BORIS KARLOFF

Vue 8928 fois

Profession:
Acteur anglais

Date et lieu de naissance:
23-11-1887, à Cambeswell, Londres, Royaume-Uni.

Date et lieu du décès:
02-02-1969, à Midhurst, Sussex, Royaume-Uni.
Enterré au Garden of Remembrance, Mount Cemetery, Guildford, Surrey.

Cause du décès:
Emphysème pulmonaire à l'âge de 81 ans.

Nom de naissance:
William Henry Pratt.

État civil:
Marié le 23 février 1910 avec : GRACE HARDING - divorcé le 08 janvier 1913.

Marié en 1915 avec : Divorcé d'OLIVE DE WILTON.

Marié en 1920 avec : MONTANA LAURENA WILLIAMS.

Marié le 03 février 1924 avec : HELENE VIVIAN SOULE - jusqu'en 1928.

Marié en 1928 avec : DOROTHY STINE - jusqu'en 1946.
Ils eurent une fille : Sara Karloff, née le 23 novembre 1938.

Marié le 11 avril 1946 avec : EVELYN HOPE HELMORE - jusqu'à son décès le 02 février 1969.

Taille:
(1,80 m)

Commentaires: 0

Anecdotes

Fils d'Edward Pratt.

Son nom à consonance slave, Boris Karloff est anglais, avec des origines indiennes, en provenance de sa mère.

Élevé avec ses neuf frères et sœurs, il connut une enfance aisée.

Boris s'embarque à 22 ans pour le Canada où il décide de son changement de nom : "J'ai pêché Karloff chez les ancêtres russes du côté de ma mère, et Boris m'a été soufflé par le froid du climat canadien".

En 1919, il est engagé comme figurant à Hollywood. Arrivé à l'âge de 42 ans, il a tourné 72 films sans avoir réussi à sortir des rôles secondaires de brutes et de méchants.

À l'aide des effets de maquillage signés Jack P. Pierce, Karloff trouva là le rôle de sa vie (bien qu'il ne fut pas directement mentionné au générique, où le rôle de la créature fut déclaré joué par "Le Monstre"), et la Universal trouva là le fleuron de sa pourtant fort glorieuse période du fantastique des 30's. Depuis 1931, aucune adaptation de Frankenstein ne fut capable d'égaler le romantisme, la beauté et la profondeur de celle de Whale. Pas même celles de la Hammer.

Boris Karloff est cependant une des personnalités que le genre fantastique a permis de mettre sur le devant de la scène. Un genre auquel il a rendu énormément, n'hésitant pas à endurer des souffrances physiques durant ses tournages (les Frankenstein). Bref un modèle d'acteur, une gueule talentueuse, un style particulier, qui encore une fois, et c'est le propre de tout grand acteur, ne pourra être égalé.

Son étoile se trouve au Walk of Fame au numéro 1735 sur Vine Street et pour la télévision au 6664 Hollywood Boulevard

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à BORIS KARLOFF

Fait le 25 août 2008 par Philippe de CinéMémorial.

Ajouter vidéo le 09 OCTOBRE 2008

 

La plus grande star du film fantastique a mis un certain temps à s'affirmer. Émigré au Canada, Karloff, ouvrier agricole, s'intéresse au théâtre. En 1916, il fait de la figuration au cinéma et, en 1919, entame sa carrière à l'écran. Mais il restera dans l'obscurité jusqu'en 1931, date à laquelle il se fait remarquer dans "The Criminal Code" d'Howard Hawks. Cette année-là sera pour lui une année cruciale car c'est aussi celle où James Whale et le maquilleur Jack Pierce inventent le masque qui lui collera au visage toute sa vie durant : celui du monstre de Frankenstein. Boris Karloff n'est mentionné au générique que par un point d'interrogation. Mais il s'affirme comme une abomination tragique que le public adopte immédiatement. Son masque affreux possède une indéniable photogénie et le jeu de l'acteur, sobre et humain, l'anime de poésie. Il ne reprendra le rôle que deux fois (la Fiancée de Frankenstein de James Whale en 1935 et le Fils de Frankenstein de Rowland W. Lee en 1939), et chaque fois il rendra plus sensible la douloureuse humanité du monstre.

