BURT LANCASTER

Vue 30302 fois

Profession:
Acteur, producteur et réalisateur américain.

Date et lieu de naissance:
02-11-1913, à Harlem, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
20-10-1994, à Century City, Californie, États-Unis.
Incinéré à Westwood Memorial Park, Los Angeles.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque, mais déjà paralysé par une attaque d'hémiplégie, à l'âge de 81 ans.

Nom de naissance:
Burton Stephen Lancaster.

État civil:
Marié en 1934 avec l'acrobate de cirque : JUNE ERNST - Divorcé en 1946.

Marié le 28 décembre 1946 avec l'actrice : NORMA MARIE ANDERSON - Divorcé en juillet 1969.
Ils eurent cinq enfants : 1 fils : Bill Lancaster (17.11.1947 - décédé d'une crise cardiaque le 04 janvier 1997)
1 fille : Susan (05.07.1949) 1 fille : Joanne Sighle (02.06.1951) 1 Fille : Sheela (03.07.1954) 1 fils adoptif : James Stephen (1946)

Marié le 10 septembre 1991 avec la productrice de télé : SUSAN MARTIN - jusqu'à son décès en 1994.

Liaisons probable : MARLENE DIETRICH.

Liaisons probable : SHELLEY WINTERS.

Taille:
(1m88)

Commentaires: 9

Anecdotes


Avec sa seconde épouse : Norma Marie Anderson, ils eurent cinq enfants.

Fils de parents pauvre d'Henry Lancaster, un facteur et d'Elizabeth Roberts, ils étaient cinq enfants à la maison. Ses parents étaient tout les deux protestants d'origine irlandaise nordique de classe ouvrière, avec les grands-parents de Lancaster ayant immigrés aux États-Unis de Belfast en Irlande.

Il était un enfant dur dans les rues d'Harlem et a pris un intérêt très tôt pour la gymnastique qui l'a mené au cirque pour devenir acrobate. Une chute ont mis un terme à sa carrière et a intégré l'armée et part au combat en Afrique et ensuite en Italie.

La frère de Burt Lancaster, James, dont l'acteur était très proche, est mort d'une crise cardiaque sur le plateau du 'Prisonnier d'Alcatraz', à l'âge de cinquante ans.


Avec Burt Lancaster, Gina Lollobrigida et Tony Curtis dans le film : Trapèze réalisé par Carol Reed en 1956.

Cet ancien acrobate de cirque débute assez tard au cinéma, mais il est remarquable dans son premier film, Les Tueurs (1946), où son jeu très sobre donne une densité tragique à un personnage marqué par la fatalité. Soucieux de ne pas être prisonnier de stéréotypes, il devient très vite son propre producteur et permet ainsi à Robert Aldrich de tourner Vera Cruz (1954) et Bronco Apache (1954)

Son sourire éclatant, ses prouesses athlétiques et l'entrain endiablé avec lequel il ferraillait dans La Flèche et le Flambeau (1950) ou dans Le Corsaire rouge (1952) désignaient à ses débuts Burt Lancaster comme un émule de Douglas Fairbanks ou d'Errol Flynn. Mais ce n'était que l'un des aspects du talent d'un grand acteur, qui sut passer avec aisance d'un registre à l'autre, avec cette apparence de naturel et de spontanéité qui est la marque du grand professionnel.

Burt Lancaster passe derrière la caméra en 1955 pour réaliser un assez bon western, L'Homme du Kentucky ; il récidive en 1974 avec Le Flic se rebiffe, honorable film policier au scénario très habile.

C'est sous la direction de cinéastes non américains qu'il joue quelques-uns de ses rôles les plus prestigieux : Le Guépard (1963) et Violence et Passion (1975) de Luchino Visconti ; 1900 (1976) de Bernardo Bertolucci ; Atlantic City (1979) de Louis Malle ; La Peau (1981) de Liliana Cavani ; Local Hero (1983) de l'Anglais Bill Forsyth.

