BERNARD NOEL

Vue 29643 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
05-10-1924, à Saint-Dizier, Haute-Marne, France.

Date et lieu du décès:
02-09-1970, à Chavanges, Aube - Inhumé au cimetière de Chavanges, France.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 45 ans.

Nom de naissance:
Bernard Gaston Jean Noël.

État civil:
Marié jusqu'à son décès avec Sylvia Saurel (1964 - 1970) 1 fils Rémi.

Taille:
?

Commentaires: 45

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Bernard Gaston Jean Noël, pour l'état civil, est né à Saint Dizier le 5 octobre 1924.Lauréat du conservatoire d'art dramatique de Paris en 1949, il avait été engagé à la Comédie Française, où il demeura trois ans avant d'aborder le boulevard et des pièces aussi différentes que, par exemple, « Cyranno de Bergerac » d'Edmond Rostand, « Caterina », première pièce de Félicien Marceau, « Victor ou les enfants au pouvoir » de Roger Vitrac, sous la direction de Jean Anouilh,« l'acheteuse » de Steve Passeur.

Au cinéma, il tourne peu de films: on l'a vu notamment dans « Feu follet » de Louis Malle, « la Ronde » de Roger Vadim,« une femme mariée » de Jean Luc Godard.

Mais il était surtout connu et aimé du grand public pour ses grands rôles joués à la télévision française, en particulier « Vidocq » feuilleton en 13 épisodes de 26 minutes réalisé par Marcel Bluwal et Claude Loursais en 1967 (Claude Brasseur reprendra son rôle à sa mort pour la deuxième et troisième série intitulée « les nouvelles aventures de Vidocq ».

Il a également été un remarquable Petruccio dans « la Mégère apprivoisée » réalisée par Pierre Badel aux côtés de Rosy Varte, Gaspard dans « Gaspard des Montagnes » adapté du roman auvergnat d'Henri Pourrat par Claude Santelli et réalisé par Jean-Pierre Decourt en 1965 , Lousteau dans les « Illusions perdues », « Malatesta » de Montherlant.

Grand, brun, séduisant, il laisse le souvenir d'un acteur de qualité au talent très varié et d'une exceptionnelle gentillesse que tous, les gens du métier et le public s'accordaient à lui reconnaître. Atteint d'un cancer des voies biliaires, cet homme plein de vie disparaît à l'âge de 44 ans le 2 septembre 1970. Il est inhumé au cimetière de Chavanges, Aube, France

Biographie écrite par Patrice Ducher

Filmographie

 

10 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1966 - CHOIX D'ASSASSINS .UN

 

1964 - RONDE .LA

 

1964 - FEMME MARIÉE .UNE

 

1963 - FEU FOLLET .LE

 

1959 - PAR-DESSUS LE MUR

 

1956 - FERNAND COW-BOY

 

1951 - TROIS FEMMES

 

1951 - NEZ DE CUIR, GENTILHOMME D'AMOUR

 

1950 - ANCIENS DE SAINT-LOUP .LES

 

1942 - INCONNUS DANS LA MAISON .LES

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1969 - TROIS PORTES .LES
Téléfilm d'Abder Isker

 

1967 - VIDOCQ
Série TV de Marcel Bluwal et Claude Loursais

 

1966 - BEAUMARCHAIS OU 60000 FUSILS
Téléfilm de Marcel Bluwal

 

1966 - MADEMOISELLE DE LA FERTÉ

 

1966 - IDYLLE VILLAGEOISE
Téléfilm de Lazare Iglesis

 

1966 - ILLUSIONS PERDUES
Série TV de Maurice Cazeneuve

 

1964 - GASPARD DES MONTAGNES
Téléfilm de Jean-Pierre Decourt

 

1964 - CÉLIMARE LE BIEN AIMÉ
Téléfilm de René Lucot

 

1963 - MÉGÈRE APPRIVOISÉE .LA
Téléfilm de Pierre Badel

 

