CLAUDE GENSAC

Vue 3025 fois

Profession:
Actrice et femme de théâtre française.

Date et lieu de naissance:
01-03-1927, à Acy-en-Multien, Oise, France.

Date et lieu du décès:
27-12-2016, à en attende de précision.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 89 ans.

Nom de naissance:
Claude Jeanne Malca Gensac.

État civil:
Mariée en 1952 avec L'acteur : PIERRE MONDY - Divorcée en 1954

Mariée en 1958 avec un pilote automobile : HENRI CHEMIN - divorcée en 1977
Ils eurent un fils : Frédéric Chemin, compositeur de musique de variétés, et deux petits-enfants.

Taille:
?

Commentaires: 1

Anecdotes


Formation

Claude Gensac a reçu le deuxième prix de tragédie au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris et le premier accessit de comédie. D'abord tragédienne de théâtre, elle est remarquée par Louis de Funès, qui lui propose d'incarner sa femme au cinéma.

Carrière au cinéma

"Je veux que tu joues dans tous mes films; tu me portes bonheur", dit un jour Louis de Funès à Claude Gensac. C'est ainsi que la comédienne devient l'actrice fétiche du célèbre comique. Remarquée par l'acteur dans une pièce de Feydeau, elle interprète à plusieurs reprises son épouse, notamment dans la série des Gendarmes (Le gendarme se marie, Jean Girault,1968; Le gendarme et les gendarmettes,1982; Le gendarme en balade, 1970), mais aussi dans Jo (Jean Girault, 1971) et Hibernatus (Edouard Molinaro, 1969). Elle partage ainsi l'affiche avec le numéro un du box-office français plus d'une dizaine de fois ! Sa carrière s'essouffle quelque peu par la suite. Claude Gensac reste aux yeux du public et du milieu cinématographique la célèbre "biche" du regretté Louis de Funès.

Autres activités

Claude Gensac a joué dans de nombreuses pièces de théâtre : Lucrèce Borgia(Victor Hugo), Le dindon (Georges Feydeau) et La dévotion (Albert Camus). Elle a également joué dans des séries pour la télévision (Marc et Sophie).


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie


Hommage à CLAUDE GENSAC. Dans le film : Le Gendarme Se Marie.

Ajout de la vidéo le 28 décembre 2016 par Philippe de CinéMémorial

 

Tout droit sortie du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris en 1947, Claude Gensac se tourne, tout naturellement, vers la tragédie. C'est en interprétant le personnage de Madame de Montespan dans la série télévisée La Caméra explore le temps, puis dans des rôles de grandes bourgeoises (Comment épouser un premier ministre, Les Sultans et Le Journal d'une femme en blanc), qu'on découvre l'actrice.

En 1953, Claude Gensac débute au cinéma et dans un tout autre genre. La tragédie fait alors place à la comédie, et plus particulièrement musicale. Sacha Guitry lui offre alors son premier rôle sur grand écran dans La Vie d'un honnête homme, où elle jouera une bonne aux côtés de Louis De Funès. Par la suite, les deux comédiens partageront plus d'une dixaine de films burlesques, notamment la célèbre saga "Le Gendarme" (Le Gendarme se marie, Le Gendarme et les gendarmettes...). La carrière de l'actrice est d'ailleurs souvent associée à ce rôle de l'épouse, de la "biche" de Louis De Funès.


A la mort du grand De Funès, "Madame Louis de Funès à l'écran" trouve un renouveau dans le théâtre et la télévision. De Marc et Sophie (1987-1991) à "La Prophétie d'Avignon" (2007) en passant par Sous le soleil (2005), l'actrice se plaît à interprêter d'autres univers de jeu. Claude Gensac retourne également, à son premier amour, sur les planches en 2008, dans le rôle d'une secrétaire astucieuse qui mène l'enquête auprès de Jean-Pierre Castaldi dans "La Perruche et le poulet".

La comédienne a continué à tourner jusqu'à la fin de sa vie, jouant plus récemment dans la comédie De l'huile sur le feu de Nicolas Benamou (2011), Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot et Lulu femme nue de Solveig Anspach (tous deux sortis en 2013). Ce dernier lui vaut sa première nomination aux César en 2015 dans la catégorie meilleur second rôle, mais c'est finalement Kristen Stewart qui l'emporte face à elle pour Sils Maria. Plus récemment, la comédienne participe à Baden Baden, premier long métrage de Rachel lang, et le téléfilm pour Arte, Damoclès, avec Manu Payet, réalisé par Manuel Schapira. Elle est décédée à l'âge de 89 ans dans la nuit du 27 décembre 2016.

Source : allocine.fr - Fait le 28 décembre 2016 par Philippe de CinéMémorial.