CLARA BOW

Vue 6225 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
29-07-1905, à Brooklyn, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
27-09-1965, à Los Angeles, Californie, États-Unis.
Inhumée au cimetière de Glendale en Californie.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque suite à un surdosage de médicaments à l'âge de 60 ans.

Nom de naissance:
Clara Gordon Bow - Surnom : It

État civil:
Mariée le 3 décembre 1931 avec l'acteur et gouverneur du Nevada : REX BELL - jusqu'au décès de Rex le 4 juillet 1962.
Ils eurent deux fils, Rex Anthony (1934) et George Robert (1938)

 

Liaisons possible : B.P. Schulberg, Gary Cooper, Gilbert Roland, Victor Fleming, Earl Pearson, Harry Richman, John Wayne, Bela Lugosi.

Taille:
(161 cm)

Commentaires: 2

Anecdotes

Selon l'acte de décès de Clara Bow, le 29 juillet 1907. Ses parents n'avaient pas déclaré l'acte de naissance.
Cette absence de déclaration officielle explique que certaines mentions indiquent 1905.

Elle la passe son enfance dans la misère à Brooklyn. Enfant des rues, Clara est livrée à elle-même jusqu'en 1921. Cette année-là, elle remporte un concours de beauté dont le grand prix est une figuration dans un film : "Beyond The Rainbow". Son rôle est modeste : gamine délurée et aguicheuse est suivi de nombreux autres qui retiennent l'attention du public et des producteurs au fur et à mesure.

Cette sexualité sans fards ni détours fut à l'époque baptisée "It". Clarence Badger lui consacra un film : "Le Coup De Foudre" (1927) avec Gary Cooper triomphe et la propulse aux cimes du box-office et de la popularité.

Son mari Rex Bell, de son vrai nom George Belden, est un acteur américain (16 octobre 1903 - 4 juillet 1962) qui débuta sa carrière au cinéma comme doublure et cascadeur avant de devenir un des premiers stars du western américain. Il épousa l'actrice Clara Bow, star du film It en 1931 et seront ensemble de la distribution de plusieurs films années 30. Après 1944, Bell quitta Hollywood et passa ses derniers jours sur son ranch dans le Nevada ; il fut élu lieutenant-gouverneur de cet état en 1954 puis réélu aux élections de 1959. Il était candidat au poste de gouverneur au moment de son décès.

Mise à jour le 15 septembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à CLARA BOW

 

 

Ajout de la vidéo le 01 juillet 2011 par Philippe de CinéMémorial

 

Née à Brooklyn dans la pauvreté, inculte, instinctive, son avènement à Hollywood fut un changement dont on mesure mal l'importance. Dans une mythologie féminine dominée par les stéréotypes européens (Garbo, Theda Bara, ou même Gloria Swanson), elle apporta un érotisme bonne enfant, sans complexes, fleurant le maïs et la tarte aux pommes.

Louise Brooks, Joan Crawford, Jean Harlow ou Marilyn Monroe n'auraient sans doute pas pu naître si Clara Bow ne les avait précédées. Ses cheveux fusés, que l'on devine roux, ses yeux pétillants, ses formes rebondis ont introduit dans le cinéma américain ce quelque chose qu'on appela "It", du nom de son film le plus populaire. Sous la férule et le doigté d'un réalisateur de comédie tel Clarence Badger, elle fut, en effet, pleine de sel et de poivre dans It (1927), Red Hair (1928), ou Three Week-ends, petite employée au coeur d'artichaut qui veut arriver par tous les moyens.

Victor Fleming dans Mantrap (1926), puis William A Wellmandans les Ailes (1927) et dans Ladies of the Mob (1928) lui confièrent des rôles plus subtils, quoique toujours pimentés d'érotisme, dont elle s'acquitta honorablement. Parmi ses autres interprétations des années 20, on peut également mentionner The Plastic Age (W. Ruggles, 1925), My Lady of Whims (D.M. Fitzgerald), Dancing Mothers (H. Brenon, 1926), Rough House Rosie (F.R. Strayer, 1927), The Wild Party (H. Blaché, 1929). Une crise personnelle coïncida avec le parlant, ce qui fit croire qu'elle n'était pas prête pour le nouveau procédé.

Mais Fille de feu (Call Her Savage, John Francis Dillon, 1932) et Hoopla (F. Lloyd, 1933) prouvèrent qu'elle était toujours elle-même. Ses angoisses secrètes et ses problèmes de poids eurent raison de sa carrière, malgré les rumeurs persistantes d'un éventuel retour. Véritable actrice de cinémathèque, puisque c'est là qu'il faut aller pour la découvrir, l'oubli injuste dans lequel les difficultés de la conservation des films la plongent ne doit pas nous cacher qu'elle occupe une des premières places dans une galerie de la femme hollywoodienne. Elle avait épousé l'acteur de westerns Rex Bell, qui fut gouverneur du Nevada.

