BONITA GRANVILLE

Vue 394 fois

Profession:
Actrice et productrice américaine.

Date et lieu de naissance:
02-02-1923, à Chicago dans l'État de l'Illinois aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
11-10-1988, à Saint John's Health Center de Santa Monica, en Californie aux États-Unis. Elle est enterrée au cimetière Holy Cross de Culver City, en Californie.

Cause du décès:
D'un cancer du poumon à l'âge de 65 ans.

Nom de naissance:
Bonita Granville - Surnom : Bunny.

État civil:
Mariée le 05 février 1947 avec le producteur : JACK WRATHER -Jusqu'au décès de Jack le 12 novembre 1984.
Ils eurent deux enfants une fille Linda Wrather et un fils : Christopher Wrather.

Taille:
(1m52)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à BONITA GRANVILLE

Source : Movie Legends - Ajout de la vidéo le 28 avril 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Bonita Granville voit le jour le 2 février 1923 à Chicago dans l'État de l'Illinois aux Etats-Unis. Fille de comédiens, son père Bernard Granville, était un clown de cirque avant d'être acteur de vaudeville, sa mère une ancienne actrice Rosina née Timponti de la célèbre famille d'acteurs les Timponti de Chicago. C'est dans cet univers que baigna sa petite enfance, vers l'âge de trois ans, Bonita, que ses proches appellent Bunny débute sur scène, en tournée, avec ses parents.

Elle a sept ans lorsque sa famille s'installe à Los Angeles. Un directeur de casting de la RKO en quête d'une fillette pour jouer Ann Harding enfant, remarque que la petite Bonita ressemble à son actrice, habitant dans le même immeuble, il propose à ses parents de la laisser jouer le rôle de Ann enfant dans «Westward Passage» (1932) de Robert Milton. Après cette première expérience qui comble les parents, elle enchaîne avec «Cavalcade» (1933) un film dramatique épique de Frank Lloyd, elle est la jeune danseuse Fanny Bridges avec Una O'Connor jouant sa mère.

Dotée d'un visage poupin, au sourire boudeur et trahi par un regard malicieux Bonita enchaîne quelques rôles d'adolescentes à l'esprit un peu cynique, en témoigne son rôle odieux dans «Ils étaient trois» (1936) deux enseignantes Miriam Hopkins et Merle Oberon subissent les mensonges malveillants sur leur vie sexuelle, colportés par une de leurs élèves Bonita. Pour sa performance de petite peste diabolique qualifiée par la critique de véritablement effrayante, à seulement 13 ans elle est nominée à l'Oscar, comme meilleure actrice de soutien (sans l'obtenir). Amplement remarquée, elle enchaîne dans le même état d'esprit avec «Le démon sur la ville» (1937) de Frank Lloyd, l'action se passe au XVIIème siècle, Bonita joue un enfant haineux qui diffuse des accusations selon lesquelles Barbara Claudette Colbert est une sorcière qui mérite d'être brûlée. Arthur Lubin lui fait jouer dans la même veine «L'enfant rebelle» (1938) elle est Roberta, une fille indisciplinée et incontrôlable, qui sous la tutelle d'une aimable enseignante Dolores Costello elle devient petit à petit un enfant bien élevé.

Mais tous ses personnages ne sont tous malveillants, en 1938, la Warner Bros la choisie pour incarner le rôle principal celui d'une jeune détective amateur «Nancy Drew» une adolescente fouineuse et indiscrète dans une série populaire de quatre films de William Clemens où Bonita doit résoudre diverses enquêtes dont un enlèvement, une série de meurtres et le dernier volet «Nancy Drew et l'escalier secret» (1939) elle doit résoudre l'affaire d'une maison hantée. Après avoir quittée la Warner pour MGM elle est prêtée à la RKO et partage la vedette avec Tim Holt un officier nazi amoureux d'elle, dans le film de propagande anti-nazi de Edward Dmytryk «Les enfants d'Hitler» (1943), Anna une enseignante américaine en Allemagne est congédiée et transférée dans un camp de prisonniers lorsque la guerre éclate, elle subit un sinistre traumatisme, (citons la scène clé du film, où Bonita presque nue est fouettée publiquement pour sa résistance au régime nazisme), elle y perdra la vie, un véritable succès populaire et commercial qui lui vaut une nomination à l'Oscar, (sans l'obtenir). Elle est ensuite retenue pour être la partenaire de Mickey Rooney dans deux films d'Andy Hardy: «Je préfère les brunes» (1944) de George B. Seitz et la comédie romantique «Peines de coeur» (1946) de Willis Goldbeck où deux jeunes gens trouvent l'amour. Citons encore avant de refermer sa page filmographique le dramatique «Coupable de trahison » (1949) de Felix E. Feist, elle campe une jeune enseignante qui défend fermement une position contre le communisme malgré son amour pour un officier russe.

