COLETTE RENARD

Vue 7592 fois

Profession:
Actrice, chanteuse et dame de théâtre française.

Date et lieu de naissance:
01-11-1924, à Ermont, Val-d'Oise, France.

Date et lieu du décès:
06-10-2010, à Marseille, Bouches du Rhône, France.

Cause du décès:
D'un cancer du cerveau à l'âge de 85 ans.

Nom de naissance:
Colette Lucie Raget.

État civil:
Mariée en 1969 avec le chef d'orchestre : RAYMOND LEGRAND
Raymond Legrand est le père du grand compositeur : Michel Legrand.

Taille:
?

Commentaires: 2

Anecdotes

Née dans une famille d'artisans (sa mère est couturière, son père ébéniste)

Elle fit des études de violoncelle, elle devient secrétaire, puis chanteuse dans l'orchestre de Raymond Legrand.

En 1956, la belle-mère de Michel Legrand. Elle a épousé son père, immense chef d'orchestre en 1969 après avoir chanté sous sa direction.

Colette Renard a enregistré 52 albums qui ont tous été d'immenses succès populaires.

Elle enregistra aussi plusieurs albums de chansons grivoises. La plus célèbre d'entre elles est sans doute Les Nuits d'une demoiselle, où elle énumère des synonymes de cunnilingus et autres pratiques sexuelles.

Elle avait aussi créé au théâtre le personnage inoubliable d'Irma la Douce de Marguerite Monnot, en 1956.

Ses albums de chansons grivoises, notamment " Les Nuits d'une Demoiselle ", continuent aujourd'hui d'inspirer les nouvelles générations d'interprètes.

Pour le grand écran, elle a joué dans quelques films dont Un roi sans divertissement et IP5. Depuis août 2004, dans Plus belle la vie, elle incarnait Rachel Lévy, grande-tante de Nathan Leserman et tante de Guillaume Leserman, avec qui elle a partagé beaucoup d'intrigues. C'était la doyenne des personnages du feuilleton télévisé quotidien sur France 3. Elle vivait d'ailleurs à Marseille pour être au plus près des studios où sont tournés les épisodes de ce feuilleton. Elle a quitté la série en septembre 2009. À l'époque, ce départ ne devait pas être définitif.

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

Elle publie son autobiographie "Raconte-moi ta chanson" chez Grasset en 1998.

En 2006 : "Ceux qui s'aiment : bloc-notes" chez Pascal Maurice.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à COLETTE RENARD

 

 

Ajout de la vidéo le 06 octobre 2010 par Philippe de CinéMémorial

 

 

« J’aurais voulu jouer à la Comédie Française. Mon but, c’était Phèdre ! », déclarait avec humour celle dont le nom restera toujours attaché à une tout autre figure féminine, Irma la douce. Une prostituée plutôt qu’une reine… Colette Renard qui aurait eu 86 ans le 1er novembre vient de s’éteindre mercredi 6 octobre.

Avec sa voix corsée et très bien projetée, sa diction parfaite insistant joliment « à l’ancienne » sur les « r », la chanteuse et comédienne incarnait à merveille ce music-hall, typiquement français, où texte et musique dialoguent sans fin, ou poésie et réalisme s’allient plutôt que de s’opposer.

Née dans une famille d’artisans (sa mère est couturière, son père ébéniste), la jeune Colette Raget grandit à Montmartre. Gammes et arpèges accompagnent ses premières années : solfège puis violoncelle dès l’âge de neuf ans. Mais le divorce de ses parents éloigne un moment les arts de son quotidien.

Nostalgie de la chanson d’autrefois, y compris leste

Il lui faut travailler tôt, enchaîner les petits boulots, au parfum très parisien : fleuriste, modèle pour les peintres, marchande d’étoffes… Un concours radiophonique et la voici, grâce au charme de sa voix et à son abattage naturel, recrutée pour une tournée de cabaret en Afrique du Nord. Son sort est scellé.

