ALBERT PREJEAN

Vue 24512 fois

Profession:
Acteur, chanteur et cascadeur français.

Date et lieu de naissance:
27-10-1894, à Pantin, dans la banlieue populaire du nord-est de Paris, France.

Date et lieu du décès:
01-11-1979, à Paris 16ème, France.
Il repose au cimetière d'Auteuil dans le 16e arrondissement de Paris…

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 85 ans.

Nom de naissance:
Albert Préjean.

État civil:
Marié avec l'actrice : LYSIANE REY.
Ils eurent un fils, l'acteur : Patrick Préjean, né en 1944.

Liaison avec l'actrice : ANNABELLA.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


Albert Préjean et Annabella


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ALBERT PRÉJEAN - Dans un extrait du film de 1930 : Sous les toits de Paris

Ajout de la vidéo le 21 décembre 2021 par Philippe de CinéMémorial


Albert Préjean voit le jour le 27 octobre 1894 à Pantin, dans la banlieue populaire du nord-est de Paris. Ses parents Aimé Louis Alexandre Prejean et Marie Augustine (née Hamon) tiennent un bistrot. Après sa scolarité (il faisait fréquemment l’école buissonnière), il commence dans la vie active comme agent de change et s’adonne au sport, devenant un sportif passionné de cyclisme, de boxe et de natation.

Lors de la Première Guerre mondiale, enrôlé, il est membre de l’escadrille des Cigognes, blessé plusieurs fois il est décoré de la Croix de Guerre et de la Légion d’honneur. De retour à la vie civile, Albert Préjean fait plusieurs petits métiers pour subsister.


Albert Préjean et Lolita Benavente : Le chant du marin, de 1931.


Dans les années 20, où tout le monde cherche à se divertir après la Grande Guerre, Albert Préjean doté d’un physique sympathique de jeune premier, sait qu’il a une belle voix et ne chante pas trop mal. Il décide de tenter sa chance dans la chanson et apparaît sur scène et dans les bals musettes ou chacune danse avec son Jules, la casquette sur le côté.

Très sportif, et devenu un excellent escrimeur, il est engagé en 1921 pour ferrailler comme figurant dans « Les trois mousquetaires » un sérial en 14 épisodes et sa suite « Vingt ans après » (1922) en 10 épisodes, deux séries adaptées à l’écran par Henri Diamant-Berger. Il tourne avec ce cinéaste plusieurs films en trois ans, dont: « Gonzague » (1922) il est Monsieur de La Chambotte aux côtés de Maurice Chevalier et Florelle ; il retrouve les deux acteurs dans « Jim Bougne, boxeur » (1922) dans lequel il campe Rabret, le soigneur ; un pilote d'aviation dans « Le roi de la vitesse » (1923) Pierre de Guingand et Pierrette Madd.

Il tourne aussi quelques films pour Raymond Bernard, il campe un mauvais garçon dans « Le costaud des Epinettes » 1924 ; un soldat dans le film historique « Le miracle des loups » (1924) qui retrace le règne du roi Louis XI incarné par Charles Dullin ; citons aussi « Le bouif errant » (1925) de René Hervil avec Félicien Tramel dans le rôle titre qui accepte de remplacer le jeune fêtard le prince Ladislas (Albert Préjean) qui est plus intéressé par les cabarets que le trône de Carinthie.

René Clair l’engage dans une petite comédie savoureuse « Un chapeau de paille d'Italie » (1926) où le jour de son mariage, il est obligé de retrouver le même chapeau de son épouse Hélène (Marisa Maïa) que son cheval à mangé. Plus dramatique il campe un soldat français qui vit les horreurs des tranchées de 14/18 dans le film historique de Léon Poirier. « Verdun, vision d'histoire » (1928).

Il s’essaie aussi à la réalisation en 1929 avec le court métrage « L’aventure de Luna Park » avec Danièle Parola.

A l’aube du cinéma parlant, il tourne avec René Clair dans l’un de ses premiers films sonore « Sous les toits de Paris » (1930) Albert un boute-en-train, campe un chanteur des rues qui habite dans une chambre sous les toits de Paris, il chante la chanson titre de sa voix gouailleuse faubourienne avec en appui Raymond Aimos et Gaston Modot.


Albert Préjean et Edith Méra


Albert Préjean qui parle correctement l’allemand tourne pour les studios berlinois de la UFA notamment pour la version française du drame musical « L’Opéra de quat’sous » (1930) de Georg-Wilhelm Pabst, tout en poussant la chansonnette, il est Mackie, un chef de bande et souteneur de la belle Polly incarnée par Florelle. Ayant fait de la boxe dans jeunesse Henri Décoin lui propose d'incarner un boxeur dans le biopic « Soir de rafle » (1931) il deviendra le célèbre champion de boxe, Battage Georget, il perdra son titre pour avoir trop fait la noce avec Annabella sa petite amie. Dans le rôle titre « Toto » (1933) de Jacques Tourneur il campe un petit fripouillard qui vole des chiens et les ramène à leurs propriétaires, contre une récompense, la prison et l'amour de Ginette (Renée Saint-Cyr) vont le bonifier.