Karloff a laissé exploiter sa personnalité dans des entreprises bassement commerciales. Mais, dans une longue filmographie, il y a de nombreux morceaux d'anthologie à découvrir, surtout à l'âge d'or des années 30. Le meilleur ressortit à la dialectique traditionnelle Jekyll/Hyde. Il est tantôt bon, tantôt méchant, tantôt les deux à la fois (le Baron Gregor [The Black Room], R. W. Neill, 1935). Inquiétant jusqu'au sadisme, il était un impressionnant ordonnateur de messes noires dans l'excellent Chat noir (E. Ulmer, 1934). Douloureux et humilié, il était le Mort qui marche (M. Curtiz, 1936), où un mémorable travelling venait saisir une larme qui coulait sur son visage de marbre. Quand Val Lewton l'a associé au renouveau du genre à la RKO, Karloff avait déjà ses grands films derrière lui. Néanmoins, il campait une superbe créature maléfique sortie de Hogarth dans le Récupérateur de cadavres (R. Wise, 1945) et dans Bedlam (M. Robson, 1946). Mais les choses empirèrent : Karloff en fut réduit à terrifier les pénibles deux nigauds, Abbott et Castello, et à galvauder son talent.

Les années 60 lui valurent une reconnaissance méritée qu'il accepta avec humour, retrouvant son autorité et sa force avec Roger Corman (le Corbeau, 1963), Jacques Tourneur (The Comedy of Terrors, 1963), Michael Reeves (The Sorcerers, 1967) ou Peter Bogdanovich (la Cible, 1968). Dans ce dernier film, il s'identifie facilement au vieil acteur de films d'horreur qu'il joue et, opposé à la violence de la vie réelle, nous salue d'un bel adieu en forme de jeux de miroirs.

Plus d'une fois il a tenté de sortir du genre; mais, s'il était sobre dans les Rothschild (A. Werker, 1934), il versait dans la grandiloquence dans la Patrouille perdue (J. Ford, id.v. On se souviendra de lui grâce à l'éblouissant florilège que les années 30 lui ont composé: le monstre créé par Frankenstein, bien sûr et à jamais, mais aussi la pathétique Momie (K. Freund, 1932) au visage parcheminé, ou l'extravagant et cruel Fu Manchu (le Masque d'or, Ch. Brabin, 1932), icônes précieuses qui font désormais partie de l'inconscient de chacun.

Boris Karloff est cependant une des personnalités que le genre fantastique a permis de mettre sur le devant de la scène. Un genre auquel il a rendu énormément, n'hésitant pas à endurer des souffrances physiques durant ses tournages (les Frankenstein). Bref un modèle d'acteur, une gueule talentueuse, un style particulier, qui encore une fois, et c'est le propre de tout grand acteur, ne pourra être égalé.

 

Filmographie

 

166 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1969 - ISLE OF THE SNAKE PEOPLE
Cult of the dead
Réal : Jack Hill et Juan Ibanez

 

1969 - INCREDIBLE INVASION .THE
Alien terror - Invasion siniestra
Réal : Jack Hill et Juan Ibanez

 

1968 - MAISON ENSORCELÉE .LA

 

1967 - CIBLE .LA

 

1967 - TORTURE ZONE
The fear chamber - Chamber of fear - La camera del terror
Réal : Jack Hill et Juan Ibanez

 

1967 - MINUIT SUR LE GRAND CANAL

 

1967 - HOUSE OF EVIL
Dance of death - Macabre serenade
Réal : Jack Hill et Juan Ibanez

 

1967 - COLLECTIONNEUR DE CADAVRES .LE
El coleccionista de cadaveres - Cauldron of blood
Réal : Edward Mann

