EDWARD G. ROBINSON

Vue 7456 fois

Profession:
Acteur américain,

Date et lieu de naissance:
12-12-1893, à Bucarest en Roumanie.

Date et lieu du décès:
26-01-1973, à Hollywood, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance:
Emmanuel Goldenberg.

État civil:
Marié en 1927 avec l'actrice : GLADYS LLOYD - divorcé en 1956
ils eurent un enfant : Emmanuel, né en 1933, décédé en 1974.

Marié le 16 janvier 1958 avec : JANE ROBINSON - jusqu'au décès d'Edward en 1973.
Ils eurent un fils : Andrew ( Andy) Robinson.

Taille:
(165 cm.)

Commentaires: 3

Anecdotes

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1973 - Oscar d’Honneur aux Academy Awards, États-Unis.

1970 - Prix pour l’ensemble de sa carrière - Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis.

1949 - Pour : LA MAISON DES ÉTRANGERS - Prix d’interprétation masculine Festival du cinéma de Cannes, France.

 

Fait le 07 janvier 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Edward G. Robinson, de son vrai nom Emanuel Goldenberg, naît le 12 décembre 1893 à Bucarest, en Roumanie.

Emmanuel émigre aux États-Unis avec sa famille à 9 ans. Après des études à l'université de Columbia, il s'inscrit à l'Académie d'Art Dramatique de New York et débute au théâtre en 1913.

A l'exception d'une furtive apparition en 1923, ses premiers rôles remontent en 1929.

Le 21 janvier 1927, il se marie avec Gladys Lloyd (1895-1971) mais divorcent en 1956. Ils eurent un fils : Edward G. Robinson Jr (1939-1974).

Il devient donc Edward G. Robinson où il se fera connaître en personnifiant en 1930 " Le Petit César " de Melvyn LeRoy avec Douglas Fairbanks Jr. Prototype d'une galerie impressionnante de personnages de gangsters qui restera sa marque de fabrique.

C'est grâce à ce réalisateur qu'il s'impose : dès 1935, Howard Hawks le réclame pour le film " Ville Sans Loi ". Dès lors, il est propulsé au box-office et enchaîne les tournages. Il joue notamment à 2 reprises avec la séduisante Joan Bennett et Fritz Lang dans " La Femme Au Portrait " et "La Rue Rouge " (1945). Ce dernier film est vraiment très noir traitant d'un amour impossible entre les personnages qu'ils interprètent avec une fin aussi surprenante que tragique.

En 1936, il joue avec Humphrey Bogart (encore à ses débuts) dans " Guerre Au Crime ". Au fur et à mesure, de très grands réalisateurs le remarque et lui demande ses services : Michael Curtiz dans " Le Dernier Round " (1936) avec Bette Davis et Humphrey Bogart ou encore Raoul Walsh avec " L'Entraineuse Fatale " (1941) avec Marlene Dietrich.

En 1942, il fait également partie de l'incroyable casting de " Six Destins " : Charles Boyer, Rita Hayworth, Ginger Rogers, Henry Fonda, Gail Patrick, Roland Young ou encore W.C. Fields.

Pourtant, dans des oeuvres aussi dissemblables que " Toute La Ville En Parle ", " La Femme Au Portrait " (1944) de Fritz Lang avec Joan Bennett et "La Maison Des Étrangers " où il saura prouver l'étendue de son talent de composition.

Sa carrière est au sommet mais comme pour tout individu, un jour ou l'autre, la carrière décline et son âge accentu ses difficultés pour trouver un bon rôle sans compter que la maladie le guette.

Le 16 janvier 1958, il se marie avec Jane Robinson jusqu'à son décès le 26 janvier 1973. Elle est décédée en 1991. Ils n'eurent aucun enfant.

La fin de sa carrière ne fut pas à la hauteur de ses débuts. Le comédien reçut, quelques semaines avant sa disparition en janvier 1973, un hommage d'Hollywood sous la forme d'un Oscar spécial pour l'ensemble de sa carrière.

Atteint d'un cancer, Edward G. Robinson était en traitement au Mount Sinai Hospital d'Hollywood lorsque, le 31 décembre 1972, l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences décida de lui décerner un Oscar spécial pour l'ensemble de sa carrière.

