CLAUDE JADE

Vue 18981 fois

Profession:
Comédienne de théâtre et de cinéma français.

Date et lieu de naissance:
08-10-1948, à Dijon en Côte-d’Or, France.

Date et lieu du décès:
01-12-2006, à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, France.

Cause du décès:
D'un cancer du foie à l'âge de 58 ans.

Nom de naissance:
Claude Marcelle Jorré.

État civil:
Elle fut fiancée avec FRANÇOIS TRUFFAUT en 1968.

Mariée le 15 décembre 1972 avec : BERNARD COSTE - Jusqu'au décès de Claude en 2006
Ils eurent un fils : Pierre, né en août 1976.

Taille:

Commentaires: 3

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à CLAUDE JADE dans un extrait de "Baisers Volés"

 

 

Ajout de la vidéo le 08 octobre 2009 par Philippe de CinéMémorial

 

Mise à jour le 08 septembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

Elle était née Claude Marcelle Jorré, à Dijon, d'un père inspecteur pédagogique et d'une mère professeur. Claude Marcelle Jorré ? On dirait un nom d'espionne dans OSS 117 époque Jean Bruce. Elle était née Claude Jade au théâtre dès lors qu'elle suivit à Dijon des cours d'art dramatique, elle obtient en 1966 le « Prix de Comédie ». Elle part à Paris et devient une élève de Jean-Laurent Cochet. Elle fait ses premiers pas à la télévision entre autres dans le feuilleton Les oiseaux rares de Jean Dewever.

Au Théâtre Moderne elle interprète chez Sacha Pitoëff le rôle de Frida dans Henri IV de Luigi Pirandello. François Truffaut la voit et lui propose le rôle de Christine Darbon dans Baisers volés. Le film rend Claude Jade (en partenaire d'Antoine Doinel alias Jean-Pierre Léaud) célèbre et est au départ de l'amour entre l'actrice et le cinéaste. Christine est tour à tour celle que courtise Antoine Doinel dans Baisers volés, puis celle avec qui il se marie dans Domicile conjugal et celle dont il se sépare dans L'amour en fuite. Truffaut songe à se marier avec Claude Jade et revient sur sa décision au dernier moment.

Fille de porcelaine. De fait, l'ayant repérée dans le rôle de Frida d' Henri IV de Pirandello, François Truffaut, début 1968, lui propose d'être la fiancée du volage Antoine Doisnel dans Baisers volés (titre inspiré d'une chanson de Trenet). On croit en cette Christine Darbon, jeune fille de famille moyennement bourgeoise qui arrive à séduire et réduire le feu follet Doisnel. Comme si, face au lunaire Jean-Pierre Léaud, il fallait tout le soleil de cette gentille fille de porcelaine pour faire la paire. Encore une fois, Trenet sert de ritournelle : «Le soleil a rendez-vous avec la lune mais la lune ne le voit, pourtant le soleil est là.» Et bien là, parce qu'il fallait être une vraie fausse timide, non seulement pour exister face à Léaud mais aussi pour rivaliser avec Delphine Seyrig, qui, dans le même Baisers volés, compose, dans le rôle de Geneviève Tabard (épouse adultère d'un marchand de chaussures), une scène de drague inscrite depuis au panthéon du cinéma français. Pourquoi cette étonnante présence ? Parce que Truffaut ne fait pas que diriger Claude Jade, il en est aussi, comme souvent avec ses actrices, follement amoureux. Jusqu'à la demander en mariage l'été 1968. Il se désistera à la dernière minute. Ce n'est pas la mariée mais la petite fiancée qui était alors en noir.

Geisha. Claude Jade eut la classe de ne pas se venger dans ses mémoires ( Baisers envolés, 2004), où, au contraire, elle remercie Truffaut de l'avoir fait naître au cinéma, quitte à préciser, plus complexe : «J'ai reçu des baisers, volés ou non, et j'ai été aimée.» Envolée vers d'autres films, en 1969, elle est hitchcockisée dans l'Etau, probablement par le truchement de Truffaut, et joue au côté de Jacques Brel dans Mon oncle Benjamin, d'Edouard Molinaro. Ultérieurement, on la verra dans les Feux de la Chandeleur, de Serge Korber (1972), ou l'Honneur d'un capitaine, de Pierre Schoendoerffer (1982), et un petit peu à la télé ou au théâtre (en février 2006 dans Célimène et le Cardinal, de Jacques Rampal). Mais Claude Jade sera surtout au rendez-vous des deux autres volets de la trilogie ourdie par Truffaut : en 1970, la voilà mariée dans Domicile conjugal. En 1978, la voilà divorcée dans l'Amour en fuite. Avec Deneuve, Claude Jade semble faire partie des égéries blondes et optimistes de Truffaut, tandis qu'Isabelle Adjani ou Fanny Ardant seraient ses muses brunes et sombres. Pas si simple. Dans Domicile conjugal, Claude Jade touche quand, travestie en fausse geisha, pour reconquérir Doisnel, ses larmes coulent. Dans l'Amour en fuite, distante et cassante, elle suggère une belle mélancolie.