Sa mère et sa grand-mère maternelle qui sont décédées dans un asile psychiatrique, Clara Bow avait des anxiétés psychologiques qui l'on conduite plusieurs fois en clinique. Elle décédera suite à une crise cardiaque dû à un surdosage de médicaments à Culver City, oubliée de tous..

 

Son étoile se trouve sur Walk of Fame au 1500, Vine Street

Filmographie

 

57 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1932 - HOOPLA
Réal : Frank Lloyd

 

1932 - FILLE DE FEU
Call her savage
Réal : John F. Dillon

 

1931 - KICK IN
Réal : Richard Wallace

 

1931 - NO LIMIT
Réal : Frank Tuttle

 

1931 - SA NUIT DE NOCES
Her wedding night
Réal : Frank Tuttle

 

1930 - LOVE AMONG THE MILLIONAIRES
Réal : Frank Tuttle

 

1930 - PARAMOUNT ON PARADE

 

1930 - TRUE TO THE NAVY
Réal : Frank Tuttle

 

1929 - ENDIABLÉES .LES

 

1929 - CADETTE .LA
The Saturday night kid
Réal : A. Edward Sutherland

 

1929 - DANGEROUS CURVES
Réal : Lothar Mendes

 

1928 - THREE WEEKENDS
Réal : Clarence G. Badger

 

1928 - LADIES OF THE MOB
Réal : William A. Wellman

 

1928 - QUAND LA FLOTTE ATTERIT

 

1928 - BELLE AUX CHEVEUX ROUX .LA

 

1927 - ROUGH HOUSE ROSIE
Réal : Frank R. Strayer

 

1927 - HULA

 

1927 - AILES .LES

 

1927 - ENFANTS DU DIVORCE .LES

 

1927 - IT

 

1927 - GET YOUR MAN

 

1926 - DANCE MADNESS
Réal : Robert Z. Leonard

 

1926 - RUNAWAY .THE
Réal : William C. DeMille

 

1926 - SHADOW OF THE LAW
Réal : Wallace Worsley

 

1926 - QUEL SÉDUCTEUR !
Kid boots
Réal : Frank Tuttle

 

1926 - BEL ÂGE
Fascinating youth
Réal : Sam Wood

 

1926 - MANTRAP

 

1926 - SOIF DE VIVRE .LA

 

1925 - PLASTIC AGE .THE

 

1925 - SCARLET WEST .THE
Réal : John G. Adolfi

 

1925 - PARISIAN LOVE
Réal : Louis J. Gasnier

 

1925 - TWO CAN PLAY
Réal : Nat Ross

 

1925 - MY LADY OF WHIMS
Réal : Dallas M. Fitzgerald

 

1925 - LAWFUL CHEATERS
Réal : Frank O'Connor

 

1925 - PRIMROSE PATH .THE
Réal : Harry O. Hoyt

 

1925 - ANCIENT MARINER .THE
Réal : Chester Bennett et Henry Otto

 

1925 - FREE TO LOVE
Réal : Frank O'Connor

 

1925 - SANS CRIER GARE

 

1925 - KEEPER OF THE BEES .THE
Réal : James Leo Meehan

 

1925 - EMBRASSEZ-MOI
Kiss me again
Réal : Ernst Lubitsch

 

1925 - EVE'S LOVER
Réal : Roy Del Ruth

 

1925 - ADVENTUROUS SEX .THE
Réal : Charles Giblyn

 

1925 - CAPITAL PUNISHMENT
Réal : James P. Hogan

 

1925 - MY LADY'S LIPS
Réal : James P. Hogan

 

1924 - HELEN'S BABIES
Réal : William A. Seiter

 

1924 - BLACK LIGHTNING
Réal : James Hogan

 

1924 - EMPTY HEARTS
Réal : Alfred Santell

 

1924 - DAUGHTER OF PLEASURE
Réal : William Beaudine

 

1924 - WINE
Réal : Louis J. Gasnier

 

1924 - POISONED PARADISE
Poisoned paradise : The forbidden story of Monte Carlo
Réal : Louis J. Gasnier

 

1924 - MOUTON NOIR .LE
Black oxen
Réal : Frank Lloyd

 

1924 - THIS WOMAN
Réal : Phil Rosen

 

1923 - GRIT
Réal : Frank Tuttle

 

1923 - ENNEMIS DE LA FEMME .LES
Enemies of women
Réal : Alan Crosland

 

1923 - DARING YEARS .THE
Réal : Kenneth S. Webb

 

1923 - MAYTIME
Réal : Louis J. Gasnier

 

1922 - DOWN TO THE SEA IN SHIPS
Réal : Elmer Clifton

 

1922 - BEYOND THE RAINBOW
Réal : Christy Cabanne

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (2)

hugongerard

17-10-2009 09:25:08

Surnommée la Betty Boop du cinéma . Elle aurait pu campée ce personnage crée par Max Fleischer ( Popeye ) .

hugongerard

11-01-2010 13:44:18

L ' une des toutes et véritables premières pin-ups du cinéma , avant l ' arrivée des Betty Grabble , Marylin Monroe , Rita Hayworth , et les autres bien sûr , que je n ' oublies pas .