 

1967 - CREATURE INVISIBLE .LA
The sorcerers
Réal : Michael Reeves

 

1966 - GHOST IN THE INVISIBLE BIKINI .THE
Réal : Don Weis

 

1965 - MESSAGER DU DIABLE .LE
Monster of terror
Réal : Daniel Haller

 

1964 - BIKINI BEACH
Réal : William Asher

 

1963 - HALLUCINÉ .L'

 

1963 - CORBEAU .LE

 

1963 - TROIS VISAGES DE LA PEUR .LES

 

1963 - COMÉDIE DE LA TERREUR .LA

 

1958 - SÉPULTURE MAUDITE .LA

 

1958 - CORRIDORS OF BLOOD

 

1958 - FRANKENSTEIN CONTRE L'HOMME INVISIBLE

 

1957 - VOODOO ISLAND
Woodoo island
Réal : Reginald Le Borg

 

1953 - SABAKA
The hindu
Réal : Frank Ferrin

 

1953 - FEMME PERDUE
Il mostro dell'isola - The monster of the island
Réal : Roberto Montero

 

1952 - DEUX NIGAUDS CONTRE LE DR. JEKYLL ET MR. HYDE

 

1951 - MYSTÈRE DU CHÂTEAU NOIR .LE

 

1951 - COLONEL MARCH INVESTIGATES
Colonel March of Scotland Yard
Réal : Cy Endfield

 

1951 - CHÂTEAU DE LA TERREUR .LE

 

1949 - DEUX NIGAUDS CHEZ LES TUEURS

 

1948 - SANG DE LA TERRE .LE

 

1947 - VIE SECRÈTE DE WALTER MITTY .LA

 

1947 - DICK TRACY'S AMAZING ADVENTURE
Réal : John Rawlins

 

1947 - DICK TRACY CONTRE LE GANG

 

1947 - DES FILLES DISPARAISSENT

 

1947 - CONQUÉRANTS D'UN NOUVEAU MONDE .LES

 

1946 - BEDLAM

 

1945 - RÉCUPÉRATEUR DE CADAVRES .LE

 

1945 - ÎLE DES MORTS .L'

 

1945 - MAISON DE DRACULA .LA

 

1944 - PASSION DU DR. HOHNER .LA
The climax
Réal : George Waggner

 

1944 - MAISON DE FRANKENSTEIN .LA

 

1942 - CHÂTEAU DES LOUFOQUES .LE

 

1941 - DEVIL COMMANDS .THE

 

1940 - VILLA DES PIQUÉS .LA

 

1940 - VENDREDI 13

 

1940 - MAN WITH NINE LIVES .THE
Behind the door
Réal : Nick Grinde

 

1940 - FATAL HOUR .THE
Mr. Wong at headquaters
Réal : William Nigh

 

1940 - APE .THE
Gorilla
Réal : William Nigh

 

1940 - DOOMED TO DIE
The mystery of Wentworth Castle
Réal : William Nigh

 

1940 - BRITISH INTELLIGENCE
Enemy agent
Réal : Terry Morse

 

1940 - BEFORE I HANG
Réal : Nick Grinde

 

1939 - TOUR DE LONDRES .LA

 

1939 - MYSTÈRE DE MR WONG .LE

 

1939 - MR. WONG IN CHINATOWN
Réal : William Night

 

1939 - ÎLE DU DIABLE .L'
Devil's island - Song of hell
Réal : William Clemens

 

1939 - FILS DE FRANKENSTEIN .LE

 

1939 - CELUI QUI AVAIT TUÉ LA MORT
The man they could not hang
Réal : Nick Grinde

 

1938 - INVISIBLE MENACE .THE
Without warning
Réal : John Farrow

 

1938 - MR. WONG, DETECTIVE
Réal : William Nigh

 

1937 - À L'EST DE SHANGHAI

 

1937 - ALERTE LA NUIT

 

1936 - CHARLIE CHAN À L'OPÉRA

 