1962 - CINQ DERNIÈRES MINUTES .LES
Série TV de 1958 à 1975 de Raymond Pontarlier et Bernard Hecht
Participé à l'épisode : La mort à la une (1962)

 

1957 - DISCORAMA
Série TV de 1957 à 1975 de Philippe Ducrest et Jean Kerchbron

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (45)

Michel PAINTRAND

25-06-2008 09:27:45

Toutes les biographies de Bernard NOËL oublient toujours de mentionner ses éblouissants (le mot n'est pas trop fort) débuts à la télévision en 1953 et en direct dans la pièce d'Emmanuel Roblès, Montserrat, où il interprétait le rôle titre face à Roger Pigaut. Présent devant le petit écran, j'ai découvert alors un acteur exceptionnel.

VANNUCCI

02-07-2008 22:24:40

SPLENDIDE vidocq ACTEUR AU CHARISMATIQUE dantesque;;;;;

Gilles TEBOUL

27-07-2008 10:47:35

La mort de Bernard Noël, le 2 septembre 1970, nous l'apprîmes (nous devions avoir treize, quatorze ans, à l'époque), en lisant un titre laconique de France Soir, qui surmontait une photo de cet inoubliable acteur. Il nous avait enchanté pendant des années...Il nous avait initié à la beauté des grands textes, à la beauté de l'art dramatique. Il fut notre professeur vivant, nous aurions aimé l'avoir pour maître, pour frère aîné. Il a quitté ce monde en nous laissant orphelin de son immense talent, et nous dûmes attendre des décennies avant d'avoir la chance de le revoir dans les films où il apparaissait, réedités en dvds.

Jean-Raoul Fournier

31-08-2008 17:10:01

Par une belle soirée, délicieusement tiède, sous un ciel tout mauve et rempli d'étoiles, en juillet 1959, dans le petit théâtre antique de Vaison-la-Romaine, j'ai vu Bernard Noël dans cette merveilleuse pièce de Jean Cocteau (qui était là !!) «La machine infernale» .... Quel extraordinaire souvenir à jamais gravé dans mon coeur ! Cher, très cher Bernard Noël, que je vous aime ! Vous avez été le plus merveilleux des comédiens ! Ah ! que vous alliez bien en face de la divine Germaine Montero dans le rôle de Jocaste .... Jean-Raoul Toronto, Canada

LEMEUR

27-10-2008 19:10:25

Bernard NOEL trop tôt disparu a marqué, par ses compositions, la télévision. Heureusement les DVD sont là pour nous le restituer. Petite erreur, sa date de naissance est le 5 octobre 1926. Il a tourné 10 films et 37 télévisions (liste dans le livre de Patrice DUCHER).

CinéMémorial

27-10-2008 21:38:52

Bonjour Je vous remercie pour avoir ajouté un commentaire. Au sujet de sa date de naissance de Bernard Noël. Désolé mais il est bien né le 05 octobre 1924, à Saint-Dizier, Haute-Marne, France. Avec son extrait de naissance que j'ai obtenu par le site (Les Gens du Cinéma) Extrait de naissance n° 342/1924 Cordialement Philippe de CinéMémorial.

vannucci

08-11-2008 17:18:23

CHERS AMIS POUR AIMER ENCORE PLUS BERNARD acheter SA BIOGRAPHIE PRINCE ET BRIGANDS DE comedie EXTRA........... quel regal MIMI DE MARSEILLE

VETTER Béatrice

26-11-2008 12:48:47

Quel acteur, un immense talent,j'ai encore en mémoire : La Mégère apprivoisée, avec Rosy Varte, quel jeu ! Je l'ai découvert, j'avais 15 ans, et je m'aperçois aujourd'hui, que mon admiration, est intacte, il est resté dans ma mémoire comme un être exceptionnel, son visage, sa voix, j'aurais aimé le rencontrer. J'ai été dans son village, quelques années, après qu'il ait disparu. On a parlé de lui au détour d'une rue avec des villageois, sa mère était morte aussi. Je suis surprise de ne trouver aucune photo, et son rôle dans VIDOCQ, la première série n'est plus guère connue, sauf par quelques initiés, on parle surtout de C. BRASSEUR, certes excellent comédien, mais B. NOEL aura marqué de son empreinte ce personnage.