Durant cette décennie, à plusieurs reprises il a comme partenaire la jeune Danielle Darrieux qui n'a que seize ans citons : « Volga en flammes » (1934) de Victor Tourjansky il est Orloff un aventurier qui s'est proclamé tsar du peuple et occupe, avec sa horde de bandits, une forteresse près de la Volga, il tombe amoureux de Macha ; il campe un musicien amoureux de Nicole une doublure d'une actrice capricieuse (Régine Barry) dans « La crise est finie » (1934) de Robert Siodmak ; dans une comédie « Quelle drôle de gosse ! » (1935) de Léo Joannon, Lucie aime son patron, mais celui-ci par principe doit la congédier avant de l'épouser, croyant qu'il veuille se débarrasser d'elle, désespérée elle se jette dans la Seine, elle est sauvée de la noyade par Gaston (Albert Préjean) un jeune fêtard oisif, ils tomberont amoureux l'un de l’autre.

Un bon gars dans « L'inconnue de Monte-Carlo » (1938) d'André Berthomieu, il vient en aide à une aventurière (Dita Parlo) qui est lasse de servir d'appât à un escroc (Jules Berry) qui dépouille les naïfs joueurs de poker qu'elle lui amène ; Dédé, un ancien roi de l'accordéon devenu un mauvais gars dans « Dédé la musique » (1939), d'André Berthomieu, il vit du trafic de drogue et de la prostitution, il jette son dévolu sur une petite vendeuse, fraîche et naïve, Odette (Annie Vernay) touché par son charme, il se range.

Pendant l’occupation, il interprète trois fois le célèbre inspecteur Maigret d’après Georges Simenon, « Picpus » (1942) de Richard Pottier, « Cécile est morte » (1943) de Maurice Tourneur, et « Les caves du Majestic » (1944) de Richard Pottier.

En 1946, il se marie avec la comédienne Lysiane Rey qui lui a donné un fils Patrick, futur comédien.

Après la guerre, sa carrière a perdu de son éclat en raison de sa position ambigüe durant l'occupation, mais il continue de tourner des rôles secondaires jusqu'en 1961.

Il est Pimpin Desbordes un ivrogne au grand cœur dans la comédie musicale « Ils sont dans les vignes » (1951) avec Line Renaud, Lucien Baroux et Suzanne Dehelly; le régisseur général d'une troupe d'artistes en tournage du film « Le désir et l'amour » (1951) d’Henri Decoin avec Martine Carol la star du film, Françoise Arnoul, la script-girl et Carmen Sevilla qui ne supporte pas l'emprise de Martine sur son fiancée Antonio Vilar ; un constructeur automobile dans « Casse-cou, mademoiselle » (1954) de Christian Stengel avec Marthe Mercadier sa fille et Raymond Bussières son fiancée qui rêve de devenir un coureur automobile ; non crédité dans « Les amants du Tage» (1955) d’Henri Verneuil avec Daniel Gelin et Françoise Arnoul; le frère Timothée dans « Un missionnaire » (1955) de Maurice Cloche avec Charles Vanel et René Blancard.

Dans son dernier film « Bonne chance Charlie » (1961) un policier de Jean-Louis Richard, alors qu’il doit révéler une information importante à Eddie Constantine qui est sur la piste d’un criminel nazi, il est abattu par des individus masqués et meurt en disant à Eddie (Cherchez Stella ). On pourrait prendre son rôle comme prémonitoire puisqu'il quitte la profession juste après.


Albert Préjean et Annabella 1933 : Un Fils d Amerique.


Albert Préjean décède le 1er novembre 1979 d’une crise cardiaque à l'âge de 85 ans. Il disait souvent (Ma vie c'est un drôle de petit bonheur humide au coin des mirettes) à méditer !! Il repose au cimetière d'Auteuil dans le 16e arrondissement de Paris…

Source : Gary Richardson - Fait le 20 décembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


94 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________________


1961 - BONNE CHANCE CHARLIE

 

1960 - ÇA PEUT TOUJOURS SERVIR

 

1959 - NUIT À MONTE-CARLO .UNE

 

1957 - PARIS MUSIC-HALL

 

1956 - CIRCUIT DE MINUIT .LE

 

1956 - ADORABLES DÉMONS

 

1955 - MISSIONNAIRE .UN

 

1954 - AMANTS DU TAGE .LES

 

1954 - CHÉRI-BIBI

 

1954 - CASSE-COU, MADEMOISELLE

 

1951 - DÉSIR ET L'AMOUR .LE

 

1951 - ILS SONT DANS LES VIGNES

 

1949 - NOUVEAUX MAITRES .LES

 

1949 - JE N'AI QUE TOI AU MONDE

 

1948 - PIÈGE À HOMMES

 

1947 - IDOLE .L'

