CLAUDE MILLER

CLAUDE MILLER

Vue 6541 fois

Profession:
Réalisateur, Scénariste, Assistant réalisateur, Acteur et Producteur Français.

Date et lieu de naissance:
20-02-1942, à Paris, France.

Date et lieu du décès:
04-04-2012, à Paris, France.

Cause du décès:
D'une longue maladie, à l'âge de 70 ans.

Nom de naissance:
Claude Miller.

État civil:
Marié à la productrice : ANNIE MILLER.
Ils eurent un fils : Nathan.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Diplômé de l'IDHEC (ex-Fémis), et après avoir effectué son service militaire au sein du service cinématographique des armées, Claude Miller débute dans le cinéma dans les années 60 comment assistant-réalisateur de Marcel Carné (Trois chambres à Manhattan) Jacques Demy (Les demoiselles de Rochefort), Michel Deville... il est aussi directeur de producteur sur certains films de Truffaut qui deviendra son ami.

A été Président de l'ARP (1998 à 1999).

Président d'Europa Cinéma.

Membre de la Commission Cinéma de la SACD.

Membre du jury Festival de Cannes 2002.

"J'ai roujours aimé dénicher le galopin que chacun trimballe en lui"Phrase de Claude Miller.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à CLAUDE MILLER

 

 

Source : LCI -- Ajout de la vidéo le 05 avril 2012 par Philippe de CinéMémorial

 

Claude Miller est venu rejoindre Les disparus de CinéMémorial ce 04 avril 2012 après une longue maladie, réalisateur, scénariste, producteur et acteur français. Il est né le 20 février 1942 à Paris.

Il s’inscrit à l'IDHEC en 1962, puis passe par le service cinématographique des armées. À partir de 1965, Claude Miller apprend son métier comme assistant auprès des plus grands cinéastes : Marcel Carné (Trois Chambres à Manhattan en 1965), Robert Bresson (Au Hasard Balthazar en 1966), Michel Deville (Martin Soldat en 1966), Jacques Demy et Jean-Luc Godard (Week-end en 1967). Il sera le directeur de production de tous les films de François Truffaut (à l'exception de La Nuit Américaine) de 1968 à 1975.

Touchant à toutes les ficelles du métier, il réalise enfin, en 1967, son premier court-métrage, Juliet dans Paris, puis se lance dans la réalisation de longs-métrages : en 1976, son premier film La Meilleure façon de marcher lui vaut trois citations aux Césars (Meilleur Réalisateur, Meilleur Film et Meilleur Scénario), alors que Patrick Dewaere y tient l’un de ses meilleurs rôles. Fort de ce succès, Claude Miller se lance dans un deuxième long-métrage, Dites-lui que je l'aime (1977), d'après un roman de Patricia Highsmith, avec Gérard Depardieu, Miou-Miou et Dominique Laffin. Toutefois, ce seconde film n’est pas aussi bien accueilli que le précédent.

Il lui faudra attendre quatre ans pour renouer avec la réussite commerciale et la reconnaissance de ses pairs avec Garde à vue (1981) : un exercice de style et un duel d’acteurs (Michel Serrault et Lino Ventura) qui est auréolé de quatre Césars, dont celui du Meilleur Scénario. Le succès semble alors ne plus jamais quitter Miller, qui enchaîne avec Mortelle randonnée (1983) d'après un roman de Marc Behm, un thriller réunissant Isabelle Adjani et Michel Serrault. Avec L'Effrontée (1985), il révèle Charlotte Gainsbourg, qui tourne de nouveau pour lui dans La Petite voleuse (1988), écrit par François Truffaut. Contre toute attente, le public est partagé, mais Claude Miller persiste et signe son exploration psychologique de l'adolescence féminine avec L'Accompagnatrice (1992), puis Le Sourire (1994), seul véritable échec du cinéaste.