Cécile

27-11-2008 13:51:09

Ah, un nouveau commentaire ici. Celui-ci a été validé, au contraire des miens qui dénonçaient votre pillage du site du Coin du cinéphage. Bravo, belle mentalité.

alain

05-12-2008 15:28:12

Pour moi, un acteur éblouissant,du charisme a revendre.lors de ses apparitions à l'écran, on ne voyait plus que lui.Il est l'acteur qui m'a le plus impressionné par son talent, quelle perte pour le cinéma et le théâtre. Bravo l'artiste.

MARC

08-01-2009 11:23:16

je me rappelle que télé set jours a titré, la france perd un grand ecrivain , francois mauriac et un grand comédien: bernard noel,j'espère que tous ses films et séries seront réédités

ghassan

05-05-2009 10:34:38

Bernard Noel a enchanté ma vie. Il avait un charisme et un jeu d exception.J avais 12 ans et il m a fait adorer Balzac par son role de Lousteau dans Illusions perdues( J en ai fait meme le sujet de mon mémoire de maitrise à la Sorbonne) Son interpretation dans La mégère apprivoisée ma fait aimer les acteurs pour toujours et quant à Vidocq je n en ai jamais raté un épisode. Je viens d acheter l2pisode des dernières minutes où il jouait. Merci à lui de m avoir tant apporté.

joel vauclin

06-05-2009 15:36:27

Bonjour j'ai envoyé un email en mars dernier pourquoi n'apparait il pas ? merci

Lemoine

09-05-2009 04:34:42

Jeune journaliste, Bernard Noël a été mon tout premier interviewé. C'était à l'occasion de la sortie de Vidocq. Je l'ai rencontré à Nancy, pendant une tournée de théâtre. Quand je lui ai dit que c'était la première fois, il a été adorable, indulgent, grand frère presque. De là, j'ai toujours aimé rencontrer non seulement les gens du spectacle, mais tous les gens. Je garde un souvenir vivace de ce moment, en 66 ou 67.

Catherine

10-05-2009 13:47:08

Je remets donc une partie du commentaire que j'ai laissé il y a quelque temps et que je ne trouve toujours pas. Bernard Noël était un enchanteur, on le voyait jouer une fois et on ne l'oubliait jamais. Toute enfant, je l'ai adoré dans la Mégère apprivoisée, dans Vidocq ou dans Gaspard des Montagnes ainsi que dans les Illusions Perdues. Il avait un regard intense et gourmand, il était l'énergie et la vie. Spirituel vif et élégant, il maniait l'ironie avec un art inégalé .. brillantissime acteur, pourquoi ne pas lui rendre hommage en rediffusant ses téléfilms pour le faire connaître aux jeunes générations ? Ce serait un plaisir pour tous.

armand veronique

10-05-2009 22:35:43

cela me fait bizarre de trouver des gens qui connaissent le nom de Bernard Noel. J avais 6 ans, je le badais devant l ecran noir et blanc de l ortf. Je decoupais toutes les photos des magazines ou il apparaissait. J avais 9 ans quand il est décédé et on ne l aplus jamais revu a l ecran.Dommage

Thalie82

14-06-2009 15:00:18

Chers amis de Berard Noël, bonjour ! J’ai retrouvé toutes mes propres émotions et tous mes regrets à propos de ce très grand acteur bien trop tôt disparu. Vous avez à peu près tout dit. J’ajouterai que personnellement c’est sa voix qui résonne encore en mon cœur. Je l’entends encore ! Une voix exceptionnelle , faite pour le théâtre . Et puis une énergie dans la présence qui forçait immédiatement l’attention, la captivait, même pour les enfants que nous étions alors . Il n’a jamais été égalé . Il est pour beaucoup dans ma vocation de comédienne amateur . Je pense souvent à lui et aux actrices qui l'ont entouré.