 

1947 - FRÈRES BOUQUINQUANT .LES

 

1947 - GRANDE VOLIÈRE .LA

 

1946 - HOMME DE LA NUIT .L'

 

1946 - SECRET DU FLORIDA .LE

 

1946 - KERMESSE ROUGE .LA

 

1946 - ASSASSIN N'EST PAS COUPABLE .L'

 

1944 - CAVES DU MAJESTIC .LES

 

1943 - VIE DE PLAISIR .LA

 

1943 - CÉCILE EST MORTE

 

1943 - AU BONHEUR DES DAMES

 

1942 - PICPUS

 

1941 - ÉTRANGE SUZY .L'

 

1941 - CAPRICES

 

1940 - OR DU CRISTOBAL .L'

 

1939 - POUR LE MAILLOT JAUNE

 

1939 - NORD-ATLANTIQUE

 

1939 - DÉDÉ LA MUSIQUE

 

1938 - PLACE DE LA CONCORDE

 

1938 - MÉTROPOLITAIN

 

1938 - INCONNUE DE MONTE-CARLO .L'

 

1938 - VIE DES ARTISTES .LA

 

1938 - RUE SANS JOIE .LA

 

1938 - PISTE DU SUD .LA

 

1937 - NEUF DE TRÈFLE

 

1937 - MOLLENARD

 

1937 - ALIBI .L'

 

1937 - FESSÉE .LA

 

1937 - À VENISE, UNE NUIT

 

1937 - JENNY

 

1936 - MAUVAIS GARÇON .UN

 

1935 - PRINCESSE TAM-TAM

 

1935 - PARIS-CAMARGUE

 

1935 - MOÏSE ET SALOMON PARFUMEURS

 

1935 - LUNE DE MIEL

 

1935 - CONTRÔLEUR DES WAGONS-LITS .LE

 

1934 - QUELLE DRÔLE DE GOSSE !

 

1934 - OR DANS LA RUE .L'

 

1934 - SECRET D'UNE NUIT .LE

 

1934 - PAQUEBOT TENACITY .LE

 

1934 - AUBERGE DU PETIT DRAGON .L'

 

1934 - CRISE EST FINIE .LA

 

1934 - DÉDÉ

 

1933 - VOLGA EN FLAMMES

 

1933 - TOTO

 

1933 - BLEUS DU CIEL .LES

 

1933 - CAPRICE DE PRINCESSE

 

1932 - THÉODORE ET CIE

 

1932 - VOYAGE DE NOCES

 

1932 - FILS D'AMÉRIQUE .UN

 

1932 - RIVAUX DE LA PISTE

 

1931 - SOIR DE RAFLE .UN

 

1931 - JOKER .LE

 

1931 - CHANT DU MARIN .LE

 

1931 - AMOUREUSE AVENTURE .L'

 

1930 - SOUS LES TOITS DE PARIS

 

1931 - OPÉRA DE QUAT'SOUS .L'

 

1929 - REQUIN .LE

 

1929 - FÉCONDITÉ

 

1928 - VERDUN, VISIONS D'HISTOIRE

 

1928 - NOUVEAUX MESSIEURS .LES

 

1927 - CHAUFFEUR DE MADEMOISELLE .LE

 

1927 - ÉDUCATION DE PRINCE

 

1927 - CHAPEAU DE PAILLE D'ITALIE .UN

 

1926 - JOUEUR D'ÉCHECS .LE

 

1926 - BOUIF ERRANT .LE

 

1925 - VOYAGE IMAGINAIRE .LE

 

1925 - JUSTICIÈRE .LA

 

1925 - AMOUR ET CARBURATEUR

 

1925 - PARIS QUI DORT

 

1924 - MIRACLE DES LOUPS .LE

 

1924 - HOMME INUSABLE .L'

 

1924 - MIRACLE DES LOUPS .LE

 

1924 - FANTÔME DU MOULIN-ROUGE .LE

 

1923 - ROI DE LA VITESSE .LE

 

1923 - COSTAUD DES ÉPINETTES .LE

 

1923 - JIM BOUGNE, BOXEUR

 

1922 - VINGT ANS APRÈS

 

1922 - MAUVAIS GARÇON .LE

 

1921 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES

 

9 COURTS MÉTRAGES ET 1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

1969 - CHAGRIN ET LA PITIÉ .LE

 

1929 : POUR PASSER LE TEMPS

 

1929 : MANQUE DE MÉMOIRE .LE
CM d'Henri Chomette

 

1929 : C'EST À BOIRE

 

1929 : BLUFF
CM de Georges Lacombe

 

1929 : AVENTURE DE LUNA-PARK .L'
CM d'Albert Préjean

 

1924 - DÉCADENCE ET GRANDEUR

 

1924 - ACCORDEUR .L'
CM d'Henri Diamant-Berger

 

1922 - GONZAGUE

 

1911 - MARIÉ QUI SE FAIT ATTENDRE .UN

 

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)