CLAIRE TREVOR

CLAIRE TREVOR

Vue 9360 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
08-03-1909, à Bensonhurst, New York,États-Unis.

Date et lieu du décès:
08-04-2000, à Newport beach, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Problème respiratoire à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Claire Wemlinger.

État civil:
Mariée en 1938 avec le scénariste : CLARK ANDREWS - divorcée en 1942.

Mariée en 1943 avec : CYCLOS WILLIAM DUNSMOORE - divorcée en 1947.
Ils eurent un fils : Charles Cyclos (décédé en 1971 dans un crash d'avion)

Mariée en 1948 avec le producteur : MILTON H. BREN - Jusqu'au décès de Milton en 1979.

Taille:
(160 cm)

Commentaires: 1

Anecdotes

Après des études de dessin à l'Université de Columbia, elle suit les cours de l'Académie Américaine d'Art Dramatique et débute au théâtre à la fin des années vingt.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à CLAIRE TREVOR

 

 

Source : basilnelson de Movie Legends -- Ajout de la vidéo le 26 septembre 2011 par Philippe de CinéMémorial

 

 

Claire Trevor, dernière survivante de la Chevauchée fantastique, est morte samedi à 90 ans de complications respiratoires dans un hôpital d'Orange County, où elle résidait. Née Claire Wemlinger à New York, elle doit devenir actrice lorsque son père se retrouve ruiné durant la crise de 29. Entre 1933 et 1937, elle enchaîne plus de vingt-quatre films, tous à la Fox, où elle travaille surtout pour Alan Dwan (Robin des bois, Zaza...). Au studio sur Western et Sunset, elle croise souvent John Ford, qui lui dit qu'il aura bientôt un film pour elle. Elle doit attendre jusqu'en 1939, après avoir fait sensation chez Goldwyn en jouant Francie, la petite amie de «Baby-Face Martin», le gangster interprété par Bogart dans Rue sans issue (de Wyler). Ford lui propose alors le rôle de «Dallas», encore une prostituée, dans le film qui redonnera ses lettres de noblesse au western. «Tu seras si bonne là-dedans, lui dit le cinéaste, que les gens ne s'en apercevront même pas.»

De fait, Trevor n'a jamais été une vedette: d'un physique aussi dur que sa voix à couper le verre, elle a en revanche hérité d'un nombre peu commun de rôles féminins complexes et intéressants. Lorsqu'elle n'est pas femme fatale pour films au rabais (Johnny Angel ou Murder My Sweet), elle est «l'autre femme», celle qui ferait tout pour son homme, même s'effacer devant sa rivale, comme dans Raw Deal (Marché de brutes). Dans ce film d'Anthony Mann, éclairée par le sorcier de l'ombre John Alton, elle joue une scène inoubliable: alors qu'elle et Dennis O'Keefe sont déjà dans le bateau pour Panama, elle ne peut se résigner à gagner en laissant sa rivale, Marsha Hunt, en otage chez Raymond Burr. Quand O'Keefe parle de l'avenir, qu'il la tient dans ses bras, la voilette de Trevor sépare leurs visages, mais elle sait qu'il n'a pas envie de l'embrasser. «Je veux ce qu'il veut» est une réplique qu'elle aura souvent dite.

Ce registre fait qu'elle a travaillé pour les plus grands: Wellman, Walsh, Minelli, Huston, Dmytryck ou Robert Wise. Dans Key Largo, le gangster Johnny Rocco (E.G. Robinson) la force à chanter Moaning Low, avant de lui servir un verre, puis le lui refuse parce qu'elle chante mal (le rôle lui vaudra un oscar). Elle sera encore la compagne de Robinson dans un de ses derniers films en 1963, Quinze jours ailleurs (Minelli). Dans Né pour tuer, elle est la divorcée de Reno sur laquelle l'irrépressible Lawrence Tierney jette son dévolu. Dans une des meilleures adaptations de Chandler, celle d'Adieu ma jolie par Dmytryck, il lui suffit de souffler de la fumée de cigarette pour annoncer la couleur : non seulement cette élégante blonde platinée est la cynique épouse Grayle, mais elle est aussi la «Velma» de Moose Malloy, le pachyderme monomaniaque.

Sinon, elle a surtout joué les «fruits abîmés» dans les polars ou les westerns, avec des noms comme Gold Dust Nelson (Honky Tonk, avec Gable), Tex, Dallas ou Dixie. Elle est aussi mémorable en mère abusive dans Hard, Fast and Beautiful (Ida Lupino), poussant sa fille au tennis pour sa propre ascension sociale. Elle-même était tout l'inverse: à Newport Beach, elle était devenue dame patronnesse. Amie de John Wayne (avec qui elle a fait quatre films), elle avait perdu son troisième mari Milton Bren en 1979 suite à un cancer du cerveau. Dès lors, elle avait donné beaucoup d'argent à l'Arthritis Foundation, et 500 000 dollars pour rénover le théâtre de l'université d'Irvine, qui a été rebaptisé à son nom.