Burt Lancaster a lui-même réalisé l'Homme du Kentucky (The Kentuckian, 1954) et Le flic se rebiffe (The Midnight Man, 1972).

Il à failli mourir pendant une opération de sa vésicule biliaire en janvier 1980. Après deux crises cardiaques mineures il a dû subir un quadruple pontage du coeur en 1983, après quoi il avait une santé très fragile.

Mise à jour le 24 février 2016 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à BURT LANCASTER

Source : Movie Legend sur Y.T. par Philippe de CinéMémorial.

 

Burt Lancaster (1913-1994), acteur, producteur et réalisateur de télévision et de cinéma américain. Né à Harlem, Burt Lancaster est d'abord un sportif dans plusieurs domaine, Basket-ball, Athlétisme, acrobate de cirque.
Il met au point un numéro avec son ami l'acteur Nick Cravat qu'ils présentent dans des cirques et music-halls, puis deviendra comédien à Broadway.

Doté d'un physique exceptionnel, il débute au cinéma dans le rôle principal des Tueurs (The Killers, 1946) de Robert Siodmak et apparaît dans plusieurs films noirs : les Démons de la liberté (Brute Force, 1947) de Jules Dassin, Raccrochez, c'est une erreur (Sorry, Wrong Number, 1948) d'Anatole Litvak, les Amants traqués (Kiss The Blood Of My Hands, 1948) de Norman Foster, et Pour toi j'ai tué (Criss Cross, 1949) de Robert Siodmak.

Deborah Kerr avec Burt sur une plage Hawaienne, dans le film : Tant qu'il y aura des Hommes, 1953.

Il interprète des films d'aventures comme la Flèche et le Flambeau (The Flame And The Arrow, 1950) de Jacques Tourneur et le Corsaire rouge (The Crimson Pirate, 1952) de Robert Siodmak, et des westerns comme Bronco Apache (Apache, 1953), Vera Cruz (1954) et Fureur Apache (Ulzana's Raid, 1972) de Robert Aldrich, Règlements de comptes à OK Corral (Gunfight at OK Corral, 1956) de John Sturges, le Vent de la plaine (The Unforgiven, 1960) de John Huston, les Professionnels (The Professionals, 1966) de Richard Brooks, et les Chasseurs de scalps (The Scalp Hunters, 1964) de Sydney Pollack.

Acteur polyvalent, Burt Lancaster excelle également dans des films dramatiques comme Reviens petite Sheba (Come Back, Little Sheba, 1952) et la Rose tatouée (The Rose Tatoo, 1954) de Daniel Mann, Tant qu'il y aura des hommes (From Here To Eternity, 1953), de Fred Zinnemann, Trapeze (1956) de Carol Reed, le Grand chantage (Sweet Smell Of Success, 1957) d'Alexander Mackendrick, le Prisonnier d'Alcatraz (Birdman of Alcatraz, 1961) et le Train (The Train, 1964) de John Frankenheimer, et A Child is Waiting (1962) de John Cassavetes.


De gauche à droite : Burt Lancaster, Lee Marvin, Robert Ryan et Woody Strode, dans le film : Les Professionnels de 1966, réalisé par : Richard Brooks

Il reçoit un oscar pour Elmer Gantry le charlatan (Elmer Gantry, 1960) de Richard Brooks, puis il obtient encore de très beaux rôles, celui du prince Salina dans le Guépard (il Gattopardo, 1963) et d'un universitaire esthète dans Violence et Passion (Gruppo di famiglia in un interno, 1974) de Luchino Visconti. Il tourne par la suite dans The Swimmer (1968) de Frank Perry, 1900 (Novecento, 1976) de Bernardo Bertolucci, Buffalo Bill et les Indiens (Buffalo Bill and The Indians, 1976) de Robert Altman, l'Ultimatum des trois mercenaires (Twilight's Last Gleaming, 1978) de Robert Aldrich, Atlantic City (1979) de Louis Malle, la Peau (la Pelle, 1981) de Liliana Cavani, Local Hero (1983) de Bill Forsyth, Tough Guys (1986, Jeff Kanew) où il partage l'affiche avec Kirk Douglas et Rocket Gibraltar (1988, Daniel Petrie), description de la relation attendrie entre un vieil homme et son petit-fils (Macaulay Culkin). Burt Lancaster termine sa carrière d'acteur, au début des années quatre-vingt dix, dans des téléfilms, notamment The Phantom of the Opera en 1990.

