DOUGLAS SIRK

Vue 5144 fois

Profession:
Réalisateur américain.

Date et lieu de naissance:
26-04-1897, à Hambourg, Allemagne.

Date et lieu du décès:
14-01-1987, à Lugano en Suisse.
Enterré au Cimetière de Castagnola, Lugano, en Suisse.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 89 ans.

Nom de naissance:
Hans Detlef Sierck.

État civil:
Marié le 03 mars 1925 avec : HILDE JARY, divorcé le 04 mars 1944.
Ils eurent un fils : Klaus Detlef Sierck, né en 1925 décédé en 1944.

Marié avec : LYDIA BRINKEN.

Taille:
?

Commentaires: 1

Anecdotes

Douglas Sirk est né sous le nom de Hans Detlef Sierck ; il a commencé à travailler au théâtre, depuis 1926-1927 sous ce nom ; ensuite toute son oeuvre en Allemagne a été réalisé sous le nom de Detlef Sierck. À son arrivée aux Etats-Unis, il changea son nom en Douglas Sirk. C’est sous ce nom qu’il signa l’ensemble de ses films à Hollywood et qu’il est interrogé tout au long de cet ouvrage.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Né à Hambourg, Hans Detlev Sierk, dit Douglas Sirk, est cependant élevé au Danemark, pays d'origine de sa famille. Adolescent, il rejoint l'Allemagne où son père est journaliste, il s'y installe définitivement. Il dirige après ses études, un théâtre à Brême (1923-1929), puis à Leipzig (1929-1933) où il monte des pièces de Brecht, d’Ibsen, de Kleist, de Molière, de Pirandello, de Shakespeare, de Schiller, de Strindberg, de Wedekind et de Wilde.

Il fait ses débuts au cinéma avec des courts métrages, dont le Malade imaginaire d’après Molière, tourne April April (1935) en version allemande et danoise, adapte Selma Lagerlöf dans Das Mädchen vom Moorhof (1935) et Henrik Ibsen dans Stützen der Gesellschaft (1935), puis commence à réaliser des mélodrames comme Schlussakkord (1936), la Chanson du souvenir (Das Hofkonzert, 1936), Paramata, bagne de femmes (Zu Neuen Ufern, 1937) et La Habanera (1937).

Après Accord final (1939) en Suisse et Boefje (1939) aux Pays-Bas, il émigre aux États-Unis, où il met en scène Hitler's Madman (1942), l'Aveu (Summer Storm, 1944) et A Scandal in Paris (1945), puis des films noirs comme Des filles disparaissent (Lured, 1946), l'Homme aux lunettes d'écaille (Sleep My Love, 1948) et Jenny femme marquée (Shockproof, 1949).

Auteur éclectique, il écrit des comédies, comme Slightly French (1948), The Lady Pays off (1951), Week-End With Father (1951), Qui a donc vu ma belle ? (Has Anybody Seen My Gal?, 1951), No Room for The Groom (1951), Meet Me At The Fair (1952) et Take Me To Town (1951), ainsi que des drames, comme The First Legion (1950), Tempête sur la colline (Thunder on The Hill, 1951), mais aussi un western, Taza, fils de Cochise (Taza Son of Cochise, 1954) et quelques films historiques, comme Capitaine Mystère (Captain Lightfoot, 1955) et le Signe du païen (Sign of The Pagan, 1954).

Mais il se distingue surtout par ses flamboyants mélodrames, un genre qu’il porte au sommet avec All I Desire (1953), le Secret magnifique (Magnificent Secret, 1953), Tout ce que le ciel permet (All That Heaven Allows, 1955), There's Always Tomorrow (1955), Écrit sur du vent (Written on The Wind, 1956), les Ailes de l'espérance (Battle Hymn, 1956), les Amants de Salzbourg (Interlude, 1956), la Ronde de l'aube (The Tarnished Angels, 1957), le Temps d'aimer et le temps de mourir (Time To Love And Time To Die, 1957) et le Mirage de la vie (Imitation of Life, 1958).

