FRANK SILVERA

Vue 974 fois

Profession:
Acteur américain d'origine jamaïcaine.

Date et lieu de naissance:
24-07-1914, à Kingston, à la Jamaïque.

Date et lieu du décès:
11-06-1970, à Pasadena, Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
Électrocuté accidentellement à l’âge de 55 ans.

Nom de naissance:
Frank Alvin Silvera.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 2 reprises et père de deux enfants.:

Marié en 1942 avec : ANNA LILLIAN QUARLES - Divorcé en 1963.
Ils eurent deux enfants.

Marié le 03 septembre 1967 avec : JEANNINE ALINA PRYOR - Jusqu'au décès de Frank en 1970.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à FRANK SILVERA

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 29 juin 2021 par Philippe de CinéMémorial


Frank Silvera est né le 24 juillet 1914 à Kingston, en Jamaïque. Son père est juif espagnol et sa mère une jamaïcaine métisse. À ses 8 ans, ses parents se séparent, lui et ses frères émigrent avec leur mère à Boston, où elle trouve un travail comme couturière.

Il étudie à la Northwestern University en Illinois avec l’intention de devenir avocat ou professeur de droit, mais il abandonne ses études, en 1934, après avoir obtenu un rôle dans la production de Paul Green «Roll sweet chariot». Il rejoint ensuite le New England Repertory, théâtre où il apparaît dans des productions comme «Macbeth», «Othello» ou «The Emperor Jones». Il travaille également au Federal Theatre et au New Hampshire Repertory Theatre. En 1940, il joue un petit rôle à Broadway dans «Big white fog» une production de la Negro Playwrights Compagny. Sa carrière est interrompue, en 1942, quand il s’enrôle dans la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, où il occupe un poste de responsable du divertissement.


Libéré en 1945, Frank Silvera rejoint la distribution d’«Anna Lucasta» et devient membre de l’Actors Studio. Il a déjà 37 ans qu’en il débute au grand écran, où très vite il est surnommé l’«homme aux mille visages» en raison de sa capacité à jouer un large éventail de rôles ethniques, et ce malgré le teint clair de sa peau. En 1952, dans «Viva Zapata!» d’Elia Kazan, avec Marlon Brando, il est le général mexicain Victoriano Huerta. Pour Stanley Kubrick dans «Le désir de la peur » (1953), il campe un G.I., le Sergent Mac, et dans «Le baiser du tueur» (1955) un gangster violent, le visage rempli de nervosité près à tuer avec une hache.

À contre emploi dans «Le témoin silencieux» (1960), Frank Silvera interprète un détective mexicain qui doit protéger le témoin d’un meurtre, incarné par Jeffrey Hunter, qui est terrorisé lui et sa famille, par un gang pour l’empêcher de témoigner. Après ce rôle, il interprète un colonel chinois dans le film de guerre «Commando de destruction» (1960), et retrouve Marlon Brando dans «Les révoltés du Bounty» (1961), où il est Minarii, un indigène. Il donne la réplique une troisième fois à Marlon Brando dans le western «L’homme de la Sierra» (1966), il est Ramos, un paysan qui perd la vie pour avoir aidé Brando blessé par un certain Chuy, (John Saxon), qui lui a volé son pur-sang nommé Appaloosa.


En 1967, il campe l’un des hors-la-loi dans «Hombre» incarné par Paul Newman qui dédaigné par ses compagnons de diligence parce qu’il est de race indienne, devient leur seul espoir de survie quand ils sont attaqués par des hors-la-loi. La même année dans «L’affaire Al Capone», il est Nick Sorello dans le sanglant épisode de la guerre des clans durant la Prohibition. Il est Goatherd un berger dans «Che!» (1968), interprété par Omar Sharif, et le chef des bandits Carlos Lobero dans «Les colts des sept mercenaires» (1968).

Il termine sa carrière en 1970 avec «Valdez» où il campe Diego un rancher chez qui son ami Valdez, Burt Lancaster, blessé vient se réfugier pour mieux préparer sa vengeance contre un puissant éleveur. Il a aussi participé à de nombreuses séries télévisées, principalement des westerns. En 1965, Frank Silvera fonde «The Theater of Being», un théâtre de Los Angeles pour acteurs noirs.


Le 11 juin 1970, l’acteur est électrocuté accidentellement à l’âge de 55 ans alors qu’il tente de réparer l’évacuation de sa poubelle. Il est enterré avec les honneurs militaires au cimetière de Long Island de Farmingdale à New-York. Morgan Freeman, l’actrice Billie Allen et le journaliste Clayton Riley lui ont rendu hommage en co-fondant en 1973 à Harlem, la «Frank Silvera Writer’s Workshop Foundation.

Source : Gary Richardson - Fait le 29 juin 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


25 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_____________________________

 

1970 - VALDEZ

 

1968 - POINT NOIR

 

1968 - HOMME SAUVAGE .L'

 

1968 - COLTS DES SEPT MERCENAIRES .LES

 

1968 - CHE

 

1967 - AFFAIRE AL CAPONE .L'

 

1966 - HOMME DE LA SIERRA .L'

 

1966 - HOMBRE

 

1965 - PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE .LA

 

1963 - TUMULTE .LE

 

1963 - LONNIE

 

1962 - RÉVOLTÉS DU BOUNTY .LES

 

1960 - HOMME QUI A TROP PARLÉ .L'

 

1960 - COMMANDO DE DESTRUCTION

 

1959 - DIABLESSE EN COLLANT ROSE .LA

 

1958 - CRIME & PUNISHMENT, USA

 

1956 - CROWDED PARADISE

 

1955 - BAISER DU TUEUR .LE

 

1954 - DEATH TIDE

 

1953 - FEAR AND DESIRE

 

1953 - CRIN BLANC
Uniquement sa voix

 

1952 - VIVA ZAPATA !

 

1952 - MIRACLE DE FATIMA .LE

 

1952 - LIBÉRATEUR .LE

 

1951 - À FEU ET À SANG

 

23 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1976 - PERILOUS VOYAGE
Téléfilm de William A. Graham

 

1971 - BOY FROM DEAD MAN'S BAYOU .THE
Téléfilm de Gary Nelson

 

1970 - HAWAÏ POLICE D'ÉTAT
Série

 

1969 - DOCTEUR MARCUS WELBY
Série

 

1968 - YOUNG LONER .THE
Téléfilm de Michael O'Herlihy

 

1967 - MYSTÈRES DE L'OUEST .LES
Série

 

1967 - GRAND CHAPARRAL .LE
Série

 

1966 - MATCH CONTRE LA VIE
Série

 

1966 - GUNSMOKE OU POLICE DES PLAINES
Série

 

1966 - ESPIONS .LES
Série

 

1966 - COMMANDO DU DÉSERT
Série

 

1965 - DANIEL BOONE
Série

 

1964 - SUSPICION
Série

 

1963 - ACCUSÉS .LES
Série

 

1962 - QUATRIÈME DIMENSION .LA
Série

 

1962 - GANT DE VELOURS .LE
Série

 

1961 - BONANZA
Série

 

1960 - INCORRUPTIBLES .LES
Série

 

1960 - HONG KONG
Série

 

1959 - BAT MASTERSON
Série

 

1959 - ALFRED HITCHCOCK PRÉSENTE
Série

 

1958 - PERRY MASON
Série

 

1958 - AU NOM DE LA LOI
Série

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)