Dans Le Témoin, Home sweet Home et Le Choix Claude Jade apprécie le cinéma belge. Elle tourne aussi trois films en Italie, avec Kei Kumai au Japon, en Allemagne et - entre autres - avec Serguei Youtkhevitch à Moscou en URSS. Dans les années 80 dans des rôles très ambigus (Téhéran 43, L'homme qui n'était pas là), dans les années 90 très amusants (Tableau d'honneur, Bonsoir)

Au théâtre elle travaille avec des metteurs en scène comme Jean Meyer (dans 5 pièces au Théâtre des Célestins à Lyon), Sacha Pitoëff, Julien Bertheau, Raymond Gérôme, Jacques Mauclair, Idriss, Jacques Rampal...

Claude Jade tourne beaucoup pour la télévision et obtient une grande popularité avec le feuilleton L'Île aux trente cercueils (1979). De 1998 à 2000 elle est l'héroine du feuilleton Cap des Pins. En 2000 elle obtient le « New Wave Award » à West Palm Beach pour son rôle Trend setting dans le cinéma mondial. En 1998 elle est nommée Chevalier de la légion d'honneur.

Son autobiographie Baisers envolés, sorti en mars 2004.

Après avoir souffert d'un cancer de l'œil, elle décède le 1er décembre 2006 des suites d'un cancer du foie à l'âge de 58 ans.

Source : Gérard Lefort.

 

Filmographie

 

29 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

1998 - RADEAU DE LA MÉDUSE .LE

 

1998 - VÉNUS BEAUTÉ (INSTITUT)

 

1993 - TOMBÉS DU CIEL

 

1993 - BONSOIR

 

1992 - TABLEAU D'HONNEUR

 

1987 - HOMME QUI N'ÉTAIT PAS LÀ .L'

 

1982 - HONNEUR D'UN CAPITAINE .L'

 

1981 - BAHUT VA CRAQUER .LE

 

1980 - TÉHÉRAN 43 NID D'ESPIONS

 

1979 - AMOUR EN FUITE .L'

 

1978 - PION .LE

 

1977 - CARESSES BOURGEOISES

 

1975 - CHOIX .LE

 

1975 - MAÎTRE PYGMALION

 

1974 - TROP C'EST TROP

 

1974 - MALIN PLAISIR .LE

 

1973 - MEURTRES À ROME

 

1973 - NUMBER ONE

 

1973 - HOME SWEET HOME

 

1973 - PRÊTRES INTERDITS

 

1972 - FEUX DE LA CHANDELEUR .LES

 

1970 - BATEAU SUR L'HERBE .LE

 

1970 - DOMICILE CONJUGAL

 

1970 - NIJINSKI

 

1969 - MON ONCLE BENJAMIN

 

1969 - ÉTAU .L'

 

1969 - TÉMOIN .LE

 

1968 - BAISERS VOLÉS

 

1968 - SOUS LE SIGNE DE MONTE-CRISTO

 

1 COURT MÉTRAGE et 1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

2003 - SAN RÉMO
Court métrage de Julien Donada

 

1985 - VIVEMENT TRUFFAUT
Documentaire de Claude de Givray

 

SES PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2004 - GROUPE FLAG
Série TV de 2002 à 2005 - Réal : Eric Summer et Michel Hassan - Scén : Michel Alexandre - Version : France - Couleurs
Avec : Sophie De La Rochefoucauld - Patrick Fierry - Philippe Magnan - Claude Jade - Philippe Frécon

 

2000 - SANS FAMILLE

 

1999 - CRIM .LA

Série TV de 1999 - 2006 - Créé : Jeffrey Frohner et Martin Brossolet - Scén : Cristina Arellano et Pascal Bancou - Genre : Policier
Version : France - Couleurs - 78 épisodes de 52 Min.
Participation de Claude Jade dans l'épisode : Le secret (2004)

Distribution

Jean-François Garreaud ----- Commandant Michel Lemarchand
Isabel Otero ----- Commandant Hélène Vallon
Clotilde de Bayser ----- Commandant Françoise Galliot
Dominique Guillo ----- Capitaine Alexandre Siskowski
Vanessa Lhoste ----- Lieutenant Fabienne Berger
Teco Celio ----- Capitaine Paul Moreau
Didier Cauchy ----- Commandant Jean-Louis Scandella
Agathe De La Boulaye ----- Lieutenant Caroline Tessier

Sujet : Une équipe de flics de la brigade criminelle de Paris mène l'enquête au 36 Quai des Orfèvres.