babar54

20-06-2009 04:09:06

chapeau bas! l'acteur bernard NOEL.jai un profond respect pour l'homme continua interpreté son role au theatre jusqu au bout, en sachant condamne part la maladie.un petit mot pour finir bernard noel etait un rare acteur avoir une presence et une simplicitée qui faisait oublié qui etait une star des années60

bidart

21-06-2009 22:34:12

Ayant relu récemment La Mégère apprivoisée, je me suis aussitôt souvenu de l'interprétation de Bernard Noel et j'ai en mémoire celle de Vidocq : une densité, un acteur inoubliable pour laisser une telle impression 40 plus tard.

brignone pierre.13

02-07-2009 23:35:11

dés i'age de 10 ans j'ai eu une admiration sans borne de i'acteur de genie qu'était bernard noél et de l'homme qu'il était son interprétation de lousteau dans illusions perdues m'a subjugué .j'ai à présent 53 ans et je n'ai jamais oublié ce grand comedien .quelle injustice ! est ce que ses films ou télé-films sont disponibles en dvd .une star existe encore a plus i'artiste

fluvia 94

17-07-2009 23:51:32

Bernard Noel etait un comedien exceptionnel qui (j\'avais entre 8 et 13 ans) m \'a laisse un souvenir imperissable. Sa mort prematuree nous a prive d un acteur de genie , eblouissant et charismatique . Je suis persuadee que s il avait vecu il aurait fait parti de nos plus grands acteurs francais. Malgre les annees, je n ai jamais oublie cet acteur magnifique . j ai pu recemment me procurer les DVD de la megere apprivoisee ¨- gaspard des montagnes et videos de vidocq qui m ont enfin permis de revoir avec une emotion , un plaisir et une admiration intacts, ce comedien trop vite oublie de la television bien qu\'il lui ait apporte beaucoup . En lisant vos commentaires, j ai pu constater que le public qui l avait aime lui ne l avait pas oublie. J aimerais que la television publique qu se veut de qualite permette par des rediffusions (pourquoi pas une teletheque) aux plus anciens de le revoir et aux jeunes generations de l apprecier . j attends et j espere d autres sorties de DVD( dramatiques comme beaumarchais , films et pieces¨ de theatre . car c etait aussi un grand comedien de theatre qui a marque ses pairs comme l a avoue pierre arditi dans une interview)

Maheut gilbert

03-08-2009 14:58:29

En juillet 1962 nous sommes à  Vaison-la-Romaine et un soir on joue La Mandragore au théâtre antique avec Bernard NOËL. A un moment il doit frapper violemment sur un lit. Malheureusement ce lit est fait de planches recouvertes d'un tissu et il résonne, si bien que miracle : Bernard et le public sont ensemble pris d'un immense fou-rire. J'habite Vitry-le-François à  30 km de Saint-Dizier et de Chavange nous sommes allés sur sa tombe. Il est toujours dans notre mémoire. Gilbert MAHEUT

ALEXANDRA

02-10-2009 13:36:24

c'était le cousin de ma grand-mère ! si quelqu'un peu me donner des infos sur lui j'en serai très heureuse -

vannucci m t

10-10-2009 20:50:27

ALEXANDRA APPELLE LA MAIRIE DE CHAVANGES OU IL EST ENTERRE DANS l'AUBe...... ILS TE DONNERONT DES RENSEIGNEMENTS ILS ONT UN SITE amities............QUE DIEU GARDE BERNARD

NOEL maryse

28-12-2009 14:40:39

Sa tombe est en haut du cimetière ancien sur la droite.Ses nom et prénom y sont inscrits.Il est enterré avec ses parents.