Sa dernière apparition date de 1973 dans le film " Soleil Vert " avec Charlton Heston.

La statuette lui fut présentée, après l'avoir embrassée, éclata en sanglots, promettant d'être présent à la cérémonie officielle, en mars 1973.

Edward G. Robinson nous quitte le 26 janvier 1973 à Hollywood, en Californie.

Son fils est décédée d'une crise cardiaque le 26 février 1974 à Los Angeles, soit à peine 13 mois après son père. Il laisse derrière lui un fils et une fille.

Quelque unes de ces citations :

" Je n'ai pas rassemblé l'art, l'art m'a rassemblé. Je n'ai jamais trouvé des peintures. Elles m'ont trouvé. J'ai même jamais possédé une oeuvre d'art. Elles m'ont possédé "

" Un personnage était toujours une grande responsabilité pour moi "

" Certains ont la jeunesse, d'autres ont la beauté, moi j'ai la menace "

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1973 - Oscar d'Honneur aux Academy Awards, États-Unis.

1970 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis.

1949 - Pour : LA MAISON DES ÉTRANGERS - Prix d'interprétation masculine Festival du cinéma de Cannes, France.

 

Son étoile au Walk of Fame au numéro 6233 sur Hollywood Boulevard

 

Source : Vargen57 - Fait le 03 décembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

91 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1973 - SOLEIL VERT

 

1972 - NEITHER BY DAY NOR BY NIGHT
Réal : Steven Hilliard Stern

 

1970 - SONG OF NORWAY
Réal : Andrew L. Stone et Virginia Stone

 

1969 - OR DE MACKENNA .L'

 

1968 - UNO SCACCO TUTTO MATTO
Réal : Robert Fiz

 

1968 - FRISSONS GARANTIS
Réal : Jerry Paris

 

1968 - BANDE À CÉSAR .LA

 

1967 - CARNAVAL DES TRUANDS .LE

 

1966 - AU DIABLE, LES ANGES

 

1966 - BLONDE DE PÉKIN .LA

 

1965 - KID DE CINCINNATI .LE

 

1964 - PRÊTE-MOI TON MARI

 

1964 - CHEYENNES .LES

 

1964 - SEPT VOLEURS DE CHICAGO .LES

 

1964 - OUTRAGE .L'

 

1963 - PAS DE LAURIERS POUR LES TUEURS

 

1962 - SAMMY GOING SOUTH

 

1962 - QUINZE JOURS AILLEURS

 

1961 - MA GEISHA

 

1960 - PEPE

 

1959 - SEPT VOLEURS .LES

 

1958 - TROU DANS LA TÊTE .UN
Réal : Frank Capra

 

1956 - DIX COMMANDEMENTS .LES

 

1956 - CAUCHEMAR .LE

 

1955 - TÉMOIN À ABATTRE .UN

 

1955 - PRUNEAU POUR JOE .UN

 

1955 - COLÈRE NOIRE

 

1955 - COINCÉE

 

1954 - SOUFFLE DE LA VIOLENCE .LE

 

1954 - MARDI, ÇA SAIGNERA
Réal : Hugo Fregonese

 

1953 - CRIME DE LA SEMAINE .LE
Réal : Jack Arnold

 

1953 - INVESTIGATIONS CRIMINELLES

 

1953 - BIG LEAGUER .THE

 

1952 - ACTORS AND SINS
Réal : Ben Hetch et Lee Garmes

 

1950 - SON GRAND AMOUR

 

1949 - MAISON DES ÉTRANGERS .LA

 

1948 - YEUX DE LA NUIT .LES

 

1948 - TRAVAILLEURS DU CHAPEAU .LES

 

1948 - KEY LARGO

 

1948 - ILS ÉTAIENT TOUS MES FILS

 

1947 - MAISON ROUGE .LA

 

1946 - CRIMINEL .LE

 

1945 - RUE ROUGE .LA
Réal : Fritz Lang

 

1945 - NOS VIGNES ONT DE TENDRES GRAPPES
Réal : Roy Rowland

 

1945 - GRANDE AVENTURE .LA
Réal : John Boulting

 

1944 - TAMPICO
Réal : Lothar Mendes

 

1944 - MONSIEUR WINKLE S'EN VA-T-EN GUERRE
Réal : Alfred E. Green

 

1944 - FEMME AU PORTRAIT .LA

 

1944 - ASSURANCE SUR LA MORT

 

1943 - REMERCIEZ VOTRE BONNE ÉTOILE

 

1943 - OBSESSIONS

 

1943 - DESTROYER

 

1942 - SIX DESTINS

 

1942 - LARCENY INC.