 

1998 - CAP DES PINS

Série TV - Créé : Nicolas Cohen
Réal : Emmanuel Fonlladosa - Bernard Dumont
Scén : Thomas Barichella
Genre : Drame
Version : France - Couleurs - 281 épisodes de 24 Min.

Distribution

Claude Jade ----- Anna Chantreuil
Paul Barge ----- Gérard Chantreuil
Raphaël Baudoin ----- Brice Chantreuil
Mélanie Maudran ----- Louise Chantreuil
Dora Doll ----- Agathe Chantreuil
Jay Benedict ----- Paul Matthiews
Manuela Dalle ----- Sylvie Matthiews
Jean-Claude Bouillon ----- Serge Letan

 

1994 - EUGÉNIE GRANDET

 

1988 - REGULUS 93

 

1984 - PETITE FILLE DANS LES TOURNESOLS .UNE

 

1984 - MA FILLE, MES FEMMES ET MOI

Série TV - Réal : Pier-Giuseppe Murgia - Scén : Claude Brulé et Pier Luigi Murgia - Genre : Comédie
Version : Italie, France - Couleurs - 4 épisodes de 55 Min.

Avec : Gianni Morandi - Claude Jade - Linda Celani - Jacques Dufilho - Anna Campori

 

1982 - LISE ET LAURA

 

1981 - RENDEZ-VOUS À PARIS

 

1981 - TREIZE

 

1979 - FOU COMME FRANÇOIS

 

1979 - ÎLE AUX TRENTE CERCUEILS .L'
Série TV - Réal : Marcel Cravenne
Adapt : Robert Scipion
Genre : Drame
Version : France, Belgique, Suisse - Couleurs - 6 épisodes de 52 Min.
Distribution

Claude Jade ----- Véronique d'Hergemont
Georges Marchal ----- Antoine d'Hergemont
Jean-Paul Zehnacker ----- Comte Alexis Vorski
Yves Beneyton ----- Philippe Maroux
Pascal Sellier ----- François
Julie Philippe ----- Elfriede
Marie Mergey ----- Honorine
Jean-René Grossart ----- Conrad
Édith Perret ----- Gertrude Archignat
Perette Thevenon ----- Clémence Archignat

Sujet : En 1917. Véronique d'Hergemont est une jeune femme de 35 ans, infirmière à l'hôpital militaire de Besançon. Elle est soudain confrontée à son passé : son mari, le prétendu Comte Vorsky, qui l'avait abandonnée 14 ans plus tôt, s'est avéré un espion allemand et a été assassiné.

 

1978 - AMOURS SOUS LA RÉVOLUTION .LES
LA PASSION DE CAMILLE ET LUCILE DESMOULINS - (Téléfilm)
Réal : Jean-Paul Carrère
Genre : Drame
Version : France - Couleurs
Distribution
Véronique Jannot - Dany Saval - Claude Jade - Jean Franval - Françoise Christophe - Bernard Alane - Gérard Victor - Yves Brainville - William Sabatier

 

1977 - ANNEAUX DE BICÊTRE .LES

 

1976 - MAMIE ROSE
Téléfilm - Réal : Pierre Goutas
Scén : Michèle Ressi
Version : France - Couleurs
Distribution
Claude Jade - Gisèle Casadesus - Claude Giraud - Eric Najsztat - Jeanne Herviale - Mireille Audibert

 

1974 - OISEAUX DE LA LUNE .LES

 

1973 - CHÂTEAU PERDU .LE

 

1972 - MANDRAGORE .LA

 

1970 - SHÉHÉRAZADE

 

1970 - MAUREGARD

 

1970 - SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ .LE

 

1969 - OISEAUX RARES .LES

Série TV - Réal+Scén Jean Dewever
Genre : Drame
Version : France - Couleurs - 60 épiodes de 13 Min.

Distribution

Nicole Chaput ----- Catherine Massonneau
Claude Jade ----- Sylvie Massonneau
Anna Gaylor ----- Florence Massonneau
Dominique Labourier ----- Martine Massonneau
Guy Saint-Jean ----- Henri Massonneau
Patrick Lancelot ----- Bernard
Bernard Ménez

Sujet : Les aventures d'un couple avec ses trois filles Catherine, Sylvie et Martine...

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

Bernard

25-04-2010 23:17:51

Correction : (Baisers volés) ... Delphine Seyrig, qui, dans le même Baisers volés, compose, dans le rôle de FABIENNE (et non Geneviève) Tabard ...

olivier

19-09-2010 20:17:22

claude jade laise un vide immense que de jolis roles grace souvent a fraçois truffaut olivier

patoche

22-02-2017 16:15:28

Exquise comédienne.