Son ami de toujours Nick Cravat est décédé à peine quelques mois avant lui. Le 29 janvier 1994 d'un cancer des poumons.


SES RÉCOMPENSES :

1992 - Prix pour l'ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis.

1982 - Pour : ATLANTIC CITY - BAFTA - Meilleur acteur - British Academy Awards, Royaume-Uni.

1982 - Pour : ATLANTIC CITY - Prix BSFC - Meilleur acteur - Critiques de cinéma de Boston, États-Unis.

1982 - Pour : ATLANTIC CITY - Prix NSFC - Meilleur acteur - Société Nationale des Critiques de Cinéma, États-Unis.

1981 - Pour : ATLANTIC CITY - DAVID - Meilleur acteur étranger, Italie.

1981 - Pour : ATLANTIC CITY - LAFCA - Meilleur acteur - Critiques de cinéma de Los Angeles, États-Unis.

1981 - Pour : ATLANTIC CITY - Prix NYFCC - Meilleur acteur - Cercle des critiques, New York, États-Unis.

1975 - Pour : VIOLENCE ET PASSION - DAVID - Meilleur Acteur Étranger - Italie.

1963 - Pour : LE PRISONNIER D'ALCATRAZ - Coupe Volpi - Meilleur acteur - Festival de Venise, Italie.

1963 - Pour : LE PRISONNIER D'ALCATRAZ - BAFTA - Meilleur acteur étranger -British Academy Awards, Royaume-Uni.

1961 - Pour : ELMER GANTRY, LE CHARLATAN - Oscar - Meilleur acteur, États-Unis.

1961 - Pour : ELMER GANTRY, LE CHARLATAN - Prix NYFCC - Meilleur acteur - Cercle des critiques, New York, États-Unis.

1961 - Pour : ELMER GANTRY, LE CHARLATAN - Golden Globe - Meilleur acteur catégorie drame, États-Unis.

1961 - Pour : ELMER GANTRY, LE CHARLATAN - Laurel d'Or - Meilleure interprétation dramatique masculine, États-Unis.

1958 - Pour : RÈGLEMENT DE COMPTES À O.K. CORRAL - Laurel d'Or - Star masculine (catégorie action), États-Unis.

1956 - Pour : TRAPÈZE - Ours d'Argent - Meilleur acteur -Festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1953 - Pour : TANT QU'IL Y AURA DES HOMMES - Prix NYFCC - Meilleur acteur - Cercle des critiques, New York, États-Unis.

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 6801 Hollywood Boulevard.

Filmographie

 

81 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1989 - JUSQU'AU BOUT DU RÊVE

 

1988 - BOUTIQUE DE L'ORFÈVRE .LA

 

1988 - ROCKET GIBRALTAR

 

1986 - COUP DOUBLE

 

1986 - CONTRÔLE

 

1984 - LITTLE TREASURE

 

1983 - WEEK-END OSTERMAN .LE

 

1982 - LOCAL HERO

 

1981 - PEAU .LA

 

1980 - WINCHESTER ET LONGS JUPONS

 

1979 - ATLANTIC CITY

 

1979 - ULTIME ATTAQUE .L'

 

1978 - MERDIER .LE

 

1977 - ULTIMATUM DES TROIS MERCENAIRE .L'

 

1977 - ÎLE DU DOCTEUR MOREAU .L'

 

1976 - VICTOIRE À ENTEBBE

 

1976 - PONT DE CASSANDRA .LE

 

1976 - BUFFALO BILL ET LES INDIENS

 

1976 - 1900

 