 

Source : Philippe Garnier de la libération. - Fait le 2 août 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1957 - Pour la série télévisée : PRODUCERS' SHOWCASE' Épisode : DODSWORTH - Emmy - Meilleure actrice, Emmy Awards, États-Unis.
1949 - Pour : KEY LARGO - Oscar du meilleur second rôle féminin, États-Unis.

Filmographie

 

68 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1982 - EMBRASSE-MOI JE TE QUITTE

 

1967 - CAPE TOWN AFFAIR .THE
Escape route Cape Town
Réal : Robert D. Webb

 

1965 - COMMENT TUER VOTRE FEMME

 

1963 - LOUPS ET L'AGNEAU .LES

 

1962 - QUINZE JOURS AILLEURS

 

1958 - FUREUR D'AIMER .LA

 

1956 - NEIGE EN DEUIL .LA

 

1955 - FEMME EXTRAORDINAIRE .UNE
Lucy Gallant
Réal : Robert Parrish

 

1954 - HOMME QUI N'A PAS D'ÉTOILE .L'

 

1954 - ÉCRIT DANS LE CIEL

 

1953 - MASSACREURS DU KANSAS .LES

 

1952 - BAL DES MAUVAIS GARÇONS .LE

 

1952 - FEMME SANS LOI .LA

 

1952 - AU ROYAUME DES CRAPULES

 

1951 - FORT, VITE ET BIEN
Hard, fast and beautiful
Réal : Ida Lupino

 

1951 - PLUS FORT QUE LA LOI

 

1950 - POISON BLANC

 

1949 - FANTÔME D'ANNE-MARIE .LE
The lucky stiff
Réal : Lewis R. Foster

 

1949 - HOMME LE PLUS AIMÉ .L'
The Babe Ruth story
Réal : Roy Del Ruth

 

1948 - KEY LARGO

 

1948 - MARCHÉ DE BRUTES

 

1947 - QUAND LE RIDEAU TOMBE

 

1947 - NÉ POUR TUER

 

1946 - FAUX CHEF-D'OEUVRE
Crack-up
Réal : Irving Reis

 

1946 - QUATRE FILLES CHERCHENT UN MARI

 

1945 - JOHNNY ANGEL
Réal : Edwin L. Marin

 

1944 - ADIEU MA BELLE

 

1943 - LOI DU FAR WEST .LA

 

1943 - GOOD LUCK , MR. YATES
Réal : Ray Enright

 

1943 - DESPERADOS .LES

 

1942 - STREET OF CHANCE
Réal : Jack Hively

 

1942 - MYSTÉRIEUX AMBASSADEUR .LE

 

1942 - AVENTURES DE MARTIN EDEN .LES

 

1941 - FRANC-JEU

 

1941 - TEXAS
Réal : George Marshall

 

1940 - ESCADRON NOIR .L'

 

1939 - PREMIER REBELLE .LE

 

1939 - CHEVAUCHÉE FANTASTIQUE .LA

 

1939 - I STOLE A MILLION
Réal : Frank Tuttle

 

1938 - VALLÉE DES GÉANTS .LA

 

1938 - MYSTÉRIEUX DOCTEUR CLITTERHOUSE .LE

 

1938 - FIVE OF A KIND
Réal : Herbert I. Leeds

 

1938 - WALKING DOWN BROADWAY
Réal : Norman Foster

 

1937 - J'AI DEUX MARIS

 

1937 - BIG TOWN GIRL
Réal : Frank R. Strayer

 

1937 - RUE SANS ISSUE

 

1937 - HOMME QUI TERRORISAIT NEW YORK .L'

 

1937 - ONE MILE FROM HEAVEN
Réal : Allan Dwan

 

1937 - TIME OUT FOR ROMANCE
Réal : Malcolm St. Clair

 

1936 - AUDACIEUSE .L'

 

1936 - CAREER WOMAN
Réal : Lewis Seiler

 

1936 - STAR FOR A NIGHT
Réal : Lewis Seiler

 

1936 - HUMAN CARGO

 

1936 - SONG AND DANCE MAN .THE

 

1936 - MY MARRIAGE
Réal : George Archainbaud

 

1936 - DIX ANS DE MARIAGE

 

1935 - ENFER .L'

 

1935 - NAVY WIFE

 

1935 - BLACK SHEEP

 

1935 - SPRING TONIC
Réal : Clyde Bruckman

 

1934 - ELINOR NORTON
Réal : Hamilton MacFadden

 

1934 - OR BLANC .L'
Wild gold
Réal : George Marshall

 

1934 - HOLD THAT GIRL
Réal : Hamilton MacFadden

 

1934 - PETITE SHIRLEY .LA

 

1933 - RAVISSEURS

 

1933 - JIMMY & SALLY
Réal : James Tinling

 

1933 - LAST TRAIL .THE
Réal : James Tinling

 

1933 - LIFE IN THE RAW
Réal : Louis King

 

1 COURT MÉTRAGE
____________________________________________

1936 - SUNKIST STARS AT PALM SPRINGS
Court métrage - Réal : Roy Rollan

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (1)

hugongerard

02-02-2016 17:02:37

Elle apparaît dans un épisode des incorruptibles avec Robert Stack intitulé : Ma Barker et ses fils ou elle y tenait le rôle d une chef de gang elle y tenait le rôle de Ma Barker .