Cinq ans plus tard, avec La Classe de neige (1998), le réalisateur sonde de nouveau la psychologie de l'enfance à travers un prisme hyper réaliste et fantastique. Malgré son Prix Spécial du Jury à Cannes, c’est un nouveau revers commercial. Claude Miller ne renonce pas pour autant à traiter cette thématique puisqu’il signe, en 2001, La Chambre des magiciennes. Un enfant est à nouveau au centre du conflit opposant les personnages de Betty Fisher et autres histoires (2001, avec Sandrine Kiberlain, Nicole Garcia et Mathilde Seigner).

Puis, il revient à l’adolescence avec La petite Lili (2003), sur fond de drame sentimental avec Ludivine Sagnier, Nicole Garcia, et Robinson Stévenin. Ce film, inspiré de La Mouette de Tchekhov, est également un hommage au cinéma, lequel lui offre en retour une nomination pour la Palme d'Or du 56e Festival de Cannes.

Claude Miller revient en 2007 et livre un lourd secret de famille avec Un Secret, d'après le roman de Philippe Grimbert, pour lequel il dirige Ludivine Sagnier, Patrick Bruel, Cécile de France et Julie Depardieu. En 2009, il se tourne vers un tout autre genre avec Marching Band, un documentaire sur les orchestres étudiants affiliés à des universités.

Claude Miller est marié à Annie Miller, productrice (Films de la Boissière) dont il a un fils, Nathan. Il a réalisé, en tout, plus d’une vingtaine de films en trente ans de carrière, et aura obtenu des nominations aux César pour une douzaine de ses films et le Prix du Jury au Festival de Cannes 1998 pour La Classe de neige. Je suis heureux que ma mère soit vivante (2008), est le premier film coréalisé avec son fils Nathan ; ils signent ensemble une comédie dramatique qui traite de la recherche de ses racines.

En 2009, il entame le tournage de Voyez comme ils dansent, avec un scénario signé Natalie Carter et Roy Parvin. En 2011, il commence le tournage de son film Thérèse Desqueyroux, adapté d'un roman de François Mauriac. Avec Audrey Tautou, Gilles Lellouche et Anaïs Demoustier, ce film sera le dernier pour Claude Miller.

En effet, le cinéaste est décédé le 4 avril 2012, soit quelques mois avant la sortie de son film Thérèse Desqueyroux, prévu en salle le 21 novembre 2012.

 

SES RÉCOMPENSES :

2007 - Pour : Un secret - Grand Prix des Amériques - Festival des films du monde de Montréal, Québec, Canada.

2002 - Prix d’Honneur - Festival international du film de télévision de Luchon, France.

2001 - Pour : Betty Fisher et autres histoires - Prix FIPRESCI - Festival des films du monde de Montréal, Québec, Canada.

2000 - Pour : La chambre des magiciennes - Prix FRIPESCI - Festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1998 - Pour : La classe de neige - Prix du Jury - Festival du cinéma de Cannes, France.

1993 - Pour : L’accompagnatrice - Prix Spécial du Jury - Festival international du cinéma de Istanbul, Turquie.

1993 - Pour : L’accompagnatrice - Prix FIPRESCI - Festival international du cinéma de Istanbul, Turquie.

1989 - Pour : La Petite Voleuse - Meilleur film - Syndicat français de la critique du cinéma, France.

1981 - Pour : Garde à vue - César - Meilleur scénario original ou adaptation, France.

1981 - Pour : Garde à vue - Prix du Meilleur film - Syndicat français de la critique du cinéma, France.

1981 - Pour : Garde à vue - Prix du Jury - Festival des films du monde de Montréal, Québec, Canada.

1985 - Pour : L’effrontée - Prix Louis Delluc, France.

 

Source : Première.fr - Fait le 05 avril 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

50 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

2011 - THÉRÈSE D.

