joe E. Brown, Bob Hope

 

1949 - MAKE MINE LAUGHS

 

1946 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 25, NO. 7 : HOLLYWOOD VICTORY SHOW
Court métrage de 9 Mn. de Ralph Staub
Avec Victor Mature, Cesar Romero, Sabu

 

1945 - A DREAM CAME TRUE
Court métrage

 

1945 - SOME DAY WHEN THE CLOUDS ROLL BY
Court métrage

 

1945 - TROPICAL MOON
Court métrage

 

1944 - MEMO FOR JOE
Documentaire - court métrage de 10 Mn. -- De Richard Fleischer
Avec Gary Cooper, Quentin Reynolds

 

1943 - COMBAT AMERICA
Documentaire de 62 Mn.
Avec Clark Gable (narrateur)

 

1942 - HEDDA HOPPER'S HOLLYWOOD NO. 4
Documentaire - court métrage de 10 Mn. -- De Herbert Moulton
Avec Hedda Hopper, Bob Hope, Elsie Janis

 

1942 - PICTURE PEOPLE NO. 10 : HOLLYWOOD AT HOME
Documentaire - court métrage de 9 Mn. -- De M. Clay Adams
Avec Alfred Hitchcock, Carole Lombard, Bud Abbott, Lou Costello

 

1933 - RAMBLING ROUND RADIO ROW # 5
Court métrage de 10 Mn.
Avec Jerry Wald, The Happiness Boys, Billy Jones, Ernie Hare

 

1932 - SUBWAY SYMPHONY .THE
Court métrage de 18 Mn.
Avec Joan Abbott, Charles Bennington, Frank Hazard

 

5 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1960 - FRANCES LANGFORD SHOW .THE
Série TV
Avec Moe Howard, Larry Fine, Joe DeRita

 

1959 - FRANCES LANGFORD PRESENTS
Série TV
Avec Bob Hope, Edgar Bergen, Julie London

 

1958 - MAGIC AND MUSIC
Série TV - Épisode : Melody time
Avec Hans Conried, Walt Disney, Leopold Stokowski

 

1951 - FRANCES LANGFORD .THE
DON AMECHE SHOW
Série TV de 1951 à 1952 -- De Robert Massell
Avec Don Ameche, Jack Lemmon, Cynthia Stone

 

1950 - STAR TIME
Série TV de 1950 à 1951
Avec Don Ameche, Benny Goodman

 

_______________________ FIN _____________________

 

commentaires (0)