Marco

06-01-2010 09:14:03

J`avais 17 ans j`adorais Vidocq et Bernard Noel dans ce rôle , le 02/09/1970 en enmenant ma femme accouchèe de ma fille Sandra , a la radio j`ai appris la mort de Bernard Noel

Cathy

24-03-2010 21:22:46

La mégère apprivoisée...j'avais 19 ans quand j'ai appris son décès, mes premières larmes...très grand comédien

JM de Lyon

07-04-2010 22:10:46

Pour moi, Bernard Noël est le plus grand, j'ai 72 ans, nous avons vu presque toutes ses pièces, ses séries télévisées, etc...Quand il est parti en 1970, nous sommes allés nous recueillir sur sa tombe à Chavanges, et chaque fois que nous passons à Vaison la Romaine, nous ne manquons pas d'aller là où il a règné avec panache, la rue qui porte son nom. Pour nous il restera l'inimitable Petrucchio que nous pouvons revoir grâce au DVD, on ne s'en lasse pas. Bernard, vous restez dans nos coeurs, vous vivrez toujours.

Patrick

15-04-2010 18:52:53

A lire touts ces témoignages, je retrouve les émotions de mes 12 ans, lorsque devantla vieille télé noir et blanc, j'attendais avec impatience de voir apparaitre Bernard Noël.Gaspard des montagnes, Vidocq restent ses rôles les plus présents dans ma mémoire. quelle surprise d'apprendre que Vidocq ne durait que 25 minutes, j'avais l'impression que ça durait des heures. Salut l'Artiste! et merci pour ces merveilleux souvenirs d'enfance.

roux

01-05-2010 09:43:57

sublime acteur ,cela a été une grosse perte pour les arts

Roland de Morteau

03-05-2010 21:33:22

J'avais 15 ans quand mes parents ont acheté une télévision, et l'un de mes meilleurs souvenirs reste d'avoir vu Bernard Noël dans la Mégère Apprivoisée avec Rosy Varte. Je suis tombée en admiration devant l'acteur, l'homme. Sa stature, sa voix, son sourire, et sa manière de jouer Petrucchio m'avait conquise. Par la suite, je l'ai revu dans Vidocq où j'ai ressenti le même enthousiasme. Sa mort m'avait frappée, il était encore jeune pour partir. Ce qui me faisait le plus rager, c'est l'oubli dans lequel on le maintenait chaque fois que l'on parlait du feuilleton Vidocq, toujours Claude Brasseur, mais jamais Bernard Noël, alors que c'était lui qui avait apporté le succès de la série. Aujourd'hui enfin, dans l'Est Républicain, on parle de lui comme le premier Vidocq de la télé, avant Claude Brasseur. Il aura fallu un nouvel acteur pour la nouvelle adaptation de ce héros pour qu'on rende enfin sa place à Bernard Noël

ariane

04-05-2010 09:41:32

j'avais 13 ans lorsque Bernard Noel est mort et ce fut mon premier chagrin d'amour! Ah Vidocq...J'ai écrit à sa maman qui était absolument adorable , nous avons longtemps échangé des lettres et elle m'avait envoyé une petite photo de son fils, photo qui ne m'a jamais quittée depuis et que j'ai toujours dans mon portefeuille comme un talisman...Quel merveilleux comédien!

MT DE marseille

19-05-2010 18:54:59

JE SUIS PEINEE QUE LA TELEVISION 2010 N'AI PAS FAIT UN PETIT HOMMAGE A BERNARD NOEL?????? MADINIER FAIT CE QU'il peut mais le CHARISME? LA FOUGUE DE BERNARD n'y EST PAS IL NE CREVE PAS L'ECRAN..........

lili

10-06-2010 16:42:33

Désolée; J'ai confondu avec Hubert NOEL. Toutes mes excuses pour cette confusion.

