DANNY KAYE

Vue 7143 fois

Profession:
Acteur et chanteur américain.

Date et lieu de naissance:
18-01-1911, à Brooklyn, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
03-03-1987, à Los Angeles, Californie, États-Unis.
Incinéré au cimetière de Kensico, Valhalla, New-York.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque due à une hépatite il était âgé de 76 ans.

Nom de naissance:
David Daniel Kaminsky.

État civil:
Marié le 03 janvier 1940 avec la compositrice : SYLVIA FINE - jusqu'au décès de Danny en 1987.
Ils eurent une fille : Dena Kaye.

Taille:
(180 cm)

Commentaires: 1

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à DANNY KAYE

 

 

Source de la vidéo : youtube.com/user/moontender#p -- Ajout de la vidéo le 15 novembre 2010 par Philippe de CinéMémorial

 

Ses parents étaient des immigrants ukrainiens. Son père était tailleur. Ayant abandonné l'école à l'adolescence, Kaye gagna rapidement ses galons de comique lors de tournées des villégiatures estivales dans les Monts Catskills, dans l'État de New York.

En 1944, Danny Kaye attira l'attention de Samuel Goldwyn, qui fit de lui l'une des plus grandes vedettes de la comédie et de la musicale. Kaye rencontra le même succès à la télévision et remporta un Emmy Award pour son émission de variétés, The Danny Kaye Show, qui devait durer de nombreuses saisons.

Danny Kaye laisse un héritage durable, tant comme artiste que comme défenseur des enfants.

Un pilote pour l'UNICEF

La collaboration entre Kaye et l'UNICEF faillit se terminer avant même d'avoir commencé. Il était dans l'avion Londres-New York en 1953 quand l'un des moteurs prit feu. Maurice Pate, à l'époque Directeur général de l'agence, se trouvait également à bord. Assis à côté de Kaye alors qu'ils atterrissaient sains et saufs en Irlande et ensuite pendant le trajet qui les ramenait à New York, Pate parla de l'UNICEF. L'un des problèmes de l'organisation, expliqua-t-il à son compagnon de voyage, c'était de se faire connaître. Kaye pourrait peut-être les y aider.

Cette conversation devait déboucher sur un documentaire (Mission : les enfants) produit par Paramount Pictures, dont les bénéfices allèrent à l'UNICEF. Il montrait Kaye faisant la tournée d'une série de projets au Myanmar, en Inde, en Indonésie, en Corée, en Thaïlande et au Japon. On estime que cent millions de personnes l'ont vu.

Ce fut le début d'un engagement extraordinaire. Pendant les 33 années qui suivirent, Danny Kaye parcourut le monde, prononçant des discours, donnant des spectacles, présentant des manifestations spéciales et parlant au grand public des besoins des enfants. Mais même s'il ne fut que le premier à assumer ce rôle, il y a peu de chances que quiconque réitère certains de ses exploits en tant qu'ambassadeur itinérant. Par exemple, pour promouvoir la campagne Halloween de l'UNICEF, il se mit aux commandes de son propre avion pour une série vertigineuse de tournées au cours desquelles il engageait les enfants à participer bénévolement. Lors de son dernier voyage, en 1975, il fit escale dans 65 villes américaines et canadiennes en cinq jours, ce qui le fit entrer dans le Livre Guinness des records dans la catégorie « Homme de spectacle volant le plus rapidement ».

La foi de Kaye en l'avenir des enfants du monde ne fléchit jamais, pas plus que sa conviction que l'UNICEF pouvait jouer un rôle vital pour assurer cet avenir. « Les objectifs de la révolution pour la santé des enfants sont à notre portée, déclarait-il devant le Conseil d'administration de l'UNICEF en 1983. Même si le tableau peut paraître décourageant à certains moments, cette révolution s'accomplira si des personnes de bonne volonté s'unissent et font de leur mieux. Le travail de l'UNICEF est un hommage à l'humanité et à la volonté de l'homme. »

Source : unicef.org - Fait le 16 novembre 2010 par Philippe de CinéMémorial.

SES RÉCOMPENSES :

1954 à 1987 - jusqu'à sa mort - Ambassadeur de UNICEF.

1986 - Chevalier de la Légion d'honneur par François Mitterrand. France.

1984 - Danny Kaye reçut le Kennedy Center Honor pour l'ensemble de sa carrière.

1983 - Prix pour l’ensemble de sa carrière - Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis.

1982 - Prix Humanitaire Jean Hersholt - Academy Awards, États-Unis.

1959 - Pour : Moi et le colonel - Golden Globe - Meilleur acteur de cinéma - Catégorie musical ou comédie, États-Unis.

1955 - Oscar d’Honneur - Academy Awards, États-Unis.

1951 - Pour : Sur la Riviera - Golden Globe - Meilleur acteur de cinéma - Catégorie musical ou comédie, États-Unis.

1944 - Pour : The Danny Kaye Show - Prix Emmy pour la télévision, États-Unis.

Son étoile se trouve au Walk of Fame, 6563 Hollywood Boulevard.

Filmographie

 

19 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1969 - FOLLE DE CHAILLOT .LA

 

1963 - PIEDS DANS LE PLAT .LES

 

1960 - DESSOUS DE LA MILLIONNAIRE .LES

 

1960 - DOUBLURE DU GÉNÉRAL .LA

 

1959 - MILLIONNAIRE DE CINQ SOUS

 

1957 - MOI ET LE COLONEL

 

1957 - FOU DU CIRQUE .LE

 

1955 - BOUFFON DU ROI .LE

 

1954 - NOËL BLANC

 

1953 - GRAIN DE FOLIE .UN

 

1952 - HANS CHRISTIAN ANDERSEN ET LA DANSEUSE

 

1950 - SUR LA RIVIERA

 

1949 - VIVE MONSIEUR LE MAIRE

 

1948 - TRAVAILLEURS DU CHAPEAU .LES
 

1948 - SI BÉMOL ET FA DIÈSE

 

1947 - VIE SECRÈTE DE WALTER MITTY .LA

 

1946 - LAITIER DE BROOKLYN .LE

 

1945 - JOYEUX PHÉNOMÈNE .LE

 

1944 - FOU S'EN VA-T-EN GUERRE .UN

 

9 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1986 - COSBY SHOW
Titre Orig. : The Cosby Show
Série TV de Jay Sandrich

 

1985 - CINQUIÈME DIMENSION .LA
Titre Orig. : The twilight zone
Série TV de Gilbert Cates et Bill L. Norton

 

1981 - SKOKIE LE VILLAGE DE LA COLÈRE
Titre Orig. : Skokie
Téléfilm d'Herbert Wise

 

1981 - MUSICAL COMEDY TONIGHT II
Téléfilm de Réal : Tony Charmoli

 

1976 - HALLMARK HALL OF FAME

Série TV - Danny Kaye a participé à l'épisode "Peter pan" en 1976

 

1976 - PINOCCHIO
Téléfilm de Ron Field et Sid Smith

 

1976 - PETER PAN
Téléfilm de Dwight Hemion

 

1972 - THE ENCHANTED WORLD OF DANNY KAYE : THE EMPEROR'S NEW CLOTHES
Téléfilm de Jules Bass

 

1971 - HERE COMES PETER COTTONTAIL
Téléfilm de Jules Bass et Arthur Rankin Jr.

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (1)

hugongerard

17-11-2010 13:27:42

Merci pour la biographie de Danny Kaye.