 

2010 - VOYEZ COMME ILS DANSENT

 

2009 - JE SUIS HEUREUX QUE MA MÈRE SOIT VIVANTE

 

2007 - SECRET .UN

 

2005 - AMI PARFAIT .UN

 

2004 - VIE DE MICHEL MULLER EST PLUS BELLE QUE LA VÔTRE .LA

 

2003 - PETITE LILI .LA

 

2001 - BETTY FISHER ET AUTRES HISTOIRES

 

2000 - SUSPICION

 

1999 - CHAMBRE DES MAGICIENNES .LA

 

1997 - CLASSE DE NEIGE .LA

 

1993 - SOURIRE .LE

 

1992 - ACCOMPAGNATRICE .L'

 

1991 - MÉCHANT GARÇON

 

1988 - PETITE VOLEUSE .LA

 

1987 - VENT DE PANIQUE

 

1985 - EFFRONTÉE .L'

 

1983 - MORTELLE RANDONNÉE

 

1981 - GARDE À VUE

 

1979 - PLEIN SUD

 

1979 - FÉLICITÉ

 

1978 - TORTUE SUR LE DOS .LA

 

1977 - DITES-LUI QUE JE L'AIME

 

1975 - MEILLEURE FAÇON DE MARCHER .LA

 

1975 - ORDINATEUR DES POMPES FUNÈBRES .L'

 

1975 - HISTOIRE D'ADÈLE H. .L'

 

1974 - GRANDE BLONDE AVEC UNE PETITE CHATTE NOIRE .LA

 

1973 - NUIT AMÉRICAINE .LA

 

1973 - GASPARDS .LES

 

1972 - ELLE COURT, ELLE COURT LA BANLIEUE

 

1972 - BELLE FILLE COMME MOI .UNE

 

1971 - DEUX ANGLAISES ET LE CONTINENT

 

1970 - FANTASIA CHEZ LES PLOUCS

 

1970 - DOMICILE CONJUGAL

 

1969 - SIRÈNE DU MISSISSIPPI .LA

 

1969 - ENFANT SAUVAGE .L'

 

1969 - PIERRE ET PAUL

 

1968 - BANDE À BONNOT .LA

 

1968 - BAISERS VOLÉS

 

1967 - WEEK-END

 

1967 - ÉCUME DES JOURS .L'

 

1967 - CHINOISE .LA

 

1966 - PLUS VIEUX MÉTIER DU MONDE .LE

 

1966 - MARTIN SOLDAT

 

1966 - DEUX OU TROIS CHOSES QUE JE SAIS D'ELLE

 

1966 - AU HASARD BALTHAZAR

 

1966 - DEMOISELLES DE ROCHEFORT .LES

 

1965 - TROIS CHAMBRES À MANHATTAN

 

1965 - NICK CARTER ET LE TRÈFLE ROUGE

 

1965 - DIMANCHE DE LA VIE .LE

 

6 COURTS MÉTRAGES ET 5 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2008 - MARCHING BAND
Documentaire de Claude Miller

 

1995 - LUMIÈRE ET COMPAGNIE
Documentaire

 

1994 - ENFANTS DE LUMIÈRE .LES
Documentaire d'André Asséo, Pierre Billard, Alain Corneau, Pierre Lestringuez et Claude Miller

 

1993 - FRANÇOIS TRUFFAUT : PORTRAITS VOLÉS
Documentaire de Serge Toubiana et Michel Pascal - Uniquement apparition

 

1991 - PHILOSOPHIE DANS LE BOUDOIR .LA
Court métrage d'Olivier Smolders - Uniquement production

 

1991 - PENSÉES ET VISIONS D'UNE TÊTE COUPÉE
Court métrage d'Olivier Smolders et Johan van den Driessche - Uniquement production

 

1990 - RAVISSEMENTS
Court métrage - Uniquement production

 

1987 - NOTES POUR DEBUSSY
Documentaire de Jean-Patrick Lebel - Uniquement l'interprétation

 

1971 - CAMILLE OU LA COMÉDIE CATASTROPHIQUE
Court métrage

 

1969 - QUESTION ORDINAIRE .LA
Court métrage de Claude Miller

 

1967 - JULIET DANS PARIS
Court métrage de Claude Miller

________________________________________________

 

commentaires (0)