Odile

18-07-2010 11:45:42

Les 35 témoignages (dont le mien) montrent que ce merveilleux comédien n'est pas oublié. Malheureusement il n'en est pas de même de la part de la télévision. J'espère que début septembre, date du 40 ème anniversaire de son décés, la télévision fera un effort pour lui rendre enfin hommage.

mich

27-08-2010 00:04:32

ou puis je me procurer une video ou dvd de vidocq avec noel et la suite avec brasseur svp? merci

betty

26-12-2010 22:22:28

J'avais 10 ans quand j'ai vu Gaspard des Montagnes. Bernard Noël est mon premier amour. Ce soir, à 55 ans, je viens de regarder le DVD de Gaspard. C'est toujours aussi beau et Bernard Noël était magnifique, touchant, poignant, beau...

Grange

01-10-2011 07:15:17

J'ai adoré cet acteur, pour moi c'est une légende, il est trop beau quand j'étais ado j'en étais folle amoureuse. Je ne trouve pas d'acteurs actuels qui sont de la même trempe. Peut-être Jean Dujardin et encore !! Pour moi je le mets sur la même marche que RIchard Widmarck ou Steve Mac Queen.

babette

14-01-2012 08:26:13

c'était toute ma jeunesse, particulièrement Vidocq..........quel homme dont on pourrait dire tant de choses que l'on ne l'oubliera jamais! Ce serait tellement bien de revoir certaines de ses représentations au lieu de présenter tant de navets.......

martine

15-01-2012 20:59:15

Sublime, Merveilleux Acteur et je n'avais que 12 ans à l'époque. J'ai découvert Rosy Varte et Bernard Noel dans la mégère apprivoisée. J'en garde un souvenir vivace Merci à ces grands Comédiens

ginette schuester

15-02-2012 21:52:45

Bernard était mon cousin germain cela veut dire que son père était le frère de ma mère; je l'ai connu depuis que j'étais toute jeune,et, j'avais une très grande admiration pour lui.Souvent, je lui donnais la réplique pour les pièces qu'il participait pour moi c'était assez difficile, car je croyais à chaque fois qu'il me parlait à moi simplement et, à ce moment là j'oubliais complètement de lui répondre, je restais là bouche bée. C'était un homme comme beaucoup de gens très sensible à sa famille. Sa dernière demeure se trouve à Chavanges dans l'Aube.Je sais aussi qu'il a un garçon qui se nomme Rémy.Je n'ai aucune nouvelles de lui, on m'a dit que c'était la famille Rich Claude qui s'occupait de lui, sa maman je ne sais pas exactement s'il s'agissait de l'actrice Sylvia Saurel ? Car j'avais perdu tout contact avec lui.

mixtecae

21-02-2012 21:07:42

Je suis née en 1950. Je n'ai jamais oublié cet acteur fabuleux dont j'étais follement amoureuse. Il me faisait rêver. Je viens de revoir "le feu follet" et je suis toujours aussi émue de le voir et de l'entendre. Je ne comprends pas ce silence depuis sa disparition.

Fontan

24-07-2012 05:08:10

Très émue d'avoir retrouvé Gaspard des montagnes, tant j'avais su apprécié avec l'age de ma jeunesse cet acteur si profond et si touchant. Il est cependant regrettable que nous n'ayons aucune retour d'émission télévisée à son sujet, et/ou de revoir les films de cet acteur magnifique. Pour ma part je le salue pleinement!

martine

15-09-2014 13:23:57

J'ai connu Bernard No

patrick charpentier

17-08-2016 21:56:28

passionné de theatre et cinéma , j 'ai re decouvert ce grand comèdien , j'avais huit ans en 1970 , je me souviens de l'émoi de mes parents et de ma grand mère , je suis depuis allé à chavanges , sa tombe est simple , mais entretenue , pour mémoire , le 23 septembre 1970 disparaissait bourvil à l'age de 53 ans d'une leucémie !!