Bonita Granville se retira progressivement de l'écran le jour où elle épousa le milliardaire texan Jack Wrather en 1947 et s'investit aux affaires florissantes de son mari dans les domaines ; de l'hôtellerie, la production pétrolière,l'immobilier, l'industrie du jouet, le show-business ils produisent les feuilletons télévisés «Lassie» et «the long ranger» une prospérité financière qui leur permettent de financer la construction de l'hôtel Disneyland dAnaheim en Californie. Bonita développa parallèlement ses propres œuvres et fondations caritatives De leur union deux enfants sont nés, Linda et Christopher, tandis que Wrather a eu deux autres enfants, Jack et Molly, d'un précédent mariage.

Bonita Granville décéde le 11 octobre 1988 au Saint John's Health Center de Santa Monica, en Californie d'un cancer du poumon à 65 ans . Elle est enterrée au cimetière Holy Cross de Culver City, en Californie, à côté de son mari décédé en 1984.

Source : Gary Richardson - Fait le 28 avril 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

59 LONGS MÉTRAGES
_________________________________
'

 

1981 - LÉGENDE DU CAVALIER MASQUÉ .LA
Réal : William A. Fraker '

 

1978 - GRANDE RANDONNÉE DE LASSIE .LA '

 

1963 - LASSIE : A CHRISTMAS TAIL
Réal : Hollingsworth Morse - Uniquement la production '

 

1963 - GRANDE AVENTURE DE LASSIE .LA
Réal : William Beaudine - Uniquement la production '

 

1956 - JUSTICIER SOLITAIRE .LE '

 

1949 - COUPABLE DE TRAHISON '

 

1948 - RÉVOLTÉS DU TEXAS .LES '

 

1946 - TRUTH ABOUT MURDER .THE
Réal : Lew Landers '

 

1946 - PEINES DE COEURS '

 

1946 - GUILTY .THE
Réal : John Reinhardt '

 

1946 - FATALITÉ '

 

1945 - SENORITA FROM THE WEST
Réal : Frank R. Strayer '

 

1945 - BREAKFAST IN HOLLYWOOD '

 

1945 - BEAUTIFUL CHEAT .THE
Réal : Charles Barton '

 

1944 - YOUTH RUNS WILD '

 

1944 - HOLLYWOOD MÉLODIE '

 

1944 - ANDY HARDY'S BLONDE TROUBLE '

 

1943 - ENFANTS D'HITLER .LES '

 

1942 - SYNCOPATION '

 

1942 - SEVEN MILES FROM ALCATRAZ '

 

1942 - FEMME CHERCHE SON DESTIN .UNE '

 

1942 - CLÉ DE VERRE .LA '

 

1941 - SOUVENIRS '

 

1941 - PEOPLE VS. DR. KILDARE .THE '

 

1941 - DOWN IN SAN DIEGO
Réal : Robert B. Sinclair '

 

1940 - WILD MAN OF BORNEO .THE '

 

1940 - THOSE WERE THE DAYS '

 

1940 - TEMPÊTE QUI TUE .LA '

 

1940 - MARI IMAGINAIRE .LE '

 

1940 - GALLANT SONS '

 

1940 - FORTY LITTLE MOTHERS '

 

1940 - ÉVASION '

 

1939 - NANCY DREW… TROUBLE SHOOTER
Réal : William Clemens '

 

1939 - NANCY DREW ET L'ESCALIER SECRET
Réal : William Clemens '

 

1939 - JEUNES FILLES EN SURVEILLANCE
Réal : Ray McCarey '

 

1939 - ANGELS WASH THEIR FACES '

 

1938 - NANCY DREW : DETECTIVE
Réal : William Clemens '

 

1938 - MADAME ET SON CLOCHARD '

 

1938 - ENFANT TERRIBLE .UNE '

 

1938 - ENFANT REBELLE .L' '

 

1938 - CHÉRIE '

 

1938 - AFFAIRE LAMBERT .L'
Réal : William Clemens '

 

1937 - POUR UN BAISER '

 

1937 - JOURNÉE DE PRINTEMPS .UNE '

 

1937 - FEMME ERRANTE .LA '

 

1937 - DÉMON SUR LA VILLE .LE '

 

1936 - RÉVOLTE À DUBLIN '

 

1936 - JARDIN D'ALLAH .LE '

 

1936 - ILS ÉTAIENT TROIS '

 

1936 - AVENTURE DE MINUIT .L' '

 

1935 - REVANCHE .LA
Réal : Louis King '

 

1935 - IMPÉTUEUSE JEUNESSE '

 

1934 - MAISON AU PIGNON VERT .LA
Réal : George Nichols Jr. '

 

1934 - LIFE OF VERGIE WINTERS .THE '

 

1933 - QUATRE FILLES DU DOCTEUR MARCH .LES '

 

1933 - CHANT DU BERCEAU .LE '

 

1933 - CAVALCADE '

 

1932 - WESTWARD PASSAGE '

 

1932 - VALET D'ARGENT

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)