EDWARD DMYTRYK

Vue 5764 fois

Profession:
Réalisateur et producteur américain, d'origine canadienne et ukrainienne.

Date et lieu de naissance:
04-09-1908, à Grand Forks, Colombie Britannique, Canada.

Date et lieu du décès:
01-07-1999, à Encino, Californie, États-Unis.
Inhumé : Forest Lawn Memorial Park, Hollywood Hills, Los Angeles, Californie.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Edward Dmytryk.

État civil:
Marié en 1932 avec : MADELEINE. ROBINSON, divorcé en 1947.

Marié en 1948 avec l'actrice : JEAN PORTER.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Il est de descendance Ukrainienne.

Edward Dmytryk naît au Canada, de parents ukrainiens. Il est embauché en 1923 par la Paramount comme coursier, puis il devient chef monteur. Il réalise son premier moyen métrage, The Hawk, en 1935.

A la fin de sa vie, il enseigne à l'Université du Texas à Austin et à l'Université de la Californie du Sud. Ce cinéaste très controversé s'éteint en 1999 à Encino, près de Los Angeles, en Californie.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Dmytryk, Edward (1908-1999), réalisateur américain, d'origine canadienne et ukrainienne.

Né à Grand Forks (Colombie britannique) dans une famille d'immigrés ukrainiens, il débute comme garçon de courses chez Paramount en 1923, puis devient chef monteur en 1930 avant de réaliser des films de série B comme The Hawk (1935), Television Spy (1939), Emergency Squad (1939), Golden Gloves (1940), Mystery Sea Raider (1940), Her First Romance (1940), The Devil Commands (1941), Under Age (1941), Sweetheart of The Campus (1941), The Blonde from Singapore (1941), Secrets of the Lone Wolf (1941), Confessions of Boston Blackie (1941), Counter-espionage (1942) et Seven Miles from Alcatraz (1942).

Il se signale ensuite par un implacable mélodrame antinazi, Hitler's Children (1943), tout en continuant à œuvrer dans la série B avec The Falcon Strikes Back (1943) et Captive Wild Woman (1943).

Après un nouveau film de propagande, Face au soleil levant (Behind The Rising Sun, 1943), il signe Tender Comrade (1944), un mélodrame progressiste qui lui vaudra d'être accusé de communisme par la commission des activités antiaméricaines du sénateur McCarthy, il tourne une bonne adaptation du roman Adieu ma jolie (Farewell My Lovely) de Raymond Chandler, Le crime vient à la fin (Murder my Sweet, 1945), signe un intéressant film de guerre pacifiste Retour aux Philippines (Back to Bataan, 1945) et met en scène avec brio un autre beau film noir Cornered (1945).

Son œuvre devient alors plus ambitieuse et il aborde des sujets sociaux et politiques avec Till the End of Time (1946), So Well Remembered (1947) et Feux croisés (Crossfire, 1947), un film antiraciste.

Convoqué devant la commission des activités antiaméricaines, il refuse de témoigner. Interdit de travail dans son pays, il part pour la Grande-Bretagne où il tourne un film sur les travailleurs immigrés italiens, Donnez-nous aujourd'hui (Give Us This Day, 1949) et un curieux film à suspense policier, l'Obsédé (Obsession, The Hidden Room, 1949).

De retour aux États-Unis où il purge une peine de prison pour son refus de témoignage, il accepte finalement, en 1951, de collaborer avec la commission d'enquête contre le communisme et dénonce plusieurs personnes. Il obtient en conséquence le droit de travailler à nouveau pour les studios américains et réalise Mutinerie à bord (Mutiny, 1952), l'Homme à l'affût (The Sniper, 1952), Eight Iron Men (1952), le Jongleur (The Juggler, 1953), avant de renouer avec le succès avec Ouragan sur le Caine (The Caine Mutiny, 1954), avec Humphrey Bogart dans le rôle du capitaine Quegg, et la Lance brisée (The Broken Lance, 1954), un western aux résonances psychologiques interprété par Spencer Tracy.

Après Vivre un grand amour (The End of the Affair, 1954), le Rendez-vous de Hong Kong (Soldiers of Fortune, 1955), la Main gauche du seigneur (The Left Hand of God, 1955), encore avec Humphrey Bogart, la Neige en deuil (The Mountain, 1956), où il retrouve Spencer Tracy, et l'échec d'une superproduction avec Elizabeth Taylor et Montgomery Clift l'Arbre de vie (Raintree Country, 1957), il triomphe avec un film de guerre interprété par Marlon Brando, Montgomery Clift et Dean Martin, le Bal des maudits (The Young Lions, 1958), puis se surpasse dans un magnifique western avec Henry Fonda et Anthony Quinn, l'Homme aux colts d'or (Warlock, 1959), avant de commettre un mauvais remake de l'Ange Bleu (The Blue Angel, 1956).

