FERNAND RAYNAUD

Vue 10196 fois

Profession:
Acteur et humoriste français.

Date et lieu de naissance:
19-05-1926, à Clermont-Ferrand, France.

Date et lieu du décès:
28-09-1973, à Cheix-sur-Morge, près de Riom, France.

Cause du décès:
Décédé dans un accident de voiture à l'âge de 47 ans.

Nom de naissance:
Fernand André Gustave Raynaud

État civil:
Marié en décembre 1957 avec la chanteuse : RENÉE CARON.

Taille:
?

Commentaires: 2

Anecdotes

Vers l'âge de 18 ans, il perdit deux doigts arrachés par le passage d'un train. Une autre version de l'accident explique l'origine de la perte de ses deux doigts par la manipulation accidentelle d'une hache par l'un de ses amis, dans une étable, à l'âge de 17 ans.

En 1950, il fait la connaissance de Jean Nohain, rencontre qui va constituer un véritable tremplin à sa carrière. En participant à l'émission télévisée « 36 chandelles », il va avoir l'opportunité de rencontrer Raymond Devos, Roger Pierre, Jean-Marc Thibault et Darry Cowl.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

 

Hommage à FERNAND RAYNAUD : Extrait de "C'est pas moi, c'est l'autre" et la bande annonce de "La bande à papa"

 

   

 

Ajout des vidéos le 12 février 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Fernand Raynaud est né à Clermont-Ferrand au sein de la cité ouvrière de l'Oradou, bâtie par Michelin, où son père était contremaître après avoir été employé SNCF. Sa sœur Yolande, de treize ans son aînée, deviendra un personnage phare de ses sketches. À l'âge de 15 ans, il renonce à ses études après avoir obtenu son certificat d'études.

Il joue dans un théâtre amateur et exerce les métiers de bobineur, commis d'architecte, projectionniste de cinéma, terrassier au camp d'aviation d'Aulnat. À l'âge de 15 ans, pendant la guerre, après une dernière dispute avec son père, il part s'installer à Paris. Il fréquente tous les soirs aux Folies Bergère les spectacles comiques de l'époque. Il débute dans les brasseries, puis les cabarets, enchaînant quelques années de vaches maigres.

Sa rencontre avec Jean Nohain au début des années 1950 va décider de sa carrière. Il participe à l'émission télévisée 36 chandelles, où il rencontre Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, Darry Cowl, Jacques Courtois et Omer et Raymond Devos. C'est en reprenant une anecdote arrivée à Jean Nohain pendant son service militaire qu'il fait un de ses sketches les plus célèbres : Un certain temps[1]. En décembre 1957, il épouse la chanteuse Renée Caron.

Il habite Gennevilliers pendant plusieurs années, et certains de ses sketches porteront la trace des personnages qu'il croisait, tel que Le 22 à Asnières, qui se trouve de l'autre côté du boulevard.

Il connaît le triomphe au début des années 1960 pendant 18 mois au Théâtre des Variétés, dans son spectacle Fernand Raynaud Chaud. Puis il enchaîne les tournées en France, au Canada, en Afrique et dans le Pacifique. Il joue régulièrement à l'Olympia et à Bobino.

En 1962, il produit Le Bourgeois gentilhomme de Molière, où il interprète Monsieur Jourdain. Un an plus tard, il joue Sganarelle dans le Don Juan de Molière, aux côtés de Georges Descrières. En 1970, il propose un spectacle entièrement mimé au Théâtre de la Ville, intitulé Une heure sans paroles, qui connaît un grand succès.

Le 28 septembre 1973, alors qu'il se rend à Lyon pour y faire un dernier gala aux profits d'ouvriers (milieu dont il était issu et pour lequel il avait toujours gardé une certaine tendresse) il se tue accidentellement lorsque son coupé Rolls-Royce Silver Shadow percute à très vive allure le mur du cimetière à l'entrée de Cheix-sur-Morge (Puy-de-Dôme), entre Aigueperse et Riom. Une plaque commémorative signale cet endroit. Il plaisantait avec ses amis : « Elle est braque, cette voiture, il y a un voyant Brakes (freins) qui reste tout le temps allumé ». Il est inhumé au cimetière (partie neuve) de Saint-Germain-des-Fossés (Allier), ville où, enfant, il passait ses vacances.

Son comique a incarné l'entrée de la France dans une certaine modernité : La prévention routière et le développement de l'automobile, Le douanier raciste et les travailleurs immigrés, le patron qui exige qu’on dise Je m’amuse, le paysan Crésus et le passage de la paysannerie à l’agriculture intensive.

Le comédien Jean Rochefort a créé à partir des sketches de Fernand Raynaud en 2004 un spectacle intitulé Heureux ? qui connut un grand succès.

 

Source : Wiki - Fait le 12 février 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

commentaires (2)

Mireille

31-07-2012 04:06:54

Un talent immense, le plus grand humoriste, nous vous regrettons, reposez en paix, chapeau, l'artiste!!!

hugongerard

15-12-2012 18:01:53

Ses sketches étaient pleins de vérités justes si on va par là , je n ' aime pas le sketche : Le plombier qui n est pas un de mes préférés de Fernand .