En 1959, la maladie met un terme, qu'on a cru longtemps définitif, à la carrière de Sirk qui doit, à son grand regret, renoncer à porter à l'écran la vie d'Utrillo et Suzanne Valadon pour Streets of Montmartre.
Il tournera pourtant encore un beau long métrage en 1959 "Le Mirage de la vie" avec la splendide Lana Turner.

Il retourne en Allemagne pour se consacrer à nouveau au théâtre. Ses derniers films sont des courts métrages, Spricht Zu Mir Wie der Regen (1975), Sylvester Nacht (1977) et Bourbon Streets Blues (1978).

 

Fait le 06 février 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

45 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1959 - MIRAGE DE LA VIE

 

1958 - TEMPS D'AIMER ET LE TEMPS DE MOURIR .LE

 

1957 - RONDE DE L'AUBE .LA

 

1957 - AMANTS DE SALZBOURG .LES

 

1957 - AILES DE L'ESPÉRANCE .LES

 

1956 - NE DITES JAMAIS ADIEU

 

1956 - ÉCRIT SUR LE VENT

 

1956 - DEMAIN EST UN AUTRE JOUR

 

1955 - TOUT CE QUE LE CIEL PERMET

 

1955 - CAPITAINE MYSTÈRE

 

1954 - TAZA, FILS DE COCHISE

 

1954 - SIGNE DU PAÏEN .LE

 

1954 - SECRET MAGNIFIQUE .LE

 

1953 - SÉDUCTRICE AUX CHEVEUX ROUGES .LA

 

1953 - JOYEUX CHARLATAN .LE
Réal : Douglas Sirk

 

1953 - DÉSIR DE FEMME

 

1952 - QUI DONC A VU MA BELLE ?

 

1952 - PARENTS APPRIVOISÉS
Réal : Douglas Sirk

 

1952 - NO ROOM FOR THE GROOM
Réal : Douglas Sirk

 

1951 - TEMPÊTE SUR LA COLLINE

 

1951 - LADY PAYS OFF .THE
Réal : Douglas Sirk

 

1950 - SOUS-MARIN MYSTÉRIEUX .LE
Réal : Douglas Sirk

 

1951 - PREMIÈRE LÉGION .LA

 

1949 - SLIGHTLY FRENCH
Réal : Douglas Sirk

 

1949 - JENNY FEMME MARQUÉE
Réal : Douglas Sirk

 

1949 - ATLANTIDE .L'
Réal : Gregg Tallas

 

1948 - LULU BELLE
Réal : Leslie Fenton

 

1948 - HOMME AUX LUNETTES D'ÉCAILLE .L'

 

1947 - DES FILLES DISPARAISSENT

 

1946 - DÉMON DE LA CHAIR .LE
Réal : Edgar G. Ulmer

 

1946 - SCANDALE À PARIS .UN

 

1944 - AVEU .L'
Réal : Douglas Sirk

 

1942 - HITLER'S MADMAN

 

1939 - BOEFJE
Réal : Douglas Sirk

 

1938 - ACCORD FINAL

 

1938 - DREIKLANG
Réal : Hans Hinrich

 

1937 - PARAMATTA BAGNE DE FEMMES
Réal : Douglas Sirk

 

1937 - LIEBLING DER MATROSEN
Réal : Hans Hinrich

 

1937 - HABANERA .LA

 

1936 - CHANSON DU SOUVENIR .LA

 

1935 - T. WAS EEN APRIL
Réal : Douglas Sirk et Jacques Van Pol

 

1935 - STUTZEN DER GESELLSCHAFT
Réal : Douglas Sirk

 

1935 - DAS MACHDEN VON MOORHOF
Réal : Douglas Sirk

 

1935 - APRIL ! APRIL !
Réal : Douglas Sirk

 

 

___________________________THE END_____________________

 

commentaires (1)

hugongerard

21-03-2010 13:16:11

Son acteur fêtiche n ' est autre que Rock Hudson .