1936 - DOCTOR MANIAC WHO LIVED AGAIN
The brainsnatcher
Réal : Robert Stevenson

 

1936 - CERVEAUX DE RECHANGE

 

1936 - RAYON INVISIBLE .LE

 

1936 - JUGGERNAUT

 

1936 - MORT QUI MARCHE .LE

 

1935 - FIANCÉE DE FRANKENSTEIN .LA

 

1935 - CORBEAU .LE

 

1935 - BARON GREGOR .LE

 

1934 - PATROUILLE PERDUE .LA

 

1934 - GIFT OF GAB .THE
Réal : Karl Freund

 

1934 - MAISON DES ROTHSCHILD .LA

 

1934 - CHAT NOIR .LE

 

1933 - FANTÔME VIVANT .LE
The ghoul
Réal : T. Hayes Hunter

 

1932 - MIRACLE MAN .THE
Réal : Norman Z. McLeod

 

1932 - COHENS AND KELLYS IN HOLLYWOOD .THE
Réal : John Francis Dillon

 

1932 - ÂMES DE GRATTE-CIEL

 

1932 - SCARFACE

 

1932 - MOMIE .LA

 

1932 - MASQUE D'OR .LE

 

1932 - MAISON DE LA MORT .LA

 

1932 - BEHIND THE MASK

 

1932 - ALIAS THE DOCTOR

 

1932 - CABARET DE NUIT
Night world
Réal : Hobart Henley

 

1931 - AFFAIRES ET LE PLAISIR .LES

 

1931 - CETTE NUIT OU JAMAIS

 

1931 - PUBLIC DEFENDER .THE
Million dollar swindle
Réal : J. Walter Ruben

 

1931 - LAST PARADE .THE

 

1931 - SOUS LES VERROUS

 

1931 - SON GOSSE

 

1931 - SMART MONEY

 

1931 - PASSEPORT JAUNE .LE

 

1931 - GÉNIE FOU .LE

 

1931 - KING OF THE WILD
Réal : Richard Thorpe

 

1931 - I LIKE YOUR NERVE
Réal : William McGann

 

1931 - GUILTY GENERATION

 

1931 - GRAFT

 

1931 - FRANKENSTEIN

 

1931 - FIVE STAR FINAL
Réal : Mervyn LeRoy

 

1931 - CRACKED NUTS
Réal : Edward Cline

 

1931 - CODE CRIMINEL .LE

 

1930 - UTAH KID .THE
Réal : Richard Thorpe

 

1930 - DÉMON DE LA MER .LE

 

1930 - BAD ONE .THE

 

1930 - MOTHERS CRY
Réal : Hobart Henley

 

1930 - DIRIGEABLE
Dirigible
Réal : Frank Capra

 

1929 - TWO SISTERS
Réal : Scott Pembroke

 

1929 - UNHOLY NIGHT .THE
Réal : Lionel Barrymore

 

1929 - PHANTOM OF THE NORTH .THE
Réal : Henry Webb

 

1929 - LITTLE WILD GIRL .THE
Réal : Frank Mattison

 

1929 - FATAL WARNING .THE
Réal : Richard Thorpe

 

1929 - KING OF THE CONGO
Réal : Richard Thorpe

 

1929 - FILLE DE ROI
The devil's Chaplain
Réal : Duke Worne

 

1929 - BEHIND THAT CURTAIN
Réal : Irving Cummings

 

1929 - ANNE AGAINST THE WORLD
Réal : Duke Worne

 

1928 - VULTURES OF THE SEA
Réal : Richard Thorpe

 

1928 - VANISHING RIDER
Réal : Ray Taylor

 

1928 - LOUISIANE
The love mart
Réal : George Fitzmaurice

 

1928 - BURNING THE WIND
Réal : Henry MacRae et Herbert Blache

 

1927 - MEDDLIN' STRANGER .THE
Réal : Richard Thorpe

 

1927 - TARZAN ET LE LION D'OR

 