1974 - VIOLENCE ET PASSION

 

1974 - FLIC SE REBIFFE .LE

 

1973 - ACTION IMMÉDIATE

 

1973 - SCORPIO

 

1972 - FUREUR APACHE

 

1970 - VALDEZ

 

1971 - HOMME DE LA LOI .L'

 

1970 - AIRPORT

 

1969 - PARACHUTISTES ARRIVENT .LES

 

1968 - CHÂTEAU EN ENFER .UN

 

1968 - CHASSEURS DE SCALPS .LES

 

1968 - BUENA SERA, MADAME CAMPBELL

 

1967 - HOMME À NU .UN

 

1966 - PROFESSIONNELS .LES

 

1964 - TRAIN .LE

 

1964 - SUR LA PISTE DE LA GRANDE CARAVANE

 

1964 - SEPT JOURS EN MAI

 

1963 - GUÉPARD .LE

 

1963 - DERNIER DE LA LISTE .LE

 

1962 - ENFANT ATTEND .UN

 

1962 - PRISONNIER D'ALCATRAZ .LE

 

1961 - TEMPS DU CHÂTIMENT .LE

 

1961 - JUGEMENT À NUREMBERG

 

1960 - VENT DE LA PLAINE .LE

 

1960 - ELMER GANTRY, LE CHARLATAN

 

1959 - TAKE A GIANT STEP

 

1959 - AU FIL DE L'ÉPÉE

 

1958 - TABLES SÉPARÉES

 

1958 - ODYSSÉE DU SOUS-MARIN NERKA .L'

 

1957 - RÈGLEMENT DE COMPTES À O.K. CORRAL

 

1957 - GRAND CHANTAGE .LE

 

1956 - TRAPÈZE

 

1956 - FAISEUR DE PLUIE .LE

 

1955 - MARTY

 

1955 - ROSE TATOUÉE .LA

 

1955 - HOMME DU KENTUCKY .L'

 

1954 - VERA CRUZ

 

1954 - BRONCO APACHE

 

1954 - ROI DES ÎLES .LE

 

1953 - FILLE ET TROIS MARINS .UNE

 

1953 - TANT QU'IL Y AURA DES HOMMES

 

1953 - BAGARREUR DU PACIFIQUE .LE

 

1952 - REVIENS, PETITE SHEBA

 

1952 - CORSAIRE ROUGE .LE

 

1951 - DIX DE LA LÉGION

 

1951 - CHEVALIER DU STADE .LE

 

1951 - VALLÉE DE LA VENGEANCE .LA

 

1950 - FLÈCHE ET LE FLAMBEAU .LA

 

1950 - BONNE COMBINE .LA

 

1949 - CORDE DE SABLE .LA

 

1948 - POUR TOI, J'AI TUÉ

 

1948 - AMANTS TRAQUÉS .LES

 

1948 - ILS ÉTAIENT TOUS MES FILS

 

1948 - RACCROCHEZ C'EST UNE ERREUR

 

1947 - DÉMONS DE LA LIBERTÉ .LES

 

1947 - HOMME AUX ABOIS .L'

 

1947 - HOLLYWOOD EN FOLIE

 

1947 - FURIE DU DÉSERT .LA

 

1946 - TUEURS .LES

 

9 DOCUMENTAIRES ET 3 COURTS MÉTRAGES.
____________________________________________

1999 - LUCHINO VISCONTI
Documentaire de Carlo Lizzani

 

1979 - ARTHUR MILLER ON HOME GROUND
Documentaire d'Harry Rasky

 

1977 - EXPLORING THE UNKNOWN
Documentaire - Uniquement la narration

 

1975 - BERTOLUCCI SECONDO IL CINEMA
Documentaire de Gianni Amelio

 

1974 - ALI THE MAN ALI THE FIGHTER

 

1970 - KING : A FILMED RECORD... MONTGOMERY TO MEMPHIS

 

1969 - JENNY IS A GOOD THING

Documentaire - Court métrage de Joan Howarth

 

1968 - U.S. WATER POLO
Documentaire de Gabor Nagy - Uniquement narrateur

 

1965 - HANDLE WITH CARE
Documentaire - Court métrage - Uniquement la narration

 

1955 - SCREEN SNAPSHOTS : PLAYTIME IN HOLLYWOOD
Documentaire et Court métrage de Ralph Staub

 

10 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1991 - SEPARATE BUT EQUAL
Téléfilm de George Stevens Jr.