Le succès lui sourit en 1956, avec la comédie musicale Irma la douce, dont elle sera la tendre et courageuse héroïne pour… 1 200 représentations. Son timbre clair, puissant, son physique vif et pulpeux la propulsent au sommet de la popularité dans cette comédie musicale de Marguerite Monnot sur un texte d’Alexandre Breffort qui sera ensuite adaptée au cinéma (en 1963) par Billy Wilder de manière bouleversante avec Shirley MacLaine dans le rôle-titre.

Entre-temps, elle a épousé le chef d’orchestre Raymond Legrand et se consacre de plus en plus à la musique. Un premier Olympia en 1958 sera suivi de multiples tours de chant, de spectacles et d’enregistrements. Jusqu’au début des années 2000, elle retrouve régulièrement la scène, sans cacher toutefois une nostalgie tranquille de la chanson d’autrefois. Y compris la chanson leste et coquine dont elle se faisait volontiers, gouailleuse mais jamais vulgaire, une spécialité…

Pour autant, la comédienne n’avait jamais abdiqué tout à fait devant la musicienne. Le cinéma et la télévision appréciaient sa présence simple et rayonnante. Sur le grand écran, elle donna la réplique à Charles Vanel, en 1963, dans Un roi sans divertissement et, beaucoup plus tard, à Yves Montand, dans IP5 de Jean-Jacques Beineix (1992). Tout récemment, les aficionados du feuilleton-fleuve marseillais de France 3 Plus belle la vie, avait renoué avec Colette Renard : elle y fut Rachel, une veuve attachante, de 2004 à 2009. Elle parlait de reprendre du service.

 

Source : Emmanuelle Giuliani Pour La-croix.com - Fait le 06 octobre 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

SES DISTINCTIONS ET RÉCOMPENSES :

 

Grand prix de l'Académie Charles Cros

Grand prix de l'Académie du disque français

Grand prix du président de la République

Grand prix international du disque

Officier des Arts et des Lettres

Médaille de vermeil de la Ville de Paris

Filmographie

 

 

8 FILMS COMPLETS

 

 

1991 - IP5, L'ÎLE AUX PACHYDERMES

 

1970 - CLODO

 

1964 - PIEDS DANS LE PLÂTRE .LES

 

1963 - ROI SANS DIVERTISSEMENT .UN

 

1959 - QUAI DU POINT DU JOUR .LE

 

1959 - BUSINESS

 

1959 - BAL DE NUIT

 

1957 - DOS AU MUR .LE

 

 

 

13 PARTICIPATIONS POUR LA TV

 

 

2004 - PLUS BELLE LA VIE

Série TV de 2004 à 2009

2004 - TRIPORTEUR DE BELLEVILLE .LE

Téléfilm

2004 - DOCTEUR DASSIN, GÉNÉRALISTE

Série TV

2003 - MAIGRET

Série TV

1999 - JUSTICE

Série TV

1986 - NOËL AU CONGO

Téléfilm

1983 - VICHY DANCING

Téléfilm

1982 - MON PETIT ÂNE, MA MÈRE

Téléfilm

1980 - CHANSON DE TIBER .LA

Téléfilm

1976 - CINÉMA 16

Série TV de 1976 à 1990

1973 - VIE RÊVÉE DE VINCENT SCOTTO .LA

Téléfilm

1972 - LES DOSSIERS DE ME ROBINEAU : LES CAGNARDS

Téléfilm

1964 - PIERROTS DES ALOUETTES

Comédie musicale télévisée

Réal : Henri Spade

 

1 DOCUMENTAIRE

************************************

 

1987 - OSCAR THIFFAULT

Documentaire de Serge Giguère

commentaires (2)

hugongerard

27-10-2010 19:12:05

Vous oubliez , Philippe dans la biographie de Colette Renard que cette dernière avait arrêté la chanson , pour se lançer dans la poterie , un de ses hobbies préférés .

hugongerard

28-11-2010 15:54:08

Cette série : Plus belle la vie devient complètement insipide , granguignolesque et s ' essouffle depuis la disparition de nôtre doyenne Rachel Levy qu ' elle campaît si bien .