 

1941 - ENTRAÎNEUSE FATALE .L'

 

1941 - DÉPÊCHE POUR REUTER .UNE
Réal : William Dieterle

 

1941 - ASSOCIÉS SANS HONNEUR

 

1941 - VAISSEAU FANTÔME .LE

 

1940 - BALLE MAGIQUE DU DOCTEUR EHRLICH .LA

 

1940 - BROTHER ORCHID

 

1939 - CHANTAGE

 

1939 - AVEUX D’UN ESPION NAZI .LES

 

1938 - MYSTÉRIEUX DOCTEUR CLITTERHOUSE .LE

 

1938 - MEURTRE SANS IMPORTANCE .UN

 

1938 - JE SUIS LA LOI
Réal : Alexander Hall

 

1937 - DERNIER GANGSTER .LE

 

1937 - DERNIER ROUND .LE

 

1936 - GUERRE AU CRIME

 

1936 - DERNIERS HORS-LA-LOI .LES
Réal : Marion Gering

 

1935 - VILLE SANS LOI

 

1935 - TOUTE LA VILLE EN PARLE

 

1934 - HOMME AUX DEUX VISAGES .L'
Réal : Archie Mayo

 

1933 - PETIT GÉANT .LE

 

1933 - I LOVED A WOMAN
Réal : Alfred E. Green

 

1933 - DARK HAZARD
Réal : Alfred E. Green

 

1932 - VALET D'ARGENT .LE
Réal : Alfred E. Green

 

1932 - HARPON ROUGE .LE

 

1932 - TWO SECONDS
Réal : Mervyn LeRoy

 

1932 - HONORABLE MONSIEUR WONG .L'

 

1931 - SMART MONEY

 

1931 - FIVE STAR FINAL
Réal : Mervyn LeRoy

 

1930 - WIDOW FROM CHICAGO .THE
Réal : Edward F. Cline

 

1930 - PETIT CÉSAR .LE

 

1930 - HOW I PLAY GOLF
Réal : George Marshall

 

1930 - RÉVOLTÉS .LES

 

1930 - FEMME À AIMER .UNE
Réal : Victor Sjöström

 

1930 - EAST IS WEST
Réal : Monta Bell

 

1929 - TROU DANS LE MUR .UN
Réal : Robert Florey

 

1929 - NIGHT RIDE
Réal : John S. Robertson

 

1923 - CHÂLE AUX FLEURS DE SANG .LE
Réal : John S. Robertson

 

1916 - ARMS AND THE WOMAN
Réal : George Fitzmaurice

 

2 COURTS MÉTRAGES et 1 LONG MÉTRAGE
____________________________________________

1942 - MOSCOW STRIKES BACK
Documentaire d'Albert Maltz et Elliot Paul

 

1939 - A DAY AT SANTA ANITA
Court métrage de Crane Wilbur

 

1931 - SLIPPERY PEARLS
Court métrage de William McGann

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

hugongerard

25-10-2010 17:22:42

Andrew Robinson qui jouait le rôle du tueur psychopate Scorpio dans : L ' inspecteur Harry( 1971) de Don Siegel avec Clint Eastwood , fût aussi un de ses fils qui repris le relais de son père dans des rôles de mêchants.

Brukho

06-03-2011 10:31:57

Superbe interpretation dans le kid de Cinccinatti pour les amateurs de poker ( mais les autres aussi) voila un film ou il a donné tout son talent aux côté de Steeve Mc Queen ! A voir et revoir !

hugongerard

31-03-2012 08:52:45

Erreur , Edward G Robinson avait eu 1 fils de son union avec Jane Robinson : Andrew ( Andy) Robinson qui deviendra acteur et sera le tueur Scorpio dans le film de Don Siegel : L inspecteur Harry ( 1971) .Andy apparaîtra dans des séries tv .