1927 - QUELLE AVERSE !
Let it rain
Réal : Eddie Cline

 

1927 - PRINCESS FROM HOBOKEN
Réal : Allan Dale

 

1927 - PHANTOM BUSTER
Réal : William Bertram

 

1927 - FRÈRES D'ARMES
Two arabian knights
Réal : Lewis Milestone

 

1927 - FLEUR DE BAGDAD .LA
Soft cushions
Réal : Eddie Cline

 

1926 - VALENCIA
The love song
Réal : Dimitri Buchowetzki

 

1926 - VAINCRE OU MOURIR

 

1926 - GREATER GLORY .THE
Réal : Curt Rehfeld

 

1926 - GOLDEN WEB .THE
Réal : Walter Lang

 

1926 - BELLS .THE
Réal : James Young

 

1926 - MAN IN THE SADDLE
Réal : Clifford S. Smith

 

1926 - HER HONOR, THE GOVERNOR
The second Mrs. Fenway
Réal : Chet Withey

 

1926 - FLAMING FURY
Réal : James Hogan

 

1926 - FLAMES
Réal : Lewis Moomaw

 

1926 - CORSAIRE MASQUÉ .LE

 

1925 - PRAIRIE WIFE .THE
Réal : Hugo Ballin

 

1925 - NEVER THE TWAIN SHALL MEET
Réal : Maurice Tourneur

 

1925 - NUITS PARISIENNES
Parisian nights
Réal : Alfred Santell

 

1925 - LADY ROBIN HOOD
Réal : Ralph Ince

 

1925 - FORBIDDEN CARGO
Dangerous cargo
Réal : Tom Buckingham

 

1924 - HELLION .THE
Réal : Bruce Mitchell

 

1924 - RIDERS OF THE PLAINS
Réal : Jacques Jaccard

 

1924 - PERILS OF THE WILD
Réal : Francis Ford

 

1924 - DYNAMITE DAN
Réal : Bruce Mitchell

 

1923 - WOMAN CONQUERS .THE
Réal : Tom Forman

 

1923 - GENTLEMAN FROM AMERICA .THE
Réal : Edward Sedgwick

 

1923 - AMOUR ET LA RAISON .L'
The prisoner
Réal : Jack Conway

 

1922 - MAN FROM DOWNING STREET .THE
The jade elephants
Réal : Edward Jose

 

1922 - CAVE GIRL .THE
Réal : Joseph J. Franz

 

1922 - NAN OF THE NORTH
Réal : Duke Worne

 

1922 - ALTAR STAIRS .THE
Réal : Lambert Hillyer

 

1922 - OMAR THE TENTMAKER
Réal : James Young

 

1922 - INFIDÈLE .L'
The infidel
Réal : James Young

 

1921 - MYSTÉRIEUX CAMBRIOLEUR .LE
Cheated hearts
Réal : Hobart Henley

 

1921 - HOPE DIAMOND MYSTERY .THE
The romance of the Hope Diamond
Réal : Stuart Payton

 

1921 - INEXORABLE .L'
Without benefit of Clergy
Réal : James Young

 

1920 - DEADLIER SEX .THE
Réal : Robert Thornby

 

1920 - DERNIER DES MOHICANS .LE
The last of the Mohicans
Réal : Maurice Tourneur

 

1920 - COURAGE DE MARGE .LE
The courage of Marge O'Doone
Réal : David Smith

 

1919 - MASQUED RAIDER .THE
Réal : Aubrey M. Kennedy

 

1919 - LIGHTNING RAIDER .THE
Réal : George B. Seitz

 

1919 - SA MAJESTÉ DOUGLAS
His majesty the american
Réal : Joseph Henabery

 

1919 - PRINCE COW-BOY .LE
The prince and Betty
Réal : Robert Thornby

 

1916 - DUMB GIRL OF PORTICI .THE
Réal : Philips Smulley et Lois Weber

________________________________________________

 

commentaires (0)