 

1990 - VOYAGE OF TERROR : THE ACHILLE LAURO AFFAIR
Téléfilm d'Alberto Negrin

 

1990 - FANTÔME DE L'OPÉRA .LE
Téléfilm de Tony Richardson

 

1989 - FIANCÉS .LES
Série TV de Salvatore Nocita

 

1986 - BARNUM
Téléfilm de Lee Philips

 

1986 - ON WINGS OF EAGLES
Série TV d'Andrew V. McLaglen

 

1986 - VATER UND SOHNE
Série TV de Bernhard Sinkel

 

1985 - SCANDAL SHEET
Téléfilm de David Lowell Rich

 

1982 - MARCO POLO

 

1974 - MOÏSE, LES DIX COMMANDEMENTS
Série TV de Gianfranco De Bosio

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (9)

hugongerard

16-06-2008 16:03:59

Que dire sur ce grand acteur qu ' est BURT LANCASTER que j ' ai toujours adoré depuis mon enfance , j ' ai toujours apprécié la plupart de ses films bien que n ' ayant pas tous vu , certains demeurent des grands classiques , des films cultes indemodables et incontournables comme TANT QU IL Y AURA DES HOMMES , LE GUEPARD , LE PRISONNIER D ALCATRAZ , VERA CRUZ et , j ' en passe des meilleurs , n ' oublions pas le brillant sportif qu ' il a été , basket ball , athlétisme , sans oublier le trapeziste , il a su nous le démontrer avec une agileté incroyable dans le film TRAPEZE de Carol Reed et même dans des films comme LE CORSAIRE ROUGE LA FLECHE ET LE FLAMBEAU , il y avait aussi un côté trés sobre dans son jeu d ' acteur , exemple LE GUEPARD de LUCHINO VISCONTI , cette race d ' acteur manque énormement dans le cinéma actuel américain , il laissera un grand vide.

bouillot

15-05-2009 14:34:03

Dans le prisonnier d'Alcatraz,ce n'est pas un epervier qui tombe dans la cour de la prison mais un petit oiseau.Ce que j'ai apprecie de ce grand acteur c'est son engagement aupres des plus faibles

hugongerard

20-07-2009 10:43:47

Un grand seigneur d ' Hollywood .

hugongerard

06-10-2009 09:26:42

Il méritait largement un autre Oscar pour son rôle de Robert Stroud , pour Le prisonnier d ' Alcatraz de John Frankenheimer , un rôle trés sobrement joué .

hugongerard

28-10-2009 12:56:28

Une trés grande star , un grand acteur avec un charisme extraordinaire , une véritable gueule d ' Hollywood , son sourire était toujours éclatant .

hugongerard

21-01-2012 09:29:45

Surnommé : La brute aux yeux d ' ange

hugongerard

23-01-2012 13:10:01

Arte rediffuse ce soir à 20h35 : Les tueurs de Robert Siodmak ( 1946) avec Ava Gardner , film qui a propulsé Burt et Ava au sommet de star .

hugongerard

24-01-2012 18:19:09

J ' ai revu hier : Les tueurs de Robert Siodmak sur Arte à 20h35 , et un passage à la fin de ce film a été coupé , le passage du débût de ce film ou on voit 2 tueurs arriver dans un hotel et arriver dans la chambre du Suedois ( Burt Lancaster) et l ' abbatre sans sommation . Burt Lancaster meurt pourtant dans ce film en compagnie de Kittie Collins ( Ava Gardner) qui elle est arrêtée .