Il réalise encore l'intéressant la Rue chaude (Walk on the Wild Side, 1962) et un mélodrame réussi, les Ambitieux (The Carpetbaggers, 1963). Par la suite, et jusqu’à la fin de sa carrière, son talent ne cesse de décliner avec Miracle à Cupertino (Where Love Has Gone, 1964), Mirage (1965), un thriller avec Gregory Peck, Alvarez Kelly (1966), un western qui réunit Richard Widmark et William Holden, une fresque de guerre intitulée Bataille pour Anzio (Anzio, 1968), un « nouveau western » avec Brigitte Bardot, Shalako (1968), Barbe Bleue (Bluebeard, 1973) avec Richard Burton, et une médiocre coproduction anglo-italienne, la Guerre des otages (The Human Factor, 1975).

 

Source : Encarta -- Fait le 04 août 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1995 - Prix King Vidor Memorial - Festival international du cinéma - San Luis Obispo, États-Unis.

1965 - Pour : MIRAGE - Coquille d’Or - Festival international du film - San Sebastian, Espagne.

1948 - Pour : FEUX CROISÉS - Prix Edgar - Meilleur film de cinéma - Edgar Allan Poe Awards, États-Unis.

 

Filmographie

 

55 RÉALISATIONS

************************************

 

1979 - NOT ONLY STRANGERS

 

1975 - HE IS MY BROTHER

 

1975 - HUMAN FACTOR .THE

 

1972 - BARBE BLEUE

 

1968 - SHALAKO

 

1968 - BATAILLE POUR ANZIO .LA

 

1966 - ALVAREZ KELLY

 

1965 - MIRAGE

 

1964 - RIVALITÉS

 

1964 - AMBITIEUX .LES

 

1962 - MIRACLE À CUPERTINO

 

1962 - RUE CHAUDE .LA

 

1959 - HOMME AUX COLTS D'OR .L'

 

1959 - ANGE BLEU .L'
Titre Orig. : The Blue Angel

 

1958 - BAL DES MAUDITS .LE

 

1957 - ARBRE DE VIE .L'

 

1956 - NEIGE EN DEUIL .LA
Titre Orig. : The Mountain
Plus la production

 

1956 - BING PRESENTS ORESTE

 

1956 - RENDEZ-VOUS DE HONG KONG .LE

 

1955 - MAIN GAUCHE DU SEIGNEUR .LA

 

1954 - VIVRE UN GRAND AMOUR

 

1954 - OURAGAN SUR LE CAINE

 

1954 - LANCE BRISÉE .LA
Titre Orig. : Broken Lance

 

1953 - THREE LIVES

 

1953 - JONGLEUR .LE
Titre Orig. : The Juggler

 

1952 - MUTINERIE À BORD
Titre Orig. : Mutiny

 

1952 - HOMME A L'AFFUT .L'
Titre Orig. : The Sniper

 

1952 - EIGHT IRON MEN

 

1949 - OBSÉDÉ .L'
Titre Orig. : Obsession

 

1949 - DONNEZ-NOUS AUJOURD'HUI
Titre Orig. : Give Us This Day
Plus la co-production

 

1947 - SO WELL REMEMBERED

 

1947 - FEUX CROISÉS

 

1946 - AMOUREUSE

 

1945 - RETOUR AUX PHILIPPINES

 

1945 - TERRIBLE VENGEANCE

 

1944 - ADIEU MA BELLE

 

1943 - FALCON STRIKES BACK .THE

 

1943 - TENDRE CAMARADE

 

1943 - ENFANTS D'HITLER .LES
Titre Orig. : Hitler's Children

 

1943 - FACE AU SOLEIL LEVANT
Titre Orig. : Behind the Rising Sun
Plus la production, non crédité

 

1943 - FEMME GORILLE .LA

 

1942 - SEVEN MILES FROM ALCATRAZ

 

1942 - COUNTER-ESPIONAGE

 

1941 - UNDER AGE

 

1941 - DEVIL COMMANDS .THE

 

1941 - BLONDE FROM SINGAPORE .THE

 

1941 - SWEETHEART OF THE CAMPUS

 

1941 - SECRETS OF THE LONE WOLF

 

1941 - CONFESSIONS OF BOSTON BLACKIE

 

1940 - MYSTERY SEA RAIDER

 

1940 - HER FIRST ROMANCE

 

1940 - GOLDEN GLOVES

 

1940 - EMERGENCY SQUAD

 

1939 - TELEVISION SPY

 

1939 - MILLION DOLLAR LEGS

 


 

1 MOYEN MÉTRAGES
************************************
 

1935 - HAWK .THE
(Moyen métrage de 55 Min.)